Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Ufrcreteil 2003 hematologie pcem1 semestre 2

9 pages
Q1. Parmi les propositions suivantes, indiquez celle (s) qui est (sont) exacte (s) : A. Au cours de la différenciation lymphocytaire B, les deux allèles font l'objet d'un réarrangement fonctionnel productif d'immunoglobulines. B. Dans le sang humain normal la majorité des lymphocytes sont de phénotype B. C. Dans le compartiment des cellules pré-B, on ne détecte pas d'immunoglobuline entière à la surface des cellules. D. Les cellules lymphoïdes B normales expriment une immunoglobuline G intracytoplasmique. E. Les gènes codant pour les chaînes lourdes d'immunoglobuline sont situés sur le chromosome 14. Q2. Parmi les propositions suivantes, indiquez celle (s) qui est (sont) exacte (s). A. La molécule CD20 présente à la surface des cellules lymphoïdes B normale est une glycoprotéine. B. Au cours du switch IgM IgG, le réarrangement VDJ initial est conservé C. A l'état normal, les gènes des lymphocytes B du sang codant pour les chaînes légères et lourdes des immunoglobulines sont en position germinale. D. A l'état normal, une cellule sécrétrice d'immunoglobuline peut coexprimer IgM et IgG. F. La restriction isotypique est définie par l'expression d'un seul type de chaîne lourde par le lymphocyte B. Q3. Parmi les propositions suivantes, indiquez celle (s) qui est (sont) exacte (s). A. La translocation t (14;18), spécifique du lymphome folliculaire induit la synthèse d'une protéine Bcl-2 normale. B. Dans ...
Voir plus Voir moins
Q1. Parmi les propositions suivantes, indiquez celle (s) qui est (sont) exacte (s) : A.Au cours de la différenciation lymphocytaire B, les deux allèles font l'objet d'un réarrangement fonctionnel productif d'immunoglobulines. B.Dans le sang humain normal la majorité des lymphocytes sont de phénotype B. C.Dans le compartiment des cellules préB, on ne détecte pas d'immunoglobuline entière à la surface des cellules. D.Les cellules lymphoïdes B normales expriment une immunoglobuline G intracytoplasmique. E.Les gènes codant pour les chaînes lourdes d'immunoglobuline sont situés sur le chromosome 14. Q2. Parmi les propositions suivantes, indiquez celle (s) qui est (sont) exacte (s). A. La molécule CD20 présente à la surface des cellules lymphoïdes B normale  est une glycoprotéine. B. Au cours du switch Ig IgG, le réarrangement VDJ initial est conservé C. A l'état normal, les gènes des lymphocytes B du sang codant pour les chaînes  légères et lourdes des immunoglobulines sont en position germinale. D. A l'état normal, une cellule sécrétrice d'immunoglobuline peut coexprimer  IgM et IgG. F. La restriction isotypique est définie par l'expression d'un seul type de chaîne  lourde par le lymphocyte B. Q3. Parmi les propositions suivantes, indiquez celle (s) qui est (sont) exacte (s). A.La translocation t (14;18), spécifique du lymphome folliculaire induit la synthèse d'une protéine Bcl2 normale. B.Dans le lymphome folliculaire, la région MBR qui est la plus souvent concernée par le point de cassure de la translocation t (14;18) est située sur le chromosome 14. C.L'antigène de différenciation B, CD19, a une expression limitée au compartiment des cellules B sécrétrices d'immunoglobulines. D.Par la méthode de Southern, c’est l'ARN , extrait des cellules, qui est fragmenté par des enzymes de restriction. E.Dans les cellules B porteuses de la translocation t(14 ;18), le gène bcl2 se trouve juxtaposé à un des segments géniques codant pour une chaîne légère d’immunoglobuline.  1
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin