Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Immunologie 2002 Université Paris 12

15 pages
Examen du Supérieur Université Paris 12. Sujet de Immunologie 2002. Retrouvez le corrigé Immunologie 2002 sur Bankexam.fr.
Voir plus Voir moins
1. A propos des populations thymiques CD44+, CD25- donner la (les) réponse(s) exacte(s) :  A- Elles sont situées sous la capsule thymique B- Les cellules sont triples négatives (CD4-, CD8- TCR-) C- Elles contiennent des précurseurs NK D- Elles s’auto renouvellent E- Elles ont réarrangé le locus codant la chaîne gamma du TCR  R : A-B-C-D   2. Parmi la(les) proposition(s) suivante(s),laquelle(lesquelles) est(sont) exacte(s) ?  A- Dans la réaction de précipitation, l'antigène est particulaire B- Le surnageant dans la zone d'équivalence de la courbe de précipitation ne contient pas d'anticorps libres C- Les réactions de précipitation sont des réactions peu sensibles D- Les sérums anti-chaînes légères sont utilisés pour doser les IgG par néphélométrie E- La méthode de précipitation en milieu gélifié (méthode de Mancini) permet de doser un haptène  R : B-C   
3. Parmi les propositions suivantes quelle (s) est (sont) la (les ) réponse (s) exacte (s) ?  A- Les polysaccharides sont les composants immunogènes des bactéries à multiplication extracellulaire B- Un super-antigène est capable d’activer plusieurs clones lymphocytaires T C- Une protéine entière soluble peut se fixer sur un récepteur B (BCR) spécifique d’un épitope de cette protéine D- L’administration d’antigène par voie orale permet d’obtenir la production d’anticorps sécrétoires E- Les glycolipides peuvent entraîner une réponse immunitaire  R : A-B-C-D-E   4. A propos des gènes codant les immunoglobulines, donner la (les) réponse(s) exacte(s) :  A- Le locus codant la chaîne légère des immunoglobulines est situé en 14q32 B- La TdT (terminal desoxynucleotidyl transférase) permet l’addition de nucléotides entre les segments VD et DJ. C- La chaîne légère lambda est codée par des gènes non réarrangés D- La partie variable de la chaîne lourde est codée par un réarrangement de segments V, D et J. E- L’exclusion allélique permet le réarrangement des gènes codant la chaîne lourde avant le réarrangement des gènes codant les chaînes légères  R : B-D   
5. A propos du récepteur T (TCR) a b , donner la (les) réponse(s) exacte(s)  A- La partie intracytoplasmique de la chaîne alpha du TCR comporte un motif ITAM B- La molécule CD8+ est un hétérodimère a b  C- La molécule CD8+ se lie au domaine a 3 des molécules du CMH de classe I D- Le complexe CD3 est composé de 3 dimères zéta/zéta ( zz ) E- Les différentes molécules du TCR s’associent dans le réticulum endoplasmique  R : B-C-E   6. A propos du CMH de classe I donner la (les) réponse(s) exacte(s)  A- La synthèse de la chaîne lourde est intracytosolique B- Les protéines intracellulaires sont dégradées par le protéasome C- Les molécules TAP1 et TAP2 chargent le peptide sur la molécule de classe I D- Les molécules de classe I chargées en peptide sont reconnues par les lymphocytes T CD8+ E- La calréticuline assure le transport du complexe chaîne lourde-béta2 microglobuline-peptide à la membrane  R : B D -  
7. Parmi les propositions suivantes quelle (s) est (sont) la (les ) réponse (s) exacte (s) ? Le virus VIH-1 :  A- Est un virus spécifique de l'homme B- Est un virus à ADN C- Contient une protéase D- Entre spécifiquement dans les cellules T CD8+ cytotoxiques E- Se replique lentement  R : A-C   8. Parmi les propositions suivantes quelle (s) est (sont) la (les ) réponse (s) exacte (s) ? Parmi les techniques nouvelles ( en cours de développement ) pour les préparations vaccinales on trouve :  A- L'introduction de mutations dans le génome viral destinées à atténuer la virulence du virus B- la création de bactéries mutées se multipliant peu C- la production par génie génétique de protéines recombinantes D- l’utilisation de vecteurs viraux recombinants pour la délivrance d’antigènes E- l’utilisation d’adjuvants de type vésicules lipidiques  R : A-B-C-D-E   
9. Parmi les propositions suivantes quelle (s) est (sont) la (les ) réponse (s) exacte (s) ? Les macrophages tissulaires :  A- Ont des récepteurs Fc g  B- Synthétisent des protéines du complément C- Ont une durée de vie courte D- Synthétisent des cytokines inflammatoires E- Ont leur activité microbicide augmentée par les chémokines  R : A-B-D-E   10. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exactes?  A- Les composants de la matrice extracellulaire sont des ligands des intégrines B- Les cadhérines assurent des interactions homophiles cellule-cellule C- Les sélectines sont des récepteurs d’oligosaccharides D- L’interaction entre leucocytes et endothélium vasculaire via les sélectines inhibe la sécrétion de chémokines E- Le passage trans-endothélial des lymphocytes T au niveau des veinules post-capillaires des ganglions périphériques se fait en l’absence de réaction inflammatoire  R : A-B-C-E   
11. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ?  A- Les LPS (lipopolysaccharides bactériens) stimulent la synthèse de TNF a  B- L’IL-13 réprime la production de cytokines inflammatoires par les monocytes/macrophages C- Le récepteur du TNF-a est membranaire D- L’IL-12 stimule la production d’IFN-g  E- L’IFN-g est produite par les cellules NK  R : A-B-C-D-E   12. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est(sont) exacte(s) ? Les molécules impliquées dans l'activation lymphocytaire B par l'intermédiaire de l'immunoglobuline (Ig) de surface sont :  A - CD4 B - Ig a , Ig b  C - partie intracytoplasmique de la chaîne légère de l'Ig D - CMH classe I E - Protéine kinase PTK 72   R : B-E   
13. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)?  A- La cytotoxicité des cellules NK est induite par la stimulation de CD16 B- La cytotoxicité des cellules NK est induite par la stimulation des récepteurs KAR C- La molécule CD56 est impliquée dans les processus de cytotoxicité à médiation cellulaire dépendant des anticorps (ADCC) D- Les séquences ITIM phosphorylées des KIR interagissent avec des protéines tyrosine phosphatases E- Les cellules NK présentent la molécule CD3 à la surface membranaire  R : A-B-D   14. Parmi les propositions suivantes quelle (s) est (sont) la (les ) réponse (s) exacte (s) ?  A- Les liaisons antigène-anticorps comprennent des liaisons hydrophobes B- Les constantes d’association des systèmes anticorps /antigène sont plus fortes que celles des systèmes enzyme/substrat C- L’avidité d’un immun-serum pour son antigène est dépendante du pH de la réaction D- La liaison antigène-anticorps est réversible E- Un immun-serum peut reconnaître 2 protéines différentes.  R : A-B-C-D-E   
15. A propos de l’ontogénie B donner la (les) réponses exactes.  A- les cellules stromales médullaires sont indispensables à la différenciation B B- les macrophages médullaires phagocytent les cellules apoptotiques C- la chimiokine SDF-1 est synthétisée par les cellules stromales D- les cellules préB sont CD34+ E- le récepteur préB est couplé aux molécules de transduction Ig a Ig b     R : A-B-C-E   16. A propos du répertoire lymphocytaire T circulant, donner la (les) réponses exactes  A- Une lymphocytose à 10 000/mm 3 est normale B- Les lymphocytes circulants expriment majoritairement un récepteur T de type alpha-béta C- 2/3 des lymphocytes circulants sont CD8+ D- La molécule CD3+ est un antigène « pan-T » E- La molécule CD5+ est exprimée sur une sous-population de lymphocyte T  R : B-D   
17. A propos du CMH de classe II donner la (les) réponses exactes :  A- les molécules de classe II sont formées d'au moins une chaîne a (alpha) monomorphe B- Les peptides présentés par les molécules de classe II sont générés dans les endosomes à PH acide C- Les peptides présentés par les molécules de classe II sont issus de protéines du reticulum endoplasmique D- La molécule HLA DM catalyse le chargement des peptides sur les molécules de classe II E- La chaîne invariante s’associe au complexe CMH II dans les lysosomes  R : B- D   18. Parmi les propositions suivantes quelle (s) est (sont) la (les ) réponse (s) exacte (s) ? Concernant les antirétroviraux :  A- Ils comportent la classe des inhibiteurs non nucléosidiques de la reverse transcriptase B- Leur efficacité est mesurée par la baisse de l'ARN viral plasmatique C- Ils ont réduit la morbidité de la maladie VIH/SIDA D- Ils ont des effets secondaires importants E- Ils sont prescrits lorsque les CD4 sont entre 350 et 500 cellules/mm 3   R : A-B-C-D-E   
19. Parmi les propositions suivantes quelle (s) est (sont) la (les ) réponse (s) exacte (s) ? Parmi les préparations vaccinales destinées à lutter contre les infections virales on dispose actuellement de :  A- virus vivants atténués B- virus entiers inactivés (tués) C- anatoxines purifiées D- polysaccharides purifiés E- polysaccharides conjugués à une protéine porteuse  R : A-B   20. Parmi les propositions suivantes quelle (s) est (sont) la (les ) réponse (s) exacte (s) ? Les récepteurs Toll à la surface des cellules phagocytaires :  A- Sont codés par des gènes réarrangés B- Reconnaissent des structures moléculaires propres aux agents infectieux C- Permettent d'orienter la réponse immunitaire spécifique D- Fixent la fraction C3b du complément E- Permettent une reconnaissance immédiate de l'agent infectieux  R : B-C-E   
21. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)?  A- La stimulation de CD62 E (sélectine E) augmente l’expression de la molécule CD54-(ICAM-1) sur les cellules endothéliales B- L'activation des intégrines est dépendante de la présence de calcium C- CD62 P (sélectine P) est exprimée sur les plaquettes D- CD62 L (sélectine L) intervient dans l’adhérence des lymphocytes T à l’endothélium des veinules post capillaires -E- Chaque intégrine est spécifique d’un seul ligand  R : A-B-C-D   22. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exactes ?  A- La chaîne g c du récepteur de l’IL-2 assure la transduction du signal d’activation de l’IL-2 B- La chaîne a du récepteur de l’IL-2 assure la transduction du signal d’activation de l’IL-4 C- La chaîne gp130 assure la transduction du signal d’activation de l’IL-6 D- L’IL-8 est chimiotactique E- Le récepteur CXCR4 est un co-récepteur du virus VIH  R : A-C-D-E   
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin