Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Flux d'étudiants susceptibles d'accèder aux carrières de recherche

De
5 pages
Niveau: Secondaire, Lycée
« La désaffection pour les études scientifiques » a fait l'objet de récents rapports, travaux et colloques1 qui ont largement relativisé l'hypothèse d'une désaffection globale. En effet, on rappellera : n un contexte démographique orienté à la baisse, comme en témoigne l'évolution du nombre des 18 ans depuis le début des années 1980 (il faut remonter aux débuts des années 1960 pour retrouver les planchers actuels) ; bien que sous l'effet de l'évolution du taux de scolarisation, la relati- ve baisse démographique soit allée de pair, au tournant des années 1980-1990, avec une croissance des diplômés du baccalauréat ; Évolution des 18 ans en France métropolitaine de 1981 à 2004 n un fort élargissement sociologique de la population des bacheliers et des entrants dans l'enseignement supérieur, sous l'effet mécanique de la politique volontariste des 80 % d'une classe d'âge au baccalauréat : depuis 1985 la propor- tion de bacheliers au sein d'une génération a doublé, pas- sant de 30 % à 60 % en 2001 ; largement absorbé par les baccalauréats technologiques et professionnels, cet élargis- sement n'est pas resté sans conséquences pour la série S du Introduction 1. Voir bibliographie en Annexe n°17.

  • enfant d'ouvrier d'ob

  • sociaux condi

  • profession- nels de l'enseignement supérieur

  • carrière dans la recherche

  • quasi-stabilité de la part des scientifiques4 parmi les bacheliers généraux

  • cursus universitaires en sciences

  • scientifique


Voir plus Voir moins
Introduction
«La désaffection pour les études scientifiques»a fait l'objet 1 de récents rapports, travaux et colloquesqui ont largement relativisé l'hypothèse d'une désaffection globale.
En effet, on rappellera : un contexte démographique orienté à la baisse, comme n en témoigne l'évolution du nombre des 18 ans depuis le début des années 1980 (il faut remonter aux débuts des années 1960 pour retrouver les planchers actuels) ; bien que sous l'effet de l'évolution du taux de scolarisation, la relati ve baisse démographique soit allée de pair, au tournant des années 19801990, avec une croissance des diplômés du baccalauréat ;
Évolution des 18 ans en France métropolitaine de 1981 à 2004
un fort élargissement sociologiquede la population des n bacheliers et des entrants dans l'enseignement supérieur, sous l'effet mécanique de la politique volontariste des 80 % d'une classe d'âge au baccalauréat : depuis 1985 la propor tion de bacheliers au sein d'une génération a doublé, pas sant de 30 % à 60 % en 2001 ; largement absorbé par les baccalauréats technologiques et professionnels, cet élargis sement n'est pas resté sans conséquences pour la série S du
1. Voir bibliographie en Annexe n°17.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin