Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

I. COMMUNICATION – COMMUNIQUER

34 pages

I. COMMUNICATION – COMMUNIQUER

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 287
Signaler un abus
I. COMMUNICATION – COMMUNIQUER
1. QU'EST-CE QUE COMMUNIQUER?
Flou termnologique(= ce terme ne correspond pas à un sens précis= sens flou (d'ailleurs polysémique) notion de «mise en relation de 2 choses»  1. éthymologie communicare(14e s.) : participer à, mettre en commun, en relation (communier) moyens de communication, moyens de mise en relation 16e s. ~>paerrtag(faire part(age) d'une nouvelle) 17e s. ~>ratmenstter(une information, une propriété, une maladie) vases communiquants (qui se partagent et se transmettent un liquide) pièces communicantes réseaux de communication
communication entre deux êtres vivants : transmission, échange (partage) = interaction, mise en relation 2.Qu'est-ce qui se transmet?       De l'information... mais c'est quoi?...
Ce qui se transmet, ce sont desxuangisou, selon l'acceptation, des signes. signes, signaux, indices, symboles
Des signes (Saussure), ce sont des signaux associés à un sens (une interprétation)
ces signaux peuvent être intentionnels ou non. Càd que celui qui les transmet, le fait volontairemenet et consciemment ou non. (signes vs. indices, ex : nuages gris => pluie, cernes => fatigue vs. ). c'est parce qu'il y a signal, que celui à qui est adressé le message perçoit (~stimulus)
3.DONC : c transmettre des signaux. Cette transmission se fait d'unomuniquer, c est ' point à un autre ( d'un émetteur à un récpeteur), l'émetteur et le récepteur sont alors mis en relation.
Communication = interaction entre plusieurs individus par l'intermédiaire de signes. contexte
interaction
émetteur Transmission de signaux
II. LA COMMUNICATION ANIMALE
récepteur
on remarque très tôt que les animaux aussi communiquent(afin de satisfaire leur nécessités vitales... voir ludiques)
Aristote (philo. 4e s. av JC) remarque la particularité descris des dauphinset les décrits. Fondateur de la cétologie Virgile (70-19 av. JC) observe lesdanses des abeilles (envoyées de dieu) 18e s. étudier le comportement des anx = une discipline => premières recherches sur le langage des anx. Ex :GF Meier « même si les anx ne possèdent aucune des langues inventées par les hommes, il es possible qu'ils possèdent d'autres langues... Les anx peuvent communiquer entre eux par le son et la mimique, que nous ne percevons pas; par les mouvements des ailes et des membres » ~1800 GE Wetzel de correspondances (oiseaux, invertébrés, reptiles, dictionnaire etc...) 20e s. Progès techniques :enregistrements sonores (+ ultra/infra sons)  cybernétique (reproduire artificiellement de la communication - IA) avancée en bio étude du comportement animal = discipline
Tout porte à croire que les anx communiquent.
Mais ont-ils développé un langage comme les humains* par (caractérisé l'idée de récursivité et de création et donc d'acquis) ou s'agit il seulement de quelques stimuli, de signaux innés, des réflexes de survie ou je ne sais quoi.
*langage humain => système (symbolique, combinatoire, récursif – créatif, adaptable)
1. 1. Signaux et fonctions de la communication animale
A   L'éthologie  l)retunau ieilcomporte(sc. Du am lnem emtna in
L'éthologie est l'étude objective du (ou des) comportement(s) reposant sur l'observation et la mise en rapport des différents éléments relevés durant cette observation<=>psychologie expérimentale (Thorndike – 1898, Pavlov – 1904, Watson – 1913) Watzlawick , la réalité de la réalité. Essais, ed° le Seuil perspective systématique = 1.distinguer ce qui appartient à l'espèceétudiée de ce qui est propre à l'individu 2.reconnaitre les actes à structures invariante (stabilité du signe)= actes instinctifs (innés, mais...) => ritualisation 3. mettre en évidence etdécrire des rituels= comportement à valeur de communication, enchaînemenents de mouvement ou de postures, de cris, de sons, de mimiques qui vont devenir des déclencheurs instinctifs, qui vont entrainer une modifiction de comportement chez l'autre (ex : parades sexuelles, défense du territoire, cri de détresse)
“on part du fait que pour chaque espèce il existe un répertoire de stimulations qui, agissant comme des signaux, déclenchent des modifications spécifiques du comportement des individus receveurs”.
B   Le signal à la base de la com
L'existence d'un signal suppose l'existence d'un code commun à tous les individus qui participent au même système de communication. =>Propriétés formelles du signal:  stabilité: un certaindegré de constanceet de stéréotypie pertiébiliectp: un caractèrepregnant du point de vue perceptif dilitiétsnitcba une configuration non assimilable à d'autres éléments de : l'environnement En gros, le signal pour être communicatif doit être reconnaissable en tant que tel par la communauté qui le pratique.
Ce signal est de forme (nature) diverse et peut toucher tous les sens : visuel, sonore, chimique/olfactif, tactile.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin