7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
UNIVERSITE de PARIS XII - VAL-DE-MARNE
FACULTE de MEDECINE
Année 2005-06
QUESTIONS D’ETHIQUE MEDICALE
Cours sur
Les
Fondements Philosophiques de l'Ethique Médicale
de Mme Rameix
Q1
« Le juste implique donc nécessairement au moins quatre termes : les personnes pour lesquelles il se
trouve juste, et qui sont deux, et les choses dans lesquelles il se manifeste, au nombre de deux également.
Et ce sera la même égalité pour les personnes et pour les choses : car le rapport qui existe entre les choses
à partager est aussi celui qui existe entre les personnes. Si, en effet, les personnes ne sont pas égales, elles
n’auront pas de parts égales … Le juste est par la suite une sorte de proportion, la proportion étant une
égalité de rapport qui suppose quatre termes au moins. Ce que le terme A est à B, le terme C l’est à D ; et
de là, par interversion, ce que A est à C, B l’est à D … Si les termes sont joints de cette façon, la
distribution des parts est conforme à la justice. »
a) Qui est l’auteur de ce texte ?
(En majuscules)
b) c) d) Dans les sociétés démocratiques occidentales, quels sont les trois critères
d’attribution proportionnelle des biens que nous considérons comme légitimes ?
a)
…………………………………………………………………………………………….
b)
…………………………………………………………………………………..…………
c)
………………………………………………………………………………………..……
d)
…………………………………………………………………………………….………
Q2
Quelle est la particularité du concept de « personne humaine potentielle » qui apparaît
dans l’Avis N°8 du Comité Consultatif National d’Ethique du 15 décembre 1986
relatif aux
recherches et utilisation des embryons humains in vitro à des fins médicales et scientifiques
?
Enoncez cette particularité et expliquez la en une ou deux phrases.