Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

ENAC physique 2000

4 pages
AAEPL - SESSION 2000 ÉNONCÉ Questions liées. [1,2,3,4,5] [6,7,8,9,10] [11,12,13,14,15,16] [17,18,19,20,21,22,23,24] [25,26,27,28,29,30] 1. On réalise un bobinage en enroulant sur un tronc de cône, Sjointivement suivant la génératrice, N spires d'un fil de cuivre de diamètre a et de résistivité ρ. Le tronc de cône de sommet S, de demi-uangle au sommet α, est caractérisé par les rayons r et r > r de ses z1 2 1deux bases. αChaque spire est repérée par sa cote z qui mesure la distance qui sépare son centre de S. On désigne par r le rayon de la spire située à la cote z. r1 aExprimer le nombre N de spires qui constituent le bobinage en fonction de r , r , a et α. 1 2r − r r − r21 21a) N = b) N = a cosα a tanα r2 zr + r r − r21 21c) N = d) N = 2ca osα a sinα2. On désigne par dN le nombre de spires dont la cote est comprise entre z et z + dz. On considère que ces dN spires ont la même circonférence et qu'elles créent le même champ magnétique. Exprimer dN. dz dza) dN =b) dN = a cosα a sinαdz dzc) dN = d) dN = a tanα 2sa in α3. La résistance R d'un fil de résistivité ρ, de section s et de longueur est donnée par la relation ρR = . Calculer R. s2 2 2 2 2 2 2 2rr− rr− rr− rr+2 1 2 1 2 1 2 1a) R = ρ b) R = 4ρ c) R = 2ρ d) R = ρ 3 3 33a cosα a sinα a tanα 2ca osα4. Le bobinage est parcouru ...
Voir plus Voir moins
Questions liées.
ÉNONCÉ
[1,2,3,4,5] [6,7,8,9,10] [11,12,13,14,15,16] [17,18,19,20,21,22,23,24] [25,26,27,28,29,30]
1.On réalise un bobinage en enroulant sur un tronc de cône,S jointivement suivant la génératrice, N spires d'un fil de cuivre de diamètre a et de résistivitéρ. Le tronc de cône de sommet S, de demi-angle au sommetα, est caractérisé par les rayons r1 et r2 r >1 ses deuz deux bases.α Chaque spire est repérée par sa cote z qui mesure la distance qui sépare son centre de S. On désigne par r le rayon de la spire située à la cote z.r1 Exprimer le nombre N de spires qui constituent le bobinage ena fonction de r1, r2, a etα. − − 2 1 a)N=b) N=2 1a cosαa tanr2z c)2+1d) N=21 N= 2a cosαa sinα 2.spires dont la cote est comprise entre z et zOn désigne par dN le nombre de +dz. On considère que ces dN spires ont la même circonférence et qu'elles créent le même champ magnétique. Exprimer dN. dz dz a)dN=b)dN=a cosαa sin dz dz c)dN=d)dN=a tanα2a sinα
3.La résistance R d'un fil de résistivitéρ, de section s et de longueurA donnée par la relation est R=ρA. Calculer R. s 2 2 2 2 2 2 2 2 ρr2r1d) R a) R= ρar23cros1αb) R=4ρra32sinr1αc) R=2a3tanρα=2ra32c+osr1α4.Le bobinage est parcouru par un courant I dans le sens représenté sur la figure ci-dessus. On désigne parµ0la perméabilité magnétique du vide. Calculer le champ magnétiqueB1créé en S par une spire de rayon r. a)B1µ=20niIs3αuzb)B1=0sinI3αuzc)B1=2µπ0nisrI3αuzd)B1=4π0nisIr3αuz
5.En déduire le champ magnétiqueBcréé en S par la totalité du bobinage. a)Bµ=0Isni23αlnr22+r1uzb)B=2πµ0srI2in3rα1lnrr12uzπa r r1c)Bµ=0I2isna3αlnrr12uzd)Bµ=0I sin+3αr2u ln  4πr2r1r1z
AC
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin