La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Crime caramels

De
23 pages
  • cours - matière potentielle : lecture
  • mémoire
Crime caramels Roman de CRAIPEAU Jean-Loup Syros jeunesse, Coll. mini souris noire 30 pages Par Jean-Jacques HELLO Le soir, dans son lit, Gilles ne cesse de repenser aux derniers événements de la journée. Sa gourmandise l'a conduit loin, bien loin. Pour une poignée de caramels, le voilà devenu un criminel... Présentations des séquences Séquence 1 Créer une attente chez les élèves, avant la lecture et les amener à émettre des hypothèses sur l'histoire à partir de la première de couverture, à anticiper le récit en verbalisant leurs choix.
  • bonbons
  • kolestérol
  • genre policier
  • gilles
  • propositions
  • proposition
  • min
  • lecture
  • lectures
  • page
  • pages
  • elève
  • élèves
  • élève
  • livres
  • livre
Voir plus Voir moins

Crime caramels
Roman de CRAIPEAU Jean-Loup
Syros jeunesse, Coll. mini souris noire
30 pages

Par Jean-Jacques HELLO
Le soir, dans son lit, Gilles ne cesse de repenser aux derniers événements de la
journée. Sa gourmandise l’a conduit loin, bien loin. Pour une poignée de
caramels, le voilà devenu un criminel...


Présentations des séquences

Séquence 1
Créer une attente chez les élèves, avant la lecture et les amener à émettre des hypothèses sur
l’histoire à partir de la première de couverture, à anticiper le récit en verbalisant leurs choix.
« A votre avis de quoi va parler ce livre ? »

Séquence 2
Etre capable d’anticiper un récit par l’écriture.
« Ecris ce que tu imagines être le début de l’histoire à partir d’une liste de mots. »

Séquence 3
Relater les évènements dans un ordre chronologique, écrire une suite, donner son opinion.
« Place les phrases dans l’ordre des faits. »
« Ecris ce qu’ils peuvent faire du corps.»
« Donne ton avis sur le confiseur. »

Séquence 4
Comparer les hypothèses au texte.
Comprendre le récit et le reformuler.
« Raconte le chapitre à l’aide des phrases suivantes. »
« Ecris ce que cherche Kolestérol dans les bonbons. »

Séquence 5
Donner son avis sur un personnage.
« Que pensez-vous de Gilles et du confiseur ? »
Dégager la structure du récit.
« Replace dans l’ordre le déroulement de l’histoire à l’aide d’étiquettes. »

Séquence 6
Séance 1
Reconnaître le genre policier par ses caractéristiques.
« Quels sont les éléments de l’histoire qui te font dire que c’est un roman policier ? »
Séance 2 Différencier l’ordre de la fiction et celui de la narration.
« Place les étiquettes sur un axe du temps.»

Séquence 7
Evaluations
Consignes : répond seul aux questionnaire.
Questionnaire : « à partir du texte, sur le sens, et toi…, retour sur le texte…et d’autres
histoires ».
Grille d’analyse : synthèse et retour sur la structure du texte, collectivement.
Carnet de lecture : inciter, suggérer l’utilisation du carnet.

Prolongement possible en éducation civique :

A partir de l’attitude du confiseur : la vulnérabilité d’un enfant manipulé par un adulte, le
chantage.
A partir de l’attitude de Gilles : le sentiment de culpabilité.
D’AUTRES ROMANS POLICIERS (projet défi- lecture de la circonscription de
Hyères)
• Le crime de Cornin Bouchon. MARIE-JOSEPH Syros, mini souris noire.
• .Nono P. GARNIER , Syros, mini souris noire.
• .Lilas John Chatterton POMMEAUX Ecole des loisirs.
• La villa d’en face,BOILEAU- NARCEJAC Pierre Thomas,Bayard Jeunesse.
• Un tueur à ma porte,DROZD Irina,Bayard jeunesse.
• Journal d’un chat assassin A.FINE Ecole des loisirs.
• Qui a tué Minou Bonbon ?, J. Périgot, Syros, mini souris noire.
• Touchez pas au roquefort !, B. Stoney, R. Stradman, Gallimard jeunesse.
Séquence 1 Crime caramels Cycle 3

Objectif : créer une attente chez les élèves avant d’entrer dans la lecture du texte.

Compétence: être capable d’émettre des hypothèses sur l’histoire à partir de la première de
couverture et d’anticiper le récit en verbalisant ses choix.

Activités, déroulement :
Consigne : « A votre avis de quoi va parler l’histoire que raconte ce livre ? » 25min
Les élèves travaillent à deux ou trois.
Le livre est distribué avec ordre de ne pas l’ouvrir (prévoir des élastiques et un cache sur la
quatrième), deux photocopies (N&B) sont affichées au tableau.
Noter au tableau les éléments de la jaquette, auteur, éditeur et titre (il n’y a pas l’illustrateur).
Ces éléments seront notés obligatoirement dans le carnet de lecture.
Après un temps sur l’exploration de la couverture et sa description, relancer les interventions
sur ce que pourrait raconter le livre.
Veiller à ce que l’accroche soit bonne et distribuer la parole sans reprise.
Trois éléments à prendre en compte : le décor (ses couleurs), les pieds d’un homme allongé, le
garçon qui tient une boîte.
Les hypothèses sur le garçon, la boîte et l’homme seront sériées oralement pour ne pas
« casser » le rythme de la séance.
Insister sur les yeux du garçon, la position de l’homme.
La couleur du titre est à relever.
Mettre en valeur les hypothèses qui mettent en relation les attitudes, les personnages, peut-être
la boîte.
Revenir sur le mot crime, des élèves vont déjà identifier l’univers policier du livre.
Puis tenter des prédictions sur l’histoire à partir de l’association « crime caramels ».
Synthèse et évaluation:
Consigne : recopie dans ton carnet de lecture les éléments de la jaquette.10min
Le carnet de lecture a déjà été utilisé lors d’une étude précédente, un rappel de son utilisation
pourra être expliquer par les élèves.
Présentation de la grille d’analyse (voir feuille annexe).
La grille sera complétée, après les séquences, au crayon à papier.
Une synthèse collective permettra de faire le point sur les éléments nouveaux,
de reformuler les points de vue et de consolider la compréhension.
Consigne :Complète les éléments connus dans le tableau d’analyse (au crayon ).15min

Séquence 2 Crime caramels Cycle 3

Objectif : élaborer le début d’une histoire avec son support en respectant des contraintes.

Compétence :Etre capable d’anticiper un récit par l’écriture.

Déroulement: le livre est toujours fermé, les photocopies de la couverture affichées.

Consigne : écris ce que tu imagines être le début de l’histoire à partir d’une liste de mots
prélevés dans le roman, en utilisant les mots dans l’ordre où ils sont donnés.

1. Le film 6. Dors 2. A pas doux 7. Au moins
3. Raide 8. Bonbons
4. Je fixais 9. J’ai failli
5. Du mort

Lecture collective à voix haute pour une compréhension de tous. Explication de l’expression
« à pas doux ». 5min
Temps de discussion pour comparer les indices textuels et ceux relevés sur la couverture.
Les hypothèses seront probablement réajustées.
Ce temps doit permettre à chacun d’anticiper sur le travail écrit à réaliser et les premières
« articulations » entre les mots seront proposées oralement. 5min

( tableau à compléter après la séance).
Texte écrit par deux élèves (correction Extrait du début du texte
orthographique)
Je regardais le film. Avant de regarder la Après le film à la télé, maman est entrée à
télé, j’y suis allé à pas doux. Et puis pas doux dans ma chambre. Elle croyait que
maintenant, raide, je fixais la télé. je m’étais endormi
Quand j’ai voulu chercher des pops corn avec la lumière. Les draps tirés sous le nez,
dans la cuisine, j’ai vu un mort. raide comme une momie, je fixais le
J’ai eu peur, j’ai essayé de me dire « Il plafond. Ce soir, le noir
dort ». m’effrayait. A cause des yeux du mort…
Au moins il restait des bonbons. J’ai failli -Mon Gillou, ce n’est pas sérieux. Tu sais
m’évanouir. (Constance). l’heure ? Eteins et dors !
Maman m’a embrassé en soupirant. Je
n’étais pas malade au moins ?
Mon père regardait le film. Moi je suis -Et voilà ! tu te gaves de bonbons qui te
arrivé à pas doux. J’étais raide. restent sur l’estomac.
Je fixais mon père. Je croyais qu’il était -S’il te plaît, n’éteins pas…J’ai failli tout lui
mort mais il dormait. Ouf ! Au moins j’ai raconter. Le temps que
pu prendre les bonbons. Mais j’ai failli le j’ose, elle était sortie. Pauvre maman…sans
réveiller. ( Bruno) le savoir, elle brûlait.





Mise au travail individuellement.15min
Sur une feuille, écrire son nom et la date.
Préciser que le travail écrit sera repris lors d’un autre temps : orthographe, syntaxe.

Synthèse et évaluation :
Relecture silencieuse de son texte pour chaque élève puis lecture à voix haute de plusieurs textes.
Accepter les propositions quand le travail écrit n’est pas fini.15min
Lecture par le maître jusqu’à « elle brûlait », comparaison avec les propositions.
Découverte de ce qui s’est passé avant par la lecture de la suite.
( lecture jusqu’à la page 11 « K.K. traînait mon mort … »). 5min
Séquence 2 (séance 2) Crime caramels Cycle 3


Objectif : consolider la compréhension du début de l’histoire.

Compétence : être capable de mettre en mémoire ce qui a été lu en mobilisant ses souvenirs
lors des reprises.

Matériel :
Les feuilles des élèves.
Le dessin du lieu de l’action.
Un livre par élève, « bloqué » à la page 11.

Activités :
Lecture par des élèves des propositions écrites avec validation par rapport aux contraintes.
15min
Relecture du texte jusqu’à la page 11. 5min

Consigne : qu’avez-vous à dire à propos du début de l’histoire ? 10min
Discussion à propos du début de l’histoire.
Reprise sur le dessin collectif du déroulement.5min
Si des élèves le proposent, expliquer la référence à Ulysse et les allusions religieuses (enfer,
purgatoire, calvaire…).
Mettre en évidence le début des faits : vol, chute du bocal, découverte du mort, à minuit dans
l’escalier…

Séquence 3 Crime caramels Cycle 3

Objectifs : prendre des repères dans la structure du récit.
Confronter des points de vue.

Compétences : être capable de relater des évènements dans un ordre chronologique.
Etre capable d’écrire une suite en fonction des contraintes de l’action.
Etre capable de donner son opinion sur un personnage.

Matériel : une grande affiche sur laquelle sont dessinés les lieux de l’action, le magasin et la
cage d’escalier. Des étiquettes avec des évènements depuis le début.
Le livre avec l’élastique sur la page 11 une feuille par élève (écrire la date et le nom).

Déroulement : suite au bilan, une relecture a été faite par le maître de la page 6 à la page 11.

Consigne : sur ta feuille, place dans l’ordre des faits les phrases (proposées dans le
désordre): 10 min
1. Le vol des bonbons.
2. La chute du bocal.
3. La découverte du cadavre.
4. A minuit, la rencontre avec K.K.
5. Le mort est traîné.
Les élèves travaillent par deux ou trois, mais chacun écris sur sa feuille.
Synthèse des propositions et validation avec le texte. Commentaire :la mise en commun pourra s’accompagner d’un guidage sur le dessin.
A ce moment du travail, il est indispensable que tous les élèves comprennent la situation
initiale.
Consigne : Fermez vos livres et écoutez la suite. 3min
Lecture par le maître page 11 et 12 jusqu’à « Qu’est-ce qu’on fait ? »
Consigne : écris sur ta feuille ce qu’ils peuvent faire du corps, comment peuvent-ils le
dissimuler ? 15min
Avant le passage à l’écrit, un rappel sur le lieu et les circonstances de la rencontre entre Gilles
et K.K. peut aider les élèves qui seraient tentés par des spéculations fantaisistes.
Travail individuel.
Réponses attendues : dans l’appartement de KK, sous l’escalier, dans l’arrière-boutique, dans
une poubelle, dans un appartement autre, au grenier, à la cave…
Les propositions sont notées au tableau et discutées, la validité des propositions est étudiée.

Commentaire : proposer aux élèves qui ont rapidement terminé de prendre leur carnet de
lecture pour y relever les expressions familières de Gilles ou d’y consigner un éléments qui
les a marqué depuis le début de l’histoire.

Rappel sur les attitudes successives du confiseur, collectivement et oralement.
Consigne : Comment K.K. est-il décrit depuis le début du roman ? Donne ton avis sur son
attitude et sur ce qu’il fait. 5min
Réponses attendues :
• Kolestérol impatient, énervé. Il ne prévient pas la police. Il accuse Gilles de
l’espionner, il a l’air mauvais. Il n’aide pas l’enfant, ne le rassure pas, lui confirme
qu’il n’a pas alerté la police, situation étrange !!!
• L’adulte essaie d’aider le garçon qui a tué.
.

Synthèse : en complétant la grille d’analyse avec les éléments nouveaux
Travail individuel au crayon. 5min

Prolongement possible : débat à propos du livre.
Le malaise que le confiseur provoque peut évoquer les « situations de danger » que l’on
identifiera avec les élèves en éducation civique.
Le danger d’une relation duelle avec un adulte inconnu qui cherche une complicité.
Crime Caramels est cité dans les bibliographies de l’UNICEF pour identifier le danger de la contrainte
morale d’un adulte sur un enfant.

Séquence 4 Crime caramels Cycle 3

Objectif : Comprendre le récit et le reformuler.

Compétence: être capable de comparer ses hypothèses au texte
Etre capable de reformuler un texte à partir de phrases.

Déroulement : Rappel des propositions sur le camouflage du cadavre et des circonstances de
cet épisode.
Consigne : lis silencieusement la fin de la page 12 après « Qu’est-ce qu’on fait ? » et la
page 13. 15min
Validation des réponses de la séquence précédente. Consigne : que pense Gilles de Kolestérol à la fin du chapitre ? 10min
Lecture par le maître jusqu’à la page 21.

Consigne : raconte le chapitre en t’aidant des phrases suivantes. 20min

Gilles a attrapé des zéro.
Il voit la police partout.
Kolestérol obéit à « un chef ».
Gilles et K.K. se retrouve en bas de l’escalier.
K.K. goûte le bonbon du garçon.

Matériel : les phrases ont été écrites sur une affiche.
Temps de recherche par 2 ou 3.
Plusieurs propositions sont formulées.
Question : quels sont les trois lieux du chapitre ? Que ressens-tu à chacun des trois moments ?
Qu’apprends-tu dans ce chapitre ?
Retour sur le texte et discussion.Synthèse sur un tableau.
Collectivement, dégager les trois temps du chapitre et les caractériser par leur ton et les faits
nouveaux.

Lieux à l’école dans le couloir en En bas de l’escalier
revenant de l’école
Ambiance humour mystère Inquiétude, menace
Faits pas de faits nouveaux apparition d’un Gilles avoue son vol.
nouveau personnage l’importance du
bonbon


Compréhension : K.K. change d’attitude, retrouve dans la page 19 ce qui est menaçant dans
les gestes et les paroles de K.K. ?
Synthèse collective, relecture des passages.
Compréhension : pourquoi le confiseur goûte le bonbon, que cherche-t-il ?
Consigne : sur ton cahier, écris ce que Kolestérol peut chercher dans le bonbon.
Des propositions sont lues à voix haute, la cohérence des propositions est évaluée.
Réponses attendues :
Du poison, un bijou, un message, un objet minuscule.
Synthèse collective et grille d’analyse à compléter.

Séquence 5 Crime caramels Cycle 3

Objectif : mettre en mémoire ce qui a été lu en mobilisant ses souvenirs lors des reprises.

Compétences :être capable de donner son avis sur un personnage.
Etre capable de dégager la structure du récit, ainsi que les éléments essentiels.

Déroulement : lecture par le maître jusqu’à la page 28 « Qui vous a ouvert ? »10min
Noter, sur le tableau, les remarques de Gilles, retour sur le texte :
Page 13 Gilles pense être aidé.
Page 19 Kolestérol n’a pas l’air commode et devient agressif. Page 27 « J’en avais peur maintenant. »
Question : « Que pensez-vous de l’attitude du confiseur ? »10min
Les élèves donnent leur avis. Les doutes sur l’honnêteté de K.K., évoqués au début, sont
confirmés.
Question : « Pourquoi Gilles ne parle pas à ses parents ? »
èmeA la 3 séance les situations de danger ont été explicitées, insister sur la culpabilité de
Gilles.
Retour sur le chapitre :lecture de la fin du chapitre.
Collectivement la scène est resituée : 1H du matin, dans la cuisine, Kolestérol et Gilles, le
père de Gilles surgit.
Réponses attendues : K.K. tue le père et le fils, K.K. accuse Gilles et se justifie, le père
appelle la police et demande des explications à Kolestérol.
Lecture de la fin du chapitre et du roman.
Commentaires éventuels des élèves sur le dénouement.
Consigne : écris dans l’ordre de l’histoire les numéros des étiquettes sur ton cahier de
brouillon.
Sur des étiquettes numérotées les phrases suivantes sont présentées dans le désordre:

1. Vol de bonbons 2. Chute du bocal 3. Découverte du
cadavre
4. Un faux coupable 5. Camouflage du 6. Fatigue à l’école
crime
7. Kolestérol obéit à 8. Recherche du 9. Enquête de police
un chef bonbon
10. Prise d’otage 11. Arrestation du 12. Soulagement de
vrai coupable Gilles



Les six premières phrases ont déjà fait l’objet d’une remise en ordre.
Synthèse et validation des ordres proposés.

Séquence 6 Crime caramels Cycle 3

Objectif : Reconnaître le genre policier.

Compétences : être capable de reconnaître le champ lexical, la structure, la présentation et les
invariants d’une histoire policière.
Etre capable de différencier l’ordre de la fiction et celui de la narration.

Séance 1
Déroulement :
Remarque pour le maître: Le personnage enfant est l’auteur d’un délit mineur qui le
transforme en victime expiatoire. Point de vue de la victime qui est le narrateur. L’auteur prolonge l’attente, alterne angoisse
et espoir, il porte un intérêt sur la psychologie des personnages. L’identification à la victime
est d’autant plus forte que c’est un enfant.

Consigne : Quels sont les éléments dans cette histoire qui te font dire que c’est un roman
policier ?
èmeParatexte : illustration, collection, auteur, titre, éditeur, logos, 4 de couverture.
La langue et l’écriture : dialogues, registre de langue, vocabulaire.
Les invariants du genre : personnages, lieux, actions, objets peuvent permettre le repérage
de stéréotypes, de parodies, de détournements. Jeux de citations, allusions, références au
genre littéraire.
La notion de suspense : le savoir du lecteur supérieur ou au moins égal à celui du personnage
menacé, l’action suspendue par des détours (descriptions, anecdotes), le point de vue de la
victime élaboré dans un registre de peur.

Un grand tableau est affiché, les propositions des élèves seront discutées et notées.


Le livre, la La langue, les Personnages, lieux, Suspense.
couverture, le expressions, le actions, allusions.
résumé… vocabulaire, dialogue.










Séance 2

Matériel : des étiquettes avec des actions du roman (reprise de celles proposées à la séquence
5). Deux étiquettes

1. Un vol de bonbons. 2. Une chute de bocal. 3. Découverte du
cadavre.
4. Un faux coupable. 5. Camouflage du crime. 6. Recherche du bonbon
doré.
7. Prise d’otage. 8. Enquête de police. 9. Arrestation du vrai
coupable.
10. Soulagement de 11. Kolestérol obéit à un 12. Fatigue à l’école Gilles. chef


Début du livre, dans la chambre meurtre

Déroulement :
Rétablir l’ordre des faits, déjà élaboré à la séance précédente, et afficher les étiquettes
verticalement en traçant un axe du temps.
Consigne : places les deux étiquettes sur l’axe du temps.
Travail collectif, reprise et lecture de passages du livre pour valider les propositions.
Mettre en évidence que le récit commence à un autre moment que l’histoire (ce qui s’est
réellement passé). Mettre en évidence que ce procédé permet d’introduire le suspense,
l’attente du lecteur.


Séquence 7 Crime caramels Cycle 3

Evaluation terminale :
Questionnaire (voir annexe) 20 min

Evaluations en cours de lecture :
Grille d’analyse : synthèses collectives et individuelles
Carnet de lecture : intérêt, investissement et utilisation par les élèves du carnet.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin