Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

13LIN00 – Pragmatique – support de cours

De
5 pages

13LIN00 – Pragmatique – support de cours

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 143
Signaler un abus
SL0004 – Syntaxe / Lexicologie Support de cours pour la partie « variation lexicale » et exercices Année 2005-2006 Groupe 1 : mercredi 8h30 – 10h30 (Josette Rebeyrolle) Groupe 2 : mardi 10h30 – 12h30 (Mai Ho Dac) Groupe 3 : mardi 14h – 16h (Mai Ho Dac) Groupe 4 : jeudi 8h30 – 10h30 (Juliette Elie)
La variation lexicale
Rappel des références à consulter : %Gadet, F. (2003). La variation: le français dans l’espace social, régional et international, in M.Yaguello (éd.),Le grand livre de la langue française:. Paris Seuil, 91-152. %Gadet, F. (2002).Les variétés sociales du français. Paris : Ophrys. %Marchello-Nizia, C. (1999).: 12 siècles d'évolutionLe français en diachronie. Paris : Ophrys.
1. La variation diachronique : les paramètres historiques Les origines du lexique français : %originelatine: l’immense majorité des mots du français vient du latin:equus(le cheval, cf.équitation),caput(la tête, cf.une peine capitale),focus(le foyer, cf.un axe focal), etc. %origineceltique(cf. avant la conquête et l’occupation de la Gaule par les romains, c’est le gaulois qui y est parlé): de ce substrat celtique, il reste une centaine de noms communs:chemin, dune, lande, talus, if, sapin, bruyère, mouton, ruche, char, charrue,etc. ème %originegermanique(cf. au 5siècle, les Francs installés au nord de la Loire ont introduit plusieurs centaines de mots): ces mots appartiennent surtout aux domaines des institutions, de la guerre, de la chasse, des couleurs :guerre, gagner, éperon, étrier, flèche, hache, fief, féodal, bande, baron, marquis, maréchal, bois, haie, jardin, roseau, banc, fauteuil, blanc, bleu, brun, blond, gai, laid, etc. %originenormande(les Vikings à qui le roi de France avait cédé la Normandie en 911 ont eu peu d’influence sur la langue commune) : quelques apports à la langue maritime :vague, turbot,babord, tribord, drisse, foc, hauban, etc. ème %emprunts à l’arabesiècle et se(cf. les croisades qui commencèrent à la fin du 11 poursuivirent ensuite sur plus de deux siècles, ont joué aussi un rôle important, les traductions d’ouvrages scientifiques) :azur, orange, sucre, chiffre, zéro, hasard,etc. ème ème %emprunts augrecsiècles marquent une étape importante dans(les 14et 15 l’évolution du lexique du français, cela est dû aux nombreuses traductions d’œuvres latines et grecques commandées par les rois Lean le Bon et Charles V (créateur de la Bibliothèque Nationale):blasphémerdirect au grec) et (empruntblâmer (emprunt au grec via le latin). La plupart des mots ayant une racine grecque sont ème des termes savants ou techniques. Environ 40% du lexique actuel datent des 14 ème et 15siècles grâce à l’intense activité néologique qui a marqué cette époque.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin