Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Mise en page 1 - Le formateur des collectivités

12 pages

Mise en page 1 - Le formateur des collectivités

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 80
Signaler un abus
L’état d’urgence
Avec 28 millions d’habitants, contre environ 10 millions pour la Grande Bretagne, la France de 1789 est de loin l’Etat le plus peuplé d’Europe. C’est dans cette «Grande Nation», le pays du grand nombre, qu’éclate la révolution. Son reten-tissement en Europe et dans le monde en sera d’autant plus considérable.
La France de 1789 connaît une crise multi-ple : • financière : l’Etat frise la banqueroute et la nécessité d’augmenter les impôts se heurte à la misère du peuple et à l’égoïsme des aristo-crates. • institutionnelle : l’aristocratie qui tient les
Le Temps passé
politique
Parlements (dont l’accord est indispensable pour toute réforme importante) se crispe contre le pouvoir royal. • sociale : la pauvreté règne dans les campagnes, la tension monte entre l’aristocratie et le nouveau monde de la bourgeoisie. • culturelle : la raison humaine s’affirme pro-gressivement en philosophie puis en sciences et en politique face à la tradition et à la religion qui perdent leur légitimité comme clef d’explication du monde. La diffusion croissante des écrits des phi-losophes des Lumières au sein de la bourgeoisie déstabilise l’hégémonie culturelle religieuse sur laquelle reposait l’Ancien Régime.
Pour résoudre cette crise, le roi convoque les Etats généraux, composés selon les trois ordres de la société féodale : noblesse, clergé, tiers état. L’affrontement entre la monarchie, les aris-tocrates et les bourgeois y est vif. Il apparaît rapi-dement impossible de résoudre la crise dans les formes anciennes : une révolution est donc à l’ordre du jour.
Celle-ci consiste notamment en l’irruption du peuple sur la scène politique. Le peuple s’empare de la possibilité qui lui est donnée de présenter des doléances au roi. Il s’implique dans les réunions qui sont organisées dans tout le pays pour dresser ces cahiers de doléances. Petit à petit, il se met à revendiquer pour lui-même, et défend son propre intérêt : celui du plus grand nombre.
Attroupement au faubourg Saint-Antoine le 28 avril 1789. Tableau historique de la Révolution française
Réveil du tiers état et démolition de la Bastille en arrière-plan
La population, rurale à 80%, est très largement composée de catégories entièrement dominées et n’ayant aucun intérêt à conserver le système : 50% d’agriculteurs dépendant d’un propriétaire et 15% d’assistés et de mendiants. A cet apartheid social s’ajoute une crise de subsistance très violente en 1788-1789, avec un été de terrible sécheresse en 1788 et un hiver glacial en 1789 (la Seine est gelée).
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin