Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

IFSI lyon culture generale 2008

3 pages
Institut de formation en soins infirmiers - Lyon / 2008 / Culture GénéraleIFSI Lyon CONCOURS D'ENTREE 2008EPREUVE D'ADMISSIBILITETexte 1 : Des étudiants a la rescousse dans les quartiers�Créée en 1991 en France et présente a Lyon depuis huit ans, elle propose a des étudiants de donner deuxheures chaque semaine pour accompagner un enfant en difficulté dans sa scolarité, dans un quartierd'éducation prioritaire. Pas vraiment du soutien scolaire. Un peu plus que cela. L'AFEV tend des ponts entredes mondes qui se croisent peu. Leur rôle est plutôt au départ d'aider l'enfant a comprendre l'école, ou a yreprendre pied. Les premieres relations tournent souvent autour du cahier de texte, du cartable, de l'heure ducoucher, de la place et du temps nécessaires pour faire ses devoirs, etc. L'établissement commence par repérerles enfants qui leur semblent présenter des difficultés pour lesquelles l'AFEV pourrait utilement intervenir. Unmanque d'appétit pour l'apprentissage, un comportement tres passif ou turbulent, un enfant tres éloigné de laculture de l'écrit. Une réunion a lieu alors avec les familles et les bénévoles. Tout le monde doit etrevolontaire. Un contrat est passé et signé. Les bénévoles suivent un cycle de trois petites formations. Ilsapprennent surtout au départ ce qu'il ne faut pas faire : , se substituer aux adultes, juger l'enfant, etc. L'AFEVs'est choisi pour slogan : . Mais ses responsables insistent sur la notion de d'échange, et ...
Voir plus Voir moins
Institut de formation en soins infirmiers - Lyon / 2008 / Culture Générale
IFSI Lyon CONCOURS D'ENTREE 2008
EPREUVE D'ADMISSIBILITE
Texte 1
: Des étudiants a la rescousse dans les quartiers
�Créée en 1991 en France et présente a Lyon depuis huit ans, elle propose a des étudiants de donner deux
heures chaque semaine pour accompagner un enfant en difficulté dans sa scolarité, dans un quartier
d'éducation prioritaire. Pas vraiment du soutien scolaire. Un peu plus que cela. L'AFEV tend des ponts entre
des mondes qui se croisent peu. Leur rôle est plutôt au départ d'aider l'enfant a comprendre l'école, ou a y
reprendre pied. Les premieres relations tournent souvent autour du cahier de texte, du cartable, de l'heure du
coucher, de la place et du temps nécessaires pour faire ses devoirs, etc. L'établissement commence par repérer
les enfants qui leur semblent présenter des difficultés pour lesquelles l'AFEV pourrait utilement intervenir. Un
manque d'appétit pour l'apprentissage, un comportement tres passif ou turbulent, un enfant tres éloigné de la
culture de l'écrit. Une réunion a lieu alors avec les familles et les bénévoles. Tout le monde doit etre
volontaire. Un contrat est passé et signé. Les bénévoles suivent un cycle de trois petites formations. Ils
apprennent surtout au départ ce qu'il ne faut pas faire : , se substituer aux adultes, juger l'enfant, etc. L'AFEV
s'est choisi pour slogan : . Mais ses responsables insistent sur la notion de d'échange, et l'enrichissement
personnel.
Libé Lyon 15 octobre 2007
Question :
Quel est le sens d'un contrat dans ce contexte et justifier en quoi cet accompagnement est
bénéfique et enrichissant ?
Texte 2
: Le contrat d'apprentissage : une image et des conditions de travail a améliorer
Les formations en alternance connaissent un grand essor que les pouvoirs publics, via la loi de programmation
pour la cohésion sociale de janvier 2005, souhaitent encore renforcer : l'objectif est de former un tiers
d'apprentis supplémentaires d'ici a 2009. Mais ces dispositifs de formation préparent-ils mieux a l'insertion
professionnelle ? Favorisent-ils la construction de l'identité professionnelle des jeunes ? Le CR�DOC a
entrepris une recherche sur les représentations et les effets de l'apprentissage aupres de quatre populations de
jeunes : collégiens de 3e, apprentis et lycéens professionnels préparant un bac pro dans le bâtiment et la
restauration, jeunes récemment insérés dans la restauration. En tout, 750 jeunes ont été interrogés. Les
résultats de ces différentes enquetes montrent que l'apprentissage n'a pas, aupres de nombreux éleves, l'image
d'une voie qui conduit a la réussite professionnelle et, de fait, beaucoup s'en détournent. Pour leur part, les
entreprises ne mettent pas en place une organisation réellement formative pour encadrer les jeunes. Dans la
restauration, l'expérience en entreprise est souvent décevante pour des apprentis qui étaient pourtant, au
départ, plus motivés que ceux d'autres secteurs, comme le bâtiment.
CREDOC Consommation et mode de vie - Janvier 2007
Question :
Indiquez les difficultés que rencontre le dispositif décrit, selon vous quels sont les intérets de
l'apprentissage pour le jeune ?
1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin