Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

www.insee.fr/lorraine Données sur ... N° 32 Juin 2005 > Combien d’étudiants en Lorraine en 2015 ? Les universités lorraines devront faire face à un choc démographique d’ici dix ans. Les effectifs d’étudiants devraient diminuer du seul fait de la baisse des naissances intervenue dès la fin des années 1980 dans leurs régions de recrutement et singulièrement en Lorraine. La projection mécanique des effets démographiques ne prend certes pas en compte l’évolution des structures de recrutement ou le plus fort accès des jeunes à l’enseignement supérieur. Son ampleur cependant mérite d’être quantifiée et anticipée. La prise en compte et la projection des données démographiques de naissances et de migrations constituent un socle de réflexion pour la prospective dans ce domaine. perLdre entre 7 000 et 7 800 étudiants d’iciexpliquent à elles seules près des deux tiers de académie de NancyMetz pourraitla majeure partie ; les générations 19941996 2015, du seul fait de la démographie. Ce constatla baisse des effectifs des étudiants prévue en se base sur l’application du modèle Omphale de2015. projections de population de l’Insee à la popula tion étudiante recensée dans les quatre universi Une baisse du nombre d’étudiants tés lorraines ainsi que dans les classes due à la démographie lorraine postbaccalauréat des lycées en 2003. Deux scénarii ont été retenus pour faire vieillir la popu L’origine géographique des étudiants atelle un lation des bassins de recrutement des universi impact sur l’évolution des effectifs d’ici 2015 ? tés lorraines. Le premier scénario appelé Plus de quatre étudiants sur cinq de l’académie «scénario central» reconduit les tendances ob de NancyMetz (non compris les étudiants d’origine servées entre 1990 et 1999 (cf encadré méthodo étrangère et des DOMTOM) sont originaires de logique) et conduit à une baisse de 7 800 Lorraine. Viennent ensuite par ordre d’impor étudiants soit plus de 13% des effectifs. Le se tance les régions ChampagneArdenne (3,9%), cond scénario, dit de «déclin démographique I l e  d e  F r a n c e(2 , 9 %A l s a c e() ,2 , 3 %) , contenu» (évolution démographique plus favorable FrancheComté et RhôneAlpes (1,8% et 1,6%). pour la Lorraine) conduit à une baisse de 7 000 étudiants, soit un peu moins de 12%. Or si les années 1990 ont vu en France une baisse du nombre des naissances, le phéno La démographie n’est certes qu’un des élémène a été plus marqué en Lorraine et en ments à prendre en compte pour évaluer la poChampagneArdenne. La diminution attendue pulation étudiante d’ici dix ans ; elle n’estde la population lorraine âgée de 19 à 21 cependant pas à négliger, d’autant plus que lesans, conjuguée aux taux de présence les plus projections démographiques des générationsélevés pour cette classe d’âge dans l’ensei susceptibles de suivre des études supérieuresgnement supérieur, conduit inéluctablement en 2015 ne présentent pas ou peu d’incertituà une diminution des effectifs des étudiants. des. En effet, les étudiants de 2015 sont déjàEn effet, ces générations expliquent 60% de nés, les générations 19851997 en constituentla diminution des effectifs estimés en 2015.
Rédigé le 27/06/2005  Directeur de la publication : JeanPaul FRANÇOIS INSEE Lorraine 15 rue du Général Hulot CS 54229  54042 NANCY Tél : 03 83 91 85 85© Insee 2005
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin