La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Partagez cette publication

Publications similaires

Dimanche 28 octobre 2012
Je n’ai pas d’inspiration qui me vient à l’esprit de puis que ma relation avec Dieu est écrasée
par l’égoïsme de la vie ou plutôt par la prudence que peut donner la sagesse en lien avec
l’expérience.
La complexité de l’être humain ne peut être assimilé ou être
logé dans une sorte
d’expérience car je ne suis pas parvenu à cerner l’être. Je crois que pour le peu (faits
empiriques) qu’une âme ne peut être logée dans l’enceinte de l’expérience.
Bien sur l’expérience nous permet de nous projeter ou avoir une norme pour pallier un
problème présent mais que l’on croit être semblable à une expérience antérieur.
Je crois en l’unicité de l’être, de chaque âme de chaque trait de caractère et l’heuristique de
la biologie cellulaire le démontre avec force et détaille pour les détracteurs de la Théorie de
la diversification jointe à l’Unicité et au dynamisme.
La tendance grégaire fait converger, feignant d’oublier l’existence de l’authenticité
qui
caractérise l’être.
Cette authenticité nous vient depuis les temps éternels car ayant été crée à l’image de Dieu
(oui de Dieu) avec les attributs qui sont les siens : Amour, Père, Céleste, Jaloux, mais surtout
inaccessible à la vue.
L’inaccessibilité de la divinité est polysémique, elle renverrait entre autre au fait que
l’homme, bien que doté d’une partie de la connaissance, bien que doué des forces
extraordinaires de la pensée et de l’imagination, ne pourra jamais accéder à l’Exhaustivité.
Même s’il s’en approcherait, l’Exhaustivité lui semblera toujours lointaine…
C’est ce trait mystérieux qui entoure l’homme, par rapport à lui-même et encore plus par
rapport à autrui.
En écrivant, je ne sous-estime pas l’évolution de la science, des possibilités d’aller au delà
des 11% exploitable de notre cerveau car l’homme est sans cesse engagé dans la
randonnée, aussi incertaine que stimulante de la science. Et il trouve !
Mais s’inscrire dans le sillage de la prétention d’une mise en cage de l’âme, de l’être, serait
assez ambitieux.
Il y a trois choses et même quatre qui échappent à mon entendement et que je ne peux
expliquer :
Le parcours de l’aigle dans l’air, le passage d’un serpent sur un rocher, le passage d’un
bateau sur la rivière et le chemin du jeune homme vers la jeune fille…le plus sage s’est
retrouvé en proie avec ces énigmes qui montre finalement la complexité de l’être.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin