//img.uscri.be/pth/b78b74fca6a45b0a3e94d4a23492c2737a948652
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Concours Centrale Supélec

De
24 pages
Niveau: Secondaire, Lycée

  • cours - matière potentielle : du trempage


GÉNIE ÉLECTRIQUE Concours Centrale-Supélec 2000 1/13 GÉNIE ÉLECTRIQUE Filière TSI Étude d'un bain de dégraissage Cette étude porte sur un sous-système technique intervenant dans le procédé Kanigen de nickelage chimique, apportant des propriétés anti-corrosives et améliorant la soudabilité de pièces en laiton. Le traitement de surface de ces pièces, partiellement automatisé, comporte deux phases de dégraissage préala- bles, l'une utilisant un solvant chloré en phase vapeur, l'autre un produit chimi- que, le , en solution aqueuse. Elles seront suivies de trois phases de décapage, de la phase de nickelage, d'une phase de séchage puis de l'emballage. Toutes ces phases sont elles-mêmes entrecoupées de phases de rinçage. Le sous-système technique étudié est le bain de dégraissage chimique. Cette étude se place à l'occasion d'une mise à niveau technologique du bain, s'inscri- vant elle-même dans le cadre d'une automatisation complète de la chaîne de traitement. Le sous-système comporte actuellement : • Un bac ouvert en tôle d'un volume de , rempli à , contenant de l'eau additionnée du produit chimique dégraissant. Le niveau est régulé par une régulation de niveau non étudiée. • Deux thermoplongeurs (résistances de chauffage constituant deux ré- cepteurs triphasés) alimentés par un relais statique, permettant une com- mande de puissance par angle de phase ou par train d'onde.

  • puissance par angle de phase

  • um ?

  • ?c

  • ?c ?s

  • retard pur

  • commande particulière

  • retard pur entre l'instant d'application de la puissance


Voir plus Voir moins
GÉNIE ÉLECTRIQUGEÉNIE ÉLECTRIQUE
Étude d’une chaîne de coulée
ilFière TSI
L’entreprise MONTUPET de Laigneville (60) utilise une chaîne semi automati-que pour le moulage en coquille par gravité de culasses de moteur pour véhi-cules automobiles. La chaîne de coulée comporte un robot de coulée dont la fonction globale est d’alimenter en métal liquide les différents bâtis de coulée contenant les moules à partir de fours à simple ou doubles ouïes (ouvertures) dans lesquels l’alliage (alliage léger d’aluminium) est maintenu en fusion. Le diagramme des interac-teurs représenté figure A résume quelques fonctions de service de ce système. Le système robot est constitué d’un portique 2 axes (comprenant un chariot horizontal et un chariot vertical) et d’une louche liée à l’extrémité du chariot ver-tical et dont l’orientation est motorisée. L’ensemble est défini sur les annexes A0 et A1. En situation initiale, le robot de coulée est tel que : • La louche est à l’horizontale (repérée par l’angleα=0°), • Le chariot verticalZest en position haute, • Le chariot horizontalXest au-dessus du four de maintien. L’orientation de la louche permet, lors de la plongée de celle ci dans le four, de ne prélever que la quan-tité de métal suffi-sante pour le remplissage du moule.
Concours Centrale-Supélec 2002
1/24
Diagramme FAST partiel de la fonction de service principaleF s1:
Chaînes fonctionnel les (CF)ou éléments de structure F s1leouneetrelmlAmineF1ilgallasneadelérrevPF11tneirOolalreoupheucrF111lalhcuodenuOrienterCFα alliage le four de obtenir la angleα liquide maintien quantité souhaitée F112uiGrdellanoitatornegedauieGchou F12Descendre laF121Suivre une loiCFZ louche dans de mouvement le four jusqu’àF122Guider le Guidage immersion chariot vertical linéaireZ complèteZ F13Remonter laF131Suivre une loiCFZ louche pleine de mouvement F132Guider le Guidage chariot vertical linéaireZ Z F14ReplacerlaloucheàF141nurOeierntalucloàheCFα lhorizontaleangleα=0° F142toenentaoilouclaidagheGuuGredi r
RICTLE ÉièilEFQU erèiliFEINÉGISTISerT CoSupélec 20022/24cnuosrC nertla-e