Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Ufrcreteil 2001 physique pcem1 semestre 2

21 pages
Concours Physique – 31 mai 2001 - 1CONCOURS DE PHYSIQUE – PCEM 12000 - 2001! 20 QCMOn donne :2" g : 10 m/s9" K = 9 • 10 (S.I.)Concours Physique – 31 mai 2001 - 2I. - ELECTROSTATIQUEQ1.Dans un système d'axes orthonormés, on considère deux charges —QA et + QB de même valeur absolue Q et de signes opposés. Cescharges sont placées respectivement aux points A et B sur l'axe Ox (OA = – d/2 ; OB = + d/2 ).Soit le point P sur l'axe Oy tel que OP = + dLes charges – QA et + QB sont unitaires.La distance d est macroscopique.Au point P se trouve un dipôle caractérisé par son moment dipolairep , centré en P et mobile autour de P. On le laisse s'équilibrer danssa position la plus stable.Une ou plusieurs propositions exactes :A. p est parallèle à AB et de même sensB. p est parallèle à AB et de sens opposéC. p est perpendiculaire à AB , dans le sens de OyD. p est perpendiculaire à AB , dans le sens opposé à OyE. l'énergie potentielle du dipôle est nulle.Concours Physique – 31 mai 2001 - 3II. - pHQ2.La décompensation d'un diabète insulino-dépendant conduit àl'accumulation d'acide acéto-acétique dans l'organisme.Certains signes cliniques et/ou certaines anomalies biologiques (surl'analyse d'un prélèvement de sang artériel) peuvent être observées :Une ou plusieurs propositions exactes :A. Signes cliniques d'hypoventilationB. pH inférieur à 7,38C. PCO2 inférieure à 40 mmHg–1D. Bicarbonates plasmatiques supérieurs à 24 mmol . LE. Rapport ...
Voir plus Voir moins
Concours Physique – 31 mai 2001 
CONCOURS DE PHYSIQUE – PCEM 1
!  20 QCM
On donne :
2000 - 2001
"  g : 10 m/s 2
"  K 9 10 9 (S.I.) =
-1
Concours Physique – 31 mai 2001 -2
I. ELECTROSTATIQUE -
Q1. Dans un système d'axes orthonormés, on considère deux charges — Q A  et + Q B  de même valeur absolue Q et de signes opposés. Ces charges sont placées respectivement aux points A et B sur l' O a x xe( OA = – d/2 ; OB = + d/2 ). Soit le point P sur l'axe O  y  tel que OP = + d Les charges – Q A  et + Q B sont unitaires. La distance d est macroscopique.
Au point P se trouve un dipôle caractérisé par son moment dipolaire p , centré en P et mobile autour de P. On le laisse s'équilibrer dans sa position la plus stable.
Une ou plusieurs propositions exactes :
A. p est parallèle à A  B et de même sens B. p est parallèle à A  B et de sens opposé C. p est perpendiculaire à A  B , dans le sens de Oy D. p est perpendiculaire à A  B , dans le sens opposé à O  y E. l'énergie potentielle du dipôle est nulle.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin