Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Université Paris I Panthéon-Sorbonne - UFR d’économie J. Couppey-Soubeyran, I. Hirtzlin et N. Canry
ÉCONOMIEDESCRIPTIVESEPTEMBRE 2007
Durée :2 heures; aucun document n’est autorisé; merci de vider les mémoires des calculettes avant le début de l’épreuve : sera considérée comme une fraude, la présence de données dans les mémoires des calculettes, même si ces données ne sont pas utilisées.
Questions de cours :
-Pourquoi les comptables nationaux distinguent-ils Dépenses de Consommation Finale (DCF) et Consommation Finale Effective (CFE) ? (2,5 points)
-Le taux de prélèvements obligatoires est-il un bon indicateur du poids de l’Etat dans l’économie ? (2,5 points)
-Le PIB est-il un indicateur de bien-être ? (3 points)
Exercices – Chaque exercice est noté sur 2 points
Exercice 1 – Ménages
On vous fournit les informations suivantes sur les ménages de l’économie étudiée :
Les achats de logements par les ménages s’élèvent à 13 (dont 11 sont financés par crédit). Les ménages perçoivent 95 de salaires nets. Ils perçoivent également des retraites pour 35, des allocations de chômage pour 12. Ils perçoivent pour 3 de RMI. Les ménages se font rembourser pour 10 de frais médicaux par la sécurité sociale. Ils payent des impôts sur le revenu pour 60. Par ailleurs, les cotisations sociales à la charge des salariés s’élèvent à 17, celles à la charge des employeurs à 35. Les ménages payent pour 11 de CSG. Les ménages paient des intérêts sur leur crédit pour 21. Ils perçoivent par ailleurs des dividendes pour 27 et des intérêts pour 23. La dépense de consommation finale des ménages vaut 125. La production des entrepreneurs individuels (EI) est de 40, leurs consommations intermédiaires sont de 16. Leur FBCF vaut 7 et leurs stocks ont augmenté de 1. Les EI perçoivent des subventions d’exploitation pour 3 et des aides à l’investissement pour 5. Ils payent des cotisations sociales pour 3 et des impôts sur la production pour 2. La production des ménages non EI vaut 20 (ces ménages n’ont pas de consommations intermédiaires).
Dresser les comptes non financiers des ménages de cette économie, jusqu’au compte d’utilisation du revenu (inclus).