//img.uscri.be/pth/c95abd52cf486a90685cdbca71a7bf9e62c50e70
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Statistiques de la traduction biblique – Foire aux questions

De
5 pages
  • cours - matière potentielle : publication
  • cours - matière potentielle : planification
Statistiques de la traduction biblique – Foire aux questions Pour les statistiques auxquelles renvoient ces questions, se référer à Publié par Alliance Wycliffe Mondiale, Novembre 2010 Alliance Wycliffe Mondiale, 34 Craig Road _B1-07 Chinatown Plaza, 089673 Singapour, Singapour Qu'est-ce qu'une langue vivante ? Une langue est définie comme vivante lorsqu'il existe encore des peuples qui l'ont apprise comme langue principale de la communication quotidienne par une transmission de parents à enfants.
  • estimation initiale
  • besoins potentiels en matière de traduction biblique
  • besoins spirituels de base de la communauté
  • communauté linguistique
  • communautés linguistiques
  • situation géographique
  • besoins
  • besoin
  • traductions
  • traduction
  • communautés
  • communauté
  • données
  • donnée
  • langue
  • langues
Voir plus Voir moins
Statistiques de la traduction biblique Foire aux questionsPour les statistiques auxquelles renvoient ces questions, se référer àwww.wycliffe.net Qu’est-ce qu’une langue vivante? Une langue est définie commevivantelorsqu’il existe encore des peuples qui l'ont apprise comme langue principale de la communication quotidienne par une transmission de parents à enfants. Les langues vivantes renvoient généralement à la « première langue» ou à la « langue maternelle» d’une personne. Comment est définie une langue ? Les peuples et les organisations définissent différemment une langue en fonction des objectifs qu’ils se fixent en identifiant cette langue comme distincte d’une autre.Certains fondent leur définition sur desraisons purement linguistiques.D’autres reconnaissent que les facteurs sociaux, culturels ou politiques doivent également être pris en compte.Par ailleurs, les locuteurs eux-mêmes ont souvent leurs propres perspectives de ce qui fait l'exclusivité de la langue qui est la leur.Ces perspectives sont fréquemment liées bien plus à des questions d’héritage et d'identité qu’à des particularités linguistiques de la/des langue(s) en question. Les universitaires reconnaissent qu'il n'est pas toujours facile d'identifier les langues comme des unités distinctes, dénombrables. Elles se composent en effet de particularités qui traversent le temps, les limites géographiques et l’espace social.Chaque langue se caractérise par une utilisation variable au sein de la communauté linguistique où elle est parlée.Ces variétés, en fait, sont plus ou moins divergentes les unes des autres.Ces différentes variétés sont souvent appelées dialectes. (Lire plus à ce sujet : « The problem of language identification » àhttp://www.ethnologue.com/ethno_docs/introduction.asp)Pourquoi ilest impossible à Wycliffe de déterminer le nombre de langues ? Étant donné que les langues sont dynamiques, variables et connaissent des changements constants, le nombre de langues vivantes dans le monde change régulièrement et ne peut être déterminé avec précision. Laconnaissance des langues du monde ayant progressé, le nombre de langues identifié a également augmenté.Parallèlement, le rythme auquel les langues disparaissent est en augmentation. Pourquoi le décompte des langues de Wycliffe est-il différent de celui du célèbre « SIL Ethnologue » ? SIL International gère trois systèmes de données principaux qui permettent d’enregistrer et de communiquer les informations relatives aux langues, l'un deux étant l’Ethnologue. Le système de données de base de l’Ethnologue enregistre et communique les informations relatives aux langues du monde. Lesdonnées sont en permanence mises à jour et publiées sous forme de livre (avec une version en ligne sur le site Ethnolgue.com) tous les quatre ans.Il est généralement plus utile de fournir le décompte des langages vivantes au même moment que les autres statistiques en cours de publication plutôt que de présenter le décompte de la dernière édition du célèbre l’Ethnologue. Cela permet à d'autres statistiques qui sont publiées plus fréquemment que le célèbre Ethnologue, de se rapporter directement aunombre de langues connues au moment de chaque publication.
Publié par Alliance Wycliffe Mondiale,Novembre 2010www.wycliffe.net Alliance Wycliffe Mondiale, 34 Craig Road #B1-07 Chinatown Plaza, 089673 Singapour, Singapour
Statistiques de la traduction bibliqueFoire aux questions
Wycliffe met régulièrement à disposition les mises à jour des données de l’Ethologue sur les pays et les communautés linguistiques, sur le sitewww.thewordislife.netLe terme « communauté linguistique » est-il différent de « peuple » ? Lorsque les gens se renseignent sur différents peuples, l’une des questions à poser est celle-ci : « Comment voulez-vous les distinguer? »La langue qu’ils parlent est un trait distintermectif. Le « communauté linguistique» renvoie à tous les locuteurs d’une langue précise, indépendamment de la situation géographique et des différences culturelles. Se référer également àhttp://www.joshuaproject.net/what-is-a-people-group.phpComment Wycliffe est-elle consciente des besoins d’une communauté linguistique en matière de traduction et de l’ampleur de ses nécessités? On considère que la traduction des Écritures est nécessaire dans une langue lorsque les trois conditions suivantes sont réunies : il existe au moins une communauté qui comprend cette langue et l’accepte comme moyen de communication, les Écritures existantes (le cas échéant) dans cette langue ne répondent pas aux besoins spirituels de base de la communauté, et il n’existe pas d’autres langues que les habitants de la communauté comprennent correctement et acceptent comme moyen de communication etpour lesquelles il existe les Écritures adaptées ou en cours de planification. Un besoin de traduction peut exister pour des raisons suivantes : les Écritures n'existent pas dans la/les langue(s) que les habitants d’une communauté comprennent correctement et acceptent comme moyen de communication ; lesÉcritures existantes ne sont pas adaptées car elles n’ont pas été traduitesde façon précise, naturelle et communicative; les Écritures existantes ne sont pas adaptées car elles ont été traduites depuis de nombreuses années alors que la langue a considérablement changé ; les Écritures existantes ne sont pas adaptées car elles ne répondent pas aux besoins spirituels de base de la communauté ; les Écritures existantes ne sont pas adaptées car elles ne reflètent pas une recherche universitaire pertinente. les Écritures existent dans une langue utilisée au sein de la communauté, maisune part importante de la population ne comprend pas cette langue ; ou les Écritures existent dans une langue de la communauté que les populations comprennent correctement, mais n'acceptent pas comme moyen de communication. Pourquoi la traduction biblique n’est-elle pas nécessaire dans toutes les langues ? Ce sont les peuples et non les langues qui ont besoin de Christ.Il existe un certain nombre de raisons qui justifient la non pertinence de la traduction de la Bible dans une langue précise.Ce sont les suivantes : La langue n’est plus parlée dans une communauté ou son utilisation est très faible (comme une faible utilisation dans la vie de tous les jours ou une utilisation exclusive par quelques anciens).
Publié par Alliance Wycliffe Mondiale,Novembre 2011www.wycliffe.net Alliance Wycliffe Mondiale, 34 Craig Road #B1-07 Chinatown Plaza, 089673 Singapour, Singapour
Statistiques de la traduction bibliqueFoire aux questions
Dans les communautés où la langue est parlée, la majorité des personnes dont l'âge se situe entre 20 et 45 ans maîtrisent correctement une autre langue de la communauté, sont motivées à l’utiliser et les Écritures adaptées sont ou seront disponibles dans cette langue. Qu’est-ce qu'un texte biblique ? Un texte biblique est souvent défini différemment dans les différentes organisations missionnaires impliquées dans la traduction de la Bible.Pour Wycliffe, un texte biblique peut renvoyer à tout un livre, une sélection de textes dans un livre ou une sélection de textes dans plusieurs livres. Comment le chiffre des «besoins potentiels en matière de traduction biblique » à l'échelle mondial est-il calculé ? Deux méthodes ont été utilisées pour calculer le nombre potentiel de languesrestantesdans lesquelles un besoin de traduction des Écritures est ressenti.Le chiffre renvoie aux langues sans un programme de traduction en place, plutôt qu’aux langues avecun programme actif (voir ci-dessous). Presque toutes les années, ces deux méthodes confirment réciproquement un même nombre. La première méthode considère l’estimation initiale de 3000 langues développées en 1999 et soustrait le nombre de «nouveaux débuts» chaque année depuis cette date.Le nombre initial de 3 000 a été obtenu en regroupant les 1500 langues pour lesquelles il existerait des besoins en matière de traduction sur la base d’études rationnelles conduites et une estimation de 1500 langues à partir de celles qui devaient encore faire l’objet d’études.Ainsi, ce nombre est un hybride de données complètes (nombre de nouveaux programmes) soustrait d’une estimation générale.La deuxième méthode (utilisée dans les statistiques actuelles de Wycliffe International) représente les données extraites de la base de données mondiale actuelle où les équipes linguistiques entrent le statut de traduction des communautés linguistiques, les marquant comme suit : Écritures appropriées ; Besoin de traduction peu probable ; Besoin potentiel de traduction ou Besoin de traduction inconnu. Que signifie le terme « programme linguistique actif » ? Un programme linguistique actif renvoie aux langues dans lesquelles des travaux sont entrepris.Ces projets peuvent être à leur phase initiale, abordant l'analyse ou le développement linguistique de base comme la détermination de l’alphabet, la préparation des dictionnaires, etc., ou incluant les travaux de traduction des Écritures ou d’autres informations importantes dela communauté liées à des domaines tels les politiques de santé et gouvernementales.Ils peuvent également comporter des recherches linguistiques continues, la formation, des services de consultation après la phase initiale de la traduction. Qu’est-ce que les « groupes de langues » ? Un groupe de programme de langues existe lorsque deux équipes ou plus travaillant sur différentes langues collaborent en utilisant une stratégie de développement de langue commune, un personnel commun et des ressources communes.Les langues peuvent être regroupées pour former un ensemble sur la base : du rapprochement linguistique des relations sociales
Publié par Alliance Wycliffe Mondiale,Novembre 2011www.wycliffe.net Alliance Wycliffe Mondiale, 34 Craig Road #B1-07 Chinatown Plaza, 089673 Singapour, Singapour
Statistiques de la traduction bibliqueFoire aux questions
de la proximité géographique du nombre d'églises/de dénominations qui œuvrent dans les mêmes languesPourquoi les Écritures devraient-elles être révisées ? Les langues sont dynamiques de par leur nature et changent avec le temps.Les locuteurs d’aujourd’hui n’emploient pas un certain nombre de mots et d’expressions utilisés par les générations précédentes.Il est par conséquent tout fait normal qu'avec le temps, un Nouveau Testament ou une Bible ne soit pas facilement compréhensible pour les locuteurs et lecteurs modernes. C'est ainsi qu'il se pose de fait le besoin d'une nouvelle traduction. Quelle est l’approche ou la méthodologie de Wycliffe an matière de traduction biblique ? La traduction, selon le dictionnaire, est la « restitution d’un énoncé vers une autre langue ou d'une langue étrangère vers sa langue ».Même si les gens ont tendance à se concentrer sur le processus qui va d’une langue à une autre, il reste que le processus lui-même a beaucoup de points de convergence avec la communication de tous les jours.
Par exemple, imaginez que vous avez entendu ou lu quelque chose que vous trouvez très intéressant et que vous voulez en parler à un ami.Pour communiquer efficacement vos pensées - même dans la même langue - vous formulez ce que vous voulez dire sur la base de ce que vous savez de votre ami et de ce qu’il pourrait savoir sur le sujet.En traduction, vos pensées seraient communiquées dans une autre langue.L’étude du texteL’essentiel du processus de communication est tout à fait identique. biblique constitue une partie du processus de traduction. Elle permet de savoir ce qui doit être communiqué. L’étude de la façon dont la personne lisant ou écoutant la traductionla comprendra ou l’interprétera selon sa vision du monde ou de sa culture fait également partie de ce processus.
La traduction par conséquent va bien au-delà du fait de savoir ce que dit le texte biblique et le dire dans une autre langue.C’est un processus de découverte de ce qui a été compris dans le contexte originel et de discernement du niveau de réception des lecteurs ou des auditeurs dans le nouveau contexteà compréhension égale.
Wycliffe ne reconnaît aucune version des Écritures ou une traduction comme étant la modèle idéal à suivre. Latraduction est par nature contextuelle. Ainsi, une « bonne traduction » prend en compte de nombreux facteurs contextuels qui permettent d’éclairer le processus de décision en ce qui concerne le style de traduction approprié et les résultats.
Pour plus d’informations sur les méthodes de traduction, se référer à :http://www.sil.org/translation/stages.htmQuelles sont les autres organisations impliquées dans la traduction de la Bible ? Il existe un certain nombre d’organisations à travers le monde qui sont engagées dans la traduction des Écritures dans des langues maternelles.Certaines d’entre elles sont nationales, d’autres internationales. Parmi les organisations missionnaires internationales impliquées dans la traduction, on peut citer: United Bible Societies, Alliance Wycliffe Mondiale, Pioneer Bible Translators, Lutheran Bible Translators.
D’autres organisations missionnaires œuvrent également à rendre accessible les Écritures aux peuples dans leur langue maternelle en utilisant des supports non textuels.Wycliffe est partenaire de nombre
Publié par Alliance Wycliffe Mondiale,Novembre 2011www.wycliffe.net Alliance Wycliffe Mondiale, 34 Craig Road #B1-07 Chinatown Plaza, 089673 Singapour, Singapour
Statistiques de la traduction bibliqueFoire aux questions
de ces organisations missionnaires.Parmi ces organisations missionnaires, on peu citer : Faith Comes by Hearing, The JESUS Film, The Luke Partnership, Audio Scripture Ministries, One Story. Pour plus d’informations et d’articles, se référer àwww.forum-intl.orgetwww.thewordislife.net
Publié par Alliance Wycliffe Mondiale,Novembre 2011www.wycliffe.net Alliance Wycliffe Mondiale, 34 Craig Road #B1-07 Chinatown Plaza, 089673 Singapour, Singapour