Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

IFSI belfort culture generale 2006

3 pages
Institut de formation en soins infirmiers - Belfort-Montbé / 2006 / Culture GénéraleTexte 1 - L'O.M.S TRAQUE SES FUMEURS.« Depuis le début du mois, l' Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S) a décidé de claquer sa porte au nezdes fumeurs, c'est-à-dire tous ceux qui s' adonnent, « quotidiennement ou occasionnellement », à cette activité« qui comprend le fait de fumer, de sucer, de mâcher ou de priser n' importe quel produit de tabac », préciseune circulaire interne. Ces gens-là ne seront plus embauchés, quelles que soient leurs qualitésprofessionnelles. S' ils mentent sur leur état, ils s' exposerontà des « sanctions disciplinaires » pouvant allerjusqu'au renvoi. Aux fumeurs déjà engagés, il sera proposé une aide pour se défaire de leurs habitudes. Aunom des cinq millions de morts que provoque chaque année le tabac et de la « crédibilité » de l'O.M.S, « chefde file de la campagne mondiale visant à limiter l'épidémie de tabagisme », lit-on sur son site Internet ».Le Monde, dimanche 11 et lundi 12 décembre 2005 .Question : Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problèmeposé.TEXTE 2 - BENEVOLAT � UNE NOUVELLE ERE ?« C'est aujourd'hui dans l'air du temps : le soutien aux plus fragiles, l'humanisation du service public, lareconstruction du lien social nécessitent aux côtés des professionnels, la présence de bénévoles. Dans unesociété de plus en plus anonyme, où l'isolement progresse, où les repères des jeunes ...
Voir plus Voir moins
bac
Institut de formation en soins infirmiers - Belfort-Montbé / 2006 / Culture Générale
Texte 1 -
L'O.M.S TRAQUE SES FUMEURS
.« Depuis le début du mois, l' Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S) a décidé de claquer sa porte au nez
des fumeurs, c'est-à-dire tous ceux qui s' adonnent, « quotidiennement ou occasionnellement », à cette activité
« qui comprend le fait de fumer, de sucer, de mâcher ou de priser n' importe quel produit de tabac », précise
une circulaire interne. Ces gens-là ne seront plus embauchés, quelles que soient leurs qualités
professionnelles. S' ils mentent sur leur état, ils s' exposerontà des « sanctions disciplinaires » pouvant aller
jusqu'au renvoi. Aux fumeurs déjà engagés, il sera proposé une aide pour se défaire de leurs habitudes. Au
nom des cinq millions de morts que provoque chaque année le tabac et de la « crédibilité » de l'O.M.S, « chef
de file de la campagne mondiale visant à limiter l'épidémie de tabagisme », lit-on sur son site Internet ».
Le Monde, dimanche 11 et lundi 12 décembre 2005
.
Question :
Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problème
posé.
TEXTE 2
- BENEVOLAT � UNE NOUVELLE ERE ?
« C'est aujourd'hui dans l'air du temps : le soutien aux plus fragiles, l'humanisation du service public, la
reconstruction du lien social nécessitent aux côtés des professionnels, la présence de bénévoles. Dans une
société de plus en plus anonyme, où l'isolement progresse, où les repères des jeunes s'estompent, la
mobilisation du bénévolat pourrait permettre d'apporter des réponses complémentaires à celles déjà mises en
�uvre. Il faut d'abord s'interroger sur la notion même de bénévolat. Pour Dan Ferrand-Bechmann, « c'est
une action qui ne comporte pas de rétribution financière, qui s'exerce sans aucune contrainte sociale ni
sanction sur celui qui ne l'accomplirait pas et enfin qui est dirigée vers autrui ou vers la communauté ». Le
bénévolat s'inscrit dans le registre du don, de l'altruisme, de la citoyenneté (le Conseil économique et social le
définit d'ailleurs comme une forme supérieure de participation citoyenne). Bref, dans le registre des valeurs
qui doivent maintenant cohabiter avec d'autres aspirations davantage axées sur la recherche de
reconnaissance ».
Le journal de l'action sociale � Janvier 2006
Question :
Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problème
posé.
TEXTE 3 - AVOIR DES ACTIVITES PERMET DE MIEUX VIEILLIR
« Le seul traitement préventif du vieillissement ayant prouvé son efficacité est la poursuite d'une activité
physique, intellectuelle et sociale ». L'avis du groupe de travail présidé par Maurice Tubiana sur « le maintien
de l'insertion sociale des personnes âgées » tranche avec les conclusions habituelles de l'Académie de
médecine. La question posée explicitement est la suivante : comment préserver l'équilibre psychique de ces
sexagénaires et septuagénaires pleins que l'on met au rebut ? Plutôt que de parler de vieillissement de la
population, qui est « un phénomène physiologique normal auquel tous les êtres vivants sont soumis », les
sages considèrent qu'il faut parler d'une « société avec une longévité croissante ». De 21 % de la population en
2000, les personnes de 60 ans et plus vont passer à 33 % de la population à l'horizon 2040 (dont la moitié aura
plus de 75 ans). « Le vieillissement de la population qui traduit l'allongement de la durée de vie n'est pas en
lui-même un handicap, mais il le deviendrait si la société refusait de s'adapter à cette nouvelle situation ».
1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin