Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

III Les effets des politiques communautaires
1° L'agriculture : l'encadrement par la PAC et la pression extérieure
a) La 1ère PAC : de l'autosuffisance au "pétrole vert"
-> Les objectifs de départ :
- il s'agit d'augmenter la production pour assurer la sécurité alimentaire
(autosuffisance)
et de
mutualiser les dépenses de modernisation
- il y a deux mécanismes :
* les prix garantis versés aux agriculteurs pour compenser leurs investissements
* le TEC pour mettre le secteur agricole à l'abri de la concurrence
-> Les exportations subventionnées :
- vers 1970-1972, grâce à la PAC qui a dépassé ses objectifs et a des excédents, on voit
apparaître la CEE sur le marché international
- la solution pour ces excédents paraît résider dans l'exportation d'autant que le contexte est
favorable
-
pétrole vert : idée des pays européens de financer une partie de leurs dépenses
d'importation par des exportations agricoles
- on encourage donc la production agricole et les IAA : la CEE devient un gros exportateur
- mais handicap : prix internes à la CEE trop élevés par rapport à l'extérieur d'où le recours
aux subventions à l'exportation qui couvrent la différence
- mais dans les années 80 la conjoncture se retourne et la demande rétrécit donc le montant
des subventions monte
(PAC=2/3 du budget)
-> Elle s'accompagne de l'Europe bleue :
- une première étape à partir de 1970 : avec la Politique Communautaire de la Pêche (PCP)
qui s'inspire de la PAC avec deux dispositions :
* des prix garantis aux pêcheurs
* protection contre les importations des pays tiers
- une deuxième étape en 1983 qui donne naissance à l'Europe bleue dans la perspective de
l'entrée de l'Espagne dans la CEE:
* les zones de pêche littorales sont réservées aux pêcheurs nationaux
* mais y ont accès les pêcheurs qui y ont un droit historique
* elle s'accompagne d'un Fonds Structurel : l'IFOP pour la modernisation de la flotte
et la reconversion des pêcheurs
b) La deuxième PAC est inséparable des NCM
-> Le début des pressions extérieures avec l'Uruguay Round :
- on remet en cause les subventions à l'exportation de la CEE
(groupe de Cairns)
- la CEE et USA veulent une ouverture des marchés mais doivent accepter d'augmenter