Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sur la définition de la pauvreté

De
12 pages

Sur la définition de la pauvreté

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 274
Signaler un abus
Sur la définition de la pauvreté 1 Ahmed Bahri Alger / Montpellier RésuméL’auteur invite, à travers ce papier, à réfléchir sur quelques problèmes que peut poser la mesure de la pauvreté, dans le contexte africain. Si un indice basé sur le revenu, exprimé en unités monétaires, est bien commode, on peut se demander s’il rend compte d‘une réalité bien complexe. Qu’elle soit absolue ou relative, la pauvreté n’a pas seulement une dimension économique. De plus, selon la finalité des instruments mis en œuvre pour lutter contre la pauvreté, la mesure n’est pas neutre. L’auteur ne propose pas un ou des indices alternatifs, opératoires, simples et pertinents, mais donnent l’occasion au lecteur de lire avec précaution ceux qui existent. Introduction Dans le New York Times du 27 septembre 2003, J. Bernstein a résumé les difficultés soulevées par l’interprétation des données aux Etats Unis, à l’occasion de la publication des chiffres officiels, sur l’indice de pauvreté. Les changements intervenus dans le modèle de consommation depuis les années 60, la non prise en compte de sources de revenus et de dépenses qui n’existaient pas au moment de l’élaboration de l’indice, l’ignorance de dépenses importantes pour les familles à bas revenus, comme celles relatives à la garde des enfants, n’ont pas permis de bien appréhender la pauvreté par cette mesure. Or, une meilleure connaissance de la pauvreté pourrait avoir des implications politiques sensibles et révéler un indice supérieur de 3% à l’indice officiel. L’auteur, à travers ce papier, invite le lecteur à réfléchir sur quelques problèmes que peut poser la mesure de la pauvreté, dans le contexte africain. Ces problèmes sont universels. Mais dans le cadre africain, ils revêtent un aspect particulier à cause du manque de données fiables pour documenter les phénomènes. D’où le recours à des études de cas et à des monographies plus ou moins riches en enseignements. Si un indice basé sur le revenu, exprimé en unités monétaires, est bien commode, on peut se demander s’il ne rend pas compte, de façon très pauvre d’une réalité multidimensionnelle, bien plus complexe. En effet, qu’elle soit absolue ou relative, la pauvreté n’a pas seulement une dimension économique. On n’a, d’ailleurs, pas manqué de faire remarquer qu’elle n’est pas un concept économique. Adam Smith (1776) 1 L’auteur est particulièrement reconnaissant à Madame Almaz Amine, cadre à la Banque Africaine du Développement, Tunis pour ses suggestions, avis et commentaires.