Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Histoire des eua

De
11 pages

Histoire des eua

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Histoire des Etats-Unis
A partir du livre éponyme de René Rémond
mercredi 5 août 2009 par Philippe B.
Voici un dossier de lecture complet du livre de René Rémond, Histoire des Etats-Unis
Chapitre I Les premiers établissements (1607-1763).
-Occupation tardive : L’actuel littoral étatsunien fait son entrée avec retard dans l’histoire de la
colonisation européenne du Nouveau Continent. Le territoire situé entre la Floride espagnole et le
Canada est comme ignoré par les colons ; une côte ouest inhospitalière et un climat tantôt aride,
tantôt glacial, diffèrent la volonté de conquérir ce territoire. Le réel tournant s’opère lors de l’entrée
tardive de l’Angleterre dans la colonisation ; en 1598, Sir Walter Raleigh prend pied en Virginie et
les 102 pèlerins des Provinces-Unies sur le Mayflower en 1620 forment l’embryon du
Massachusetts. A la fin du XVIIe siècle, la GB est maîtresse de toute la côte.
-Un peuplement varié : composé d’Ecossais, de Gallois, d’Anglais, de Suédois, d’Allemands, et de
Provinciaux unis, et qui débouche sur une diversité des opinions politiques et des croyances : ce sont
souvent des immigrés politiques ou religieux, chassés par la domination d’une majorité contraire,
comme les protestants boutés hors de France par la révocation de l’Edit de Nantes, ou encore les
différentes victimes des vicissitudes intérieures anglaises. La population est répartie dans l’espace
autour de fleuves, baies, sans réelle organisation rationnelle, ce qui va favoriser l’émergence de
centres côtiers sous domination anglaise.
-Trois groupes de colonies : L’accroissement des centres précédemment évoqués donne lieu à une
différenciation climatique, économique, et sociétale. On a :
=> Le groupe de la Nouvelle-Angleterre (New Hampshire, Massachusetts, Connecticut, Rhode
Island) : économie complexifiée (culture, élevage, pêche, commerce, début d’industrie), littoral
découpé permettant l’exploitation de nombreux ports naturels, vastitude des forêts permettant la
construction de navires de pêche et de commerce avec les Antilles. Enfin, de petits ateliers se
développent le long des cours d’eau utilisant la force hydraulique (moulins, scieries, papeteries etc.)
et, contribuent au début de la réussite sociale et matérielle. La foi est naturellement très présente, le
code Bleu instaure un ordre moral rigoureux, où les contrevenants sont châtiés (chasse aux
sorcières). La religion préside à toutes les activités, « la discipline ecclésiastique, en acclimatant
insensiblement des pratiques démocratiques, oriente la société de la Nouvelle Angleterre vers une
démocratie de fait ». L’intellectualisme est nécessaire pour pérenniser les prémices de croissance
économique, d’où la création de l’université d’Harvard en 1636.
=> Le groupe du Sud (Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie) : groupe au
territoire vaste et moins densément peuplé, avec des choix économiques différents de ceux de la
Nouvelle-Angleterre. Ce sont les exploitations intensives par des esclaves noirs venus d’Afrique
(plantations) qui forment la principale source économique. De ce fait, toute la richesse de ce groupe
dépend de la récolte de produits (tabac, riz, indigo et plus tard coton), et des acheteurs extérieurs, ce
qui la rend grandement vulnérable, d’autant plus que le recours à l’esclavage éloigne les ferments
démocratiques néo-anglais et grippe la machine sociétale.
Page 1 sur 11
Histoire des Etats-Unis - [Pourquoi pas toi ?]
05/08/2009
http://phil.dixkey.com/spip/spip/spip/spip.php?article24
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin