Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Ministère de l'Education Nationale

De
31 pages

  • mémoire


Ministère de l'Education Nationale Ecole Pratique des Hautes Etudes - Sciences de la Vie et de la Terre – Mémoire présenté par Nathalie Delaunay PKC , CALPAINE ET P35 : RELATION AVEC L'APOPTOSE ET L'INFECTION VIRALE Présenté le 11 juillet 2001 en présence du jury composé de : Mr Norbert Koenig : Président Mr Yves Benyamin : Directeur EPHE() Laboratoire de Motilité cellulaire, EPHE-UMR 5539, Bat 24/cc-107/étage 4/ USTL Place E. Bataillon, F 34090 Montpellier Tel : Mme Dominique Joubert :Directrice de stage( ) INSERM U469, CCIPE, 141, rue de la cardonille, 34094 Montpellier cedex 5 Tel : - RESUME - Ce mémoire est la synthèse de deux études indépendantes et menées en parallèle. Les résultats in vitrode l'étude de la protéolyse de la PKCa par la calpaïne ont montré un profil particulier de courbe en cloche inversée. Cette courbe est spécifique de l'isoformeades PKC et ne dépend pas du type cellulaire.Les résultats fondés sur l'observation initiale de l'accumulation du domaine catalytique de la PKCa à partir du 3ème jour après infection par le baculovirus contenant le cDNA du gène codant EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • programme génétique

  • iap

  • protein

  • fas associated

  • inhibiteurs synthétiques de caspases

  • régulation des calpaïnes par la calpastatine

  • p35

  • cellule de mammifère

  • protéine p35 du baculovirus

  • apoptose


Voir plus Voir moins
   
Ministère de l’Education Nationale Ecole Pratique des Hautes Etudes -Sciences de la Vie et de la Terre –
Mémoire présenté par Nathalie Delaunay
PKC , CALPAINE ET P35 : RELATION AVEC L’APOPTOSE ET L’INFECTION VIRALE
  Présenté le 11 juillet 2001 en présence du jury composé de :  Mr Norbert Koenig : Président Mr Yves Benyamin : Directeur EPHE(benyamin@univ-montp2.fr) Laboratoire de Motilité cellulaire,EPHE-UMR 5539,Bat 24/cc-107/étage 4/ USTL Place E. Bataillon,F 34090 Montpellier Tel : 04 67 14 38 13 Mme Dominique Joubert :Directrice de stage(joubert@montp.inserm.fr ) INSERM U469, CCIPE,141, rue de la cardonille,34094 Montpellier cedex 5 Tel : 04 67 14 29 18   -RESUME -Ce mémoire est la synthèse de deux études indépendantes et menées en parallèle. Les résultatsin vitro protéolyse de la PKCa par de l’étude de lala calpaïne ont montré un profil particulier de "courbe en cloche" inversée. Cette courbe est spécifique de l’isoformeades PKC et ne dépend pas du type cellulaire.Les résultats fondés sur l’observation initiale de l’accumulation du domaine catalytique de la PKCa à partir du 3ème jour après infection par le baculovirus contenant le cDNA du gène codant
LISTE DES ABREVIATIONS
pour la PKCahumaine ont montré que la protéase responsable de l’accumulation du domaine catalytique de la PKCa est une "calpaïne-like". Cette activité "calpaïne-like" est induite lors de l’infection virale ; son inhibition diminue l’accumulation de la protéine p35 (issue du baculovirus) et du même coup l’infection virale. Par ailleurs, p35 active la calpaïnein vitro. Un lien direct existe entre les deux protéines. De plus, p35 n’est pas un substrat calpaïne, alors qu’elle est un substrat de la caspase-3. Enfin, la PKCa et la calpaïne sont impliquées dans l’apoptose d’une cellule de mammifère. Le domaine catalytique de la PKC a généré suite à la protéolyse par la calpaïne induit l’apoptose dans la cellule GH3B6. Tout activateur de calpaïne devient donc potentiellement apoptotique; c’est le cas de la protéine p35 lorsqu’elle est surexprimée dans une cellule de mammifère. Ce résultat est tout à fait nouveau et apporte un regard différent sur le rôle de la protéine p35 lors de l’infection virale. Mots clés : PKCa, calpaïne, p35, infection virale et apoptose.    AcMNPV:Autographia californiamulticapsid nuclear polyhedrosis virus ADN: Acide désoxyribonucléique AIF: activated inducing factor Apaf-1: apoptotic protease activating factor-1 ANT: adenine nucleotide translocator Asp: résidu acide aspartique (D) BH: Bcl-2 homology BIR: baculovirus AIP repeat CAD: caspase-activated DNAse CaMKIV: calmodulin-dependent protein kinase CARD: caspase recruitment domain CD95: cluster differenciation 95 Ced: cell death abdormal CTL: lymphocyte T cytotoxique Crm A: cytosine response modifier A Cyt c: cytochrome c Cy3: cyanine-3
nisaeMA  kRK EPKietorp desanik ngen itovateacti
CMV: cytomégalovirus
DAG: diacylglycérol
DED: death effector domain
GFP: green fluorescent protein
Kbkilo base
IP3: inositol tri-phosphate
ICE: interleukin 1-bconverting enzyme
IAP: inhibitor of apoptosis
MIHA/B/C: mammalian IAP homolog A/B/C
MEK :
LDH: lactate deshydrogénase MAPK : m
KDa: kilo Dalton
PARP: poly(ADP-ribose) polymérase
NGF: nerve growth factor
NAIP: neuronal apoptosis inhibitory protein
MOI: multiplicity of infection
PEI: polymère d’éthylénimine
PIP2: phosphatidyl inositol bi-phosphate
DTT: dithiothréitol
FADD: Fas associated protein with death domain
FITC: fluorescein isothiocyanate
FLICE FADD-like ICE
DIABLO/SMAC: direct IAP binding protein with low pI
DISC: death inducing signaling complex
DFF: DNA fragmentation factor
DMSO: diméthylsulfoxyde