Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Chapitre 6 Théorèmes de convergence
1. La convergence en loi
Û×Ø
On a déjà rencontré une convergence en loi lors de l’approximation d’une loi binomiale par une loi de Poisson. Ce problème se place dans un cadre plus général où on souhaite remplacer la loi d’une variable aléatoire par une loi d’usage plus simple
1.1. Définition
Soit (X ) une suite de variables aléatoires définies sur un espace probabilisé (, n n² P(),p),Ffonctions de répartition, et X une variable aléatoire définie sur leurs n ce même espace, de fonction de répartitionF. On dit que la suite (X ) converge en loi vers X si, et seulement si, en tout pointxn Fest continue, on alimF(x)=F(x)n n→+∞ RAPPELSoit (X ) une suite de variables aléatoires binomiales de paramètresn etpque telle n n limn p= λ. n n→+∞ Alors (X ) converge en loi vers une variable de Poison de paramètreλ. n En pratique : Soit X une v.a. suivant la loi binomialeB(n;p). Sin30,p0,1 etnp< 15, alors X suit approximativement la loi de Poisson de paramètre np.
1.2. Le théorème de Moivre - Laplace On considère une suite (Xn) de variables binomialesB(n;p),p étant un paramètre Xnnp fixé. AlorsTnen loi vers= converge N(0 ; 1). npq En pratique, pourn30,np15 etnpq5 (Carnec),B(n;p) suit approximativementN(np;npq). Les conditions changent suivant les auteurs : Saporta :nassez grand,np> 5 etnq> 5 Grais :npq9 Le programme :n> 30 et 0,3 <p< 0,7 Un document du GTD :n> 30,np> 5 etnq> 5 Attention à la correction de continuité !
40/47