7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
THEME 1 : LES ÉTATS-UNIS ENTRE MULTILATERALISME ET UNILATERALISME DEPUIS LE DEBUT DU XXEME SIECLE Multilatéralisme: principe selon lequel les Etats acceptent de régler des questions ou des différends géopolitiques par une coopération sur un pied d’égalité et dans un esprit de compromis. Unilatéralisme: principe selon lequel un Etat impose des choix à ses partenaires ou à la communauté internationale tout entière, sans les concerter ou négocier avec eux. Cela correspond à une volonté de puissance de type hégémonique et non un leadership. Thèmes: les relations qu’entretiennent les États-Unis vis-à-vis de l’extérieur -isolement ou engagement -engagement multilatéral ou unilatéral Champ d’étude: - dimension diplomatico-stratégique.  -dimension économique, commerciale, financière et monétaire.  -dimension culturelle. Problématique: Les États-Unis ont été les premiers de loin et les plus grands promoteurs de règles et institutions multilatérales (Wilson, Roosevelt, George Bush père). En même temps ils n’ont pas hésité à remettre en cause ces institutions et ont toujours évité de s’engager dans l’ordre qu’ils préconisent. Pourquoi cette hésitation permanente ? Accroche: - rôle de Wilson à Versailles (1919) mais refus de la ratification en 1921.  -ordre mondial de Bush père ; « désordre mondial » de Bush fils. I] Jusqu’en 1945 : une puissance qui hésite à rompre avec un isolationnisme pourtant dépassé et qui choisit plutôt l’unilatéralisme. A/ Les circonstances géopolitiques du début du siècle périment l’isolationnisme traditionnel. ·Au XIXème siècle, l’engagement des États-Unis se limite au commerce : Raisons : un manque de volonté : -Priorité de la conquête du territoire et de son aménagement. -Peu d’intérêt dans les affaires européennes. -La Grande-Bretagne empêche l’émergence de puissances menaçant les États-Unis et reste mesurée face aux États-Unis. -Sentiment exceptionnaliste (destinée manifeste de O’Sullivan) : -Incarner un monde nouveau et édifier une nouvelle Jérusalem (plan religieux). -Incarner le pays de la seconde chance. -Incarner la terre de liberté. Nuances : -Doctrine Monroe qui légitime l’intervention (Amérique Latine). -Perry ouvre le Japon en 1854. -Politique de la porte ouverte en Chine en 1899. ·Au début du XXème siècle, les États-Unis s’ouvrent : Raisons :