La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

INTERFACES DE L'INCOMPLETUDE

43 pages
Niveau: Supérieur
INTERFACES DE L'INCOMPLETUDE GIUSEPPE LONGO CNRS, DEPARTEMENT D'INFORMATIQUE, ECOLE NORMALE SUPERIEURE ET CREA, POLYTECHNIQUE, Table des matieres Introduction 1 1. De Laplace a Poincare 2 2. De la geometrie a la logique 7 3. De Hilbert a Godel 9 3.1. ... en passant par Poincare et Weyl 11 3.2. L'arithmetique, un absolu 13 4. Le Theoreme 14 4.1. Et la « verite » ? 19 5. Poincare vs. Godel 22 5.1. Turing : des sytemes formels aux dynamiques continues 25 6. Einstein et la these de l'incompletude de la Mecanique Quantique 28 7. L'incompletude mathematique des theories formelles 31 7.1. Vers les fondements cognitifs de l'induction 34 8. L'information et les codages dans la cellule 37 References 41 Introduction Le theoreme d'incompletude de Godel de 1931 n'est pas seulement un grand resultat de la Logique Mathematique, mais il peut aussi devenir le point de depart d'une reflexion qui depasse les Mathematiques et la question de leurs fondements pour les relier a des problemes et des methodes d'autres disciplines. C'est a la lumiere de celui-ci que nous nous livrerons a une « histoire critique des idees », c'est- a-dire une relecture explicitement a posteriori de certains moments de la pensee scientifique moderne ; ces moments ou l'audace des propositions de connaissance se sont heurtees a des problemes qu'on demontre insolubles et a des resultats negatifs ou limitatifs.

  • systeme solaire

  • geometrie des systemes dynamiques

  • mouvement

  • xixe siecle

  • a3 tours dans le sens horaire

  • temps au temps

  • lancer du pre- mier

  • double physique


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

´ INTERFACES DE L’INCOMPLETUDE
GIUSEPPE LONGO ´ ´ ´ CNRS, DEPARTEMENT D’INFORMATIQUE, ECOLE NORMALE SUPERIEURE ET CREA, POLYTECHNIQUE, HTTP://WWW.DI.ENS.FR/USERS/LONGO/
Tabledesmati`eres Introduction 1 1.DeLaplacea`Poincar´e2 2.Delage´ome´trie`alalogique7 3.DeHilbert`aGo¨del9 3.1....enpassantparPoincar´eetWeyl11 3.2.Larithm´etique,unabsolu13 4.LeThe´ore`me14 4.1. Et la«e´tire´v»? 19 5.Poincar´evs.Go¨del22 5.1.Turing:dessyt`emesformelsauxdynamiquescontinues25 6.Einsteinetlath`esedelincomple´tudedelaMe´caniqueQuantique28 7.Lincompl´etudemath´ematiquedesthe´oriesformelles31 7.1. Vers les fondements cognitifs de l’induction 34 8. L’information et les codages dans la cellule 37 Refe´rences41 ´
Introduction Lethe´ore`medincomple´tudedeGo¨delde1931nestpasseulementungrand r´esultatdelaLogiqueMathe´matique,maisilpeutaussidevenirlepointdede´part duner´eexionquid´epasselesMathe´matiquesetlaquestiondeleursfondements pourlesrelier`dsproble`mesetdesme´thodesdautresdisciplines.Cesta`la a e lumie`redecelui-ciquenousnouslivrerons`aune«is´deestiqieuedoistcrrehi», c’est-a`-direunerelectureexplicitementa posteriorinsaimemodertce´sneeedstnpale scientiquemoderne;cesmomentsou`laudacedespropositionsdeconnaissance sesontheurte´es`adesprobl`emesquond´emontreinsolubleset`adesr´esultats ne´gatifsoulimitatifs.Cesderniersontcependantouverta`leurtourdenouveaux horizonsausavoir.Nousre´´echironsdonca`certainsgrandsparadigmespourleur Original en italien dans “La Matematica” vol. 4, Einaudi, settembre 2010 (traduction en franc¸aispourLesMath´ematiques,EditionsduCNRS,2011). 1
2 GIUSEPPE LONGO trouverunaspectcommundansleursdomainesrespectifslincompl´etudeen loccurrence,danssesdi´erentssens.Nousverronscommentonlade´montreeet, ´ parfois,de´pass´ee.Lanalysed´etaille´e,bienquinformelle,duth´eor`emedeGo¨delet dunere´exiondeTuringneconstitueradoncquun´ele´mentdecetexte.On´elargira notregrilledelectureen´evitant,esperons-le,desabusetdescontaminations ´ impropresauxanalysesscientiquesete´pist´emologiquesdeLaplaceet`ala limite que leur pose le gr d«`´tagethf´ie»altililpeap,c´emeomioPeracnd an oreme n lui-mˆeme.Nouscontinueronsaveclesthe`sesdEinsteinsurla«npclnoomtu´ede» delaMe´caniqueQuantique,selonletermeemploy´edansletr`esce´l`ebrearticlequi analysecettenotion,´ecritencollaborationavecPodolskietRosen.Nousparlerons enndelacompletudesuppose´edesdescriptionsmole´culairesenBiologie,cest-´ a`-diredelADNvucommelieudelinformationhe´re´ditaireetcommeprogramme completdelontoge´n`ese.
1.Paiocnrae´DeLaplace` PourLaplace(1749-1827),ilfautchercherlunit´edelame´thode(etdelUnivers) donclidentite´entrelesloisphysiquesa`le´chelledenotreperceptionetlesloisqui r´egissentlesparticulesmicroscopiques.Touslesphe´nome`nesobservablessontre´-ductibles`alontologiee´le´mentaireetsous-jacentedelamatie`re,dumouvementet delaforce.Et`aceniveau-l`a,touteanalysedoitsebasersurlapossibilite´disoler, math´ematiquement,uneseuleparticule´el´ementaireetdend´ecrirelemouvement. Elledoitensuitereconstruire,graˆcea`desop´erationsdinte´grationmath´ematique, lexpressiondelaloidinteractiona`distancedanslessyst`emesdeparticules.Lana-lysedessyste`mesplane´tairesdoitaussiavancerparcompositionprogressivedes mouvementsindividuelspourarriver`alacompr´ehensiondu«e`emysts»comme sommedescomportementsindividuelsetdeleursinteractions,deuxa`deux,trois a`trois.... Cettere´ductionm´ecanisteestintimementli´ee,pourLaplace,a`lastructuredela de´terminationdetouslese´v´enementsphysiques.PourlesgrandsnomsdelaPhy-sique entre XVIIIeet XIXeveointeltisdleid´reneuqtaoisnemesd´elessyst`,elce`is pouvoirde´criretouslesphe´nome`nesphysiquesimportants,enpartantdeladescrip-tionetlinte´grationdesmouvementsindividuels.Enparticulier,lesloisphysiques souslaformedaborddese´quationsdeLagrange,puisdeHamilton,doiventpou-voirexprimerlade´terminationdetoutmouvement,toutetrajectoire,donctout e´v´enementphysique,delameˆmemanie`requelesloisdeNewton-Laplacede´ter-minentl´evolutiondescorpsce´lestesdanslechampgravitationnel.Etcestcette d´eterminatione´quationellesquipermetlesrpe´nosivisede´tidis,esurquimavalentl propositionsth´eoriques,aucœurdesrapportsentreexpe´rienceetth´eorie:onob-serve,onthe´orise(parexemple,on´ecritlese´quationsquilientlesactionsetles forcesobserv´ees),onpre´voitle´volutiondusyst`emegraˆceacesequationsetenn ` ´ onconfrontecespr´evisionsauxnouvellesobservations.Lecacit´edepre´visionest lebutmeˆmedelaformalisationmath´ematique.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin