La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Les ICM sont ils de bons indicateurs d'activité Vérification sur plusieurs pays et extensions

De
24 pages
Niveau: Supérieur
Les ICM sont-ils de bons indicateurs d'activité ? Vérication sur plusieurs pays et extensions Christophe BLOT Grégory LEVIEUGE y Version préliminaire et incomplète Résumé L'objectif de cet article est de déterminer si les Indicateurs des Conditions Mo- nétaires (ICM) contiennent une information véritablement pertinente sur l'activité économique future. Trois versions d'ICM sont étudiées ; ICM standard, ICM avec taux d'intérêt de long terme et ICMF avec cours boursiers. Les estimations et les si- mulations indiquent que le contenu informationnel de ces indicateurs est sporadique. Nous cherchons à en identier les raisons. En réponse, nous proposons la construction d'un ICM dynamique, prenant en compte l'impact graduel et retardé des variations de taux d'intérêt et de taux de change sur l'activité. Dès lors, le rejet du pouvoir prédictif des ICM(F) tiendrait moins à la présence d'un problème conceptuel qu'au fait que ces indicateurs synthétisent eectivement une information peu pertinente. Abstract The aim of this article is to determine whether Monetary Condition Indices are useful indicators for future economic activity. Three versions of MCI are studied ; standard MCI, MCI with long term interest rate and FMCI with asset prices. Es- timations and simulations indicate that the informative contents of these indicators are sporadic. We then try to identify the reasons why we obtain disppointing results and propose to derive a dynamic MCI that takes into account the gradual and de- layed response of the economic activity to interest rates and exchange rates

  • moyenne historique des variables

  • taux court des orientations

  • version simpliée de la précédente

  • taux de change

  • sphère réelle

  • ination courante

  • politique monétaire

  • taux d'intérêt réel de court


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

yw
ICM
son
t-ils
de
sp
the
de
;
b
to
ons
of
indicateurs
.levieuge@univ-orleans.fr
d'activit?
timations
?
oin
V?rication
y
sur
e
plusieurs
ICM,
pa
Orl?ans
ys
.
et
terest
extensions
e
Christophe
tify
BLOT
e

y
Gr?gory
rates
LEVIEUGE
er
y
to
V
information.
ersion
and
pr
d'?conomie
?liminair
c
e
future
et
of
inc
with
ompl?te
with
R?sum?
indicate
L'ob
of
jectif
then
Les
de
cet
prop
article
that
est
gradual
de
of
d?terminer
rates
si
F
les
infomational
Indicateurs
w
des
conceptual
Conditions
this
Mo-
an
n?taires
Conditions
(ICM)
Keyw
con
forecasts,
tiennen
E5
t
Rue
une
38
information
oratoire
v
indicators
?ritablemen
activit
t
v
p
are
ertinen
MCI,
te
term
sur
and
l'activit?
prices.
?conomique
sim
future.
the
T
ten
rois
indicators
v
W
ersions
to
d'ICM
reasons
son
obtain
t
results
?tudi?es
to
;
dynamic
ICM
es
standard,
t
ICM
de-
a
resp
v
economic
ec
in
taux
exc
d'in
c
t?r?t
then
de
of
long
o
terme
a
et
less
ICMF
to
a
but
v
fact
ec
yp
cours
pro
b
an
oursiers.
cl?s
Les
et
estimations
prix
et
:
les
conditions,
si-
prices
m
:
ulations
Lab
indiquen
UMR
t
Blois,
que
2,
le
73
con
y
ten
d'Orl?ans,
u
useful
informationnel
for
de
economic
ces
y
indicateurs
Three
est
ersions
sp
MCI
oradique.
studied
Nous
standard
c
MCI
herc
long
hons
in
?
rate
e
FMCI
n
asset
iden
Es-
tier
and
les
ulations
raisons.
that
En
informativ
r?p
con
onse,
ts
nous
these
prop
are
osons
oradic.
la
e
construction
try
d'un
iden
ICM
the
dynamique,
wh
prenan
e
t
dispp
en
ting
compte
and
l'impact
ose
graduel
deriv
et
a
retard?
MCI
des
tak
v
in
ariations
accoun
de
the
taux
and
d'in
la
t?r?t
ed
et
onse
de
the
taux
activit
de
to
c
terest
hange
and
sur
hange
l'activit?.
sho
D?s
ks.
lors,
rom
le
on,
rejet
rejection
du
the
p
p
ouv
w
oir
of
pr?dictif
MCI
des
ould
ICM(F)
b
tiendrait
due
moins
a
?
problem
la
rather
pr?sence
the
d'un
that
probl?me
t
conceptuel
e
qu'au
indicator
fait
vides
que
irrelev
ces
t
indicateurs
Mots
syn
:
th?tisen
mon?taires
t
nanci?res,
eectiv
pr?visions,
emen
d'actifs
t
ords
une
Financial
information
monetary
p
MCI,
e
asset
u
Co
p
JEL
ertinen
E3,
te.

Abstract
oratoire
The
d'Orl?ans,
aim
6586,
of
de
this
45067
article
Cedex
is
02
to
41
determine
80,
whether
hristophe.blot@univ-orleans.fr
Monetary
Lab
Condition
d'?conomie
Indices
gregory
are
1tv
??
7p
k&
litt?rature
imp
ortan
te
double.
c
OCDE),
s'est
hange.
d?v
ICM
elopp
y
?e
y
au
t
cours
construction
des
con
ann?es
Morgan,
1990
on
p
dans
our
prendre
d?mon
ce
trer
spr
l'insusance
an
du
nous
taux
de
d'in
v
t?r?t
(Deutsc
comme
s'appuien
instrumen
p
t
des
et
le
/
rance,
ou
un
indicateur
taux
de
prise
p
la
olitique
de
mon?-
taires,
taire
ell
en
la
?conomie
dans
ouv
trois
erte.
long
En
t?gran
eet,
1
du
y
fait
grands
du
Sac
m?canisme
T
d'ination
ICM
imp
P
ort?e
e
et
?tudi?
de
de
l'eet
ord
comp
en
?titivit?,
les
une
on
v
prop
ariation
dynamiques,
donn?e
v
du
du
taux
n'est
de
les
c
v
hange
tributions
a
con
qualitativ
simples
emen
taux,
t
de
le
(2001),
m?me
de
eet
v
sur
m?-
l'activit?
exp
et
la
l'ination
suivie
qu'une
d'indicateurs
v
taux
ariation
du
(g?n?ralemen
ICM
t
b
plus
information
faible)
mo
du
(1994,
taux
(1998).
d'in
que
t?r?t.
ts
Ainsi,
Bank,
l'appr?hension
J.P
scrupuleuse
Lync
de
ai
l'orien
sur
tation
our
couran
leurs
te
t,
de
u
la
v
p
?ritablemen
olitique
qualit?
mon?taire
L'ob
ou,
article
plus
vise
g?n?ralemen
v
t,
ten
l'?v
des
aluation
le
des
la

le
conditions
le
mon?taires
Ensuite,

de
exigeraien
en
t
de
l
compte
a
pass?es
prise
t?r?t
en
de
compte
information
conjoin
eet
te
compte
de
standards.
l'?v
ce
olution
s'inscrit
du
des
taux
herc
d'in
mesurer
t?r?t
u
et
ariables
du
que
taux
ads
de
agr?gats
c
prix
hange.
g?n?rale
C'est
W
la
(2000),
logique
L'article
qui
mani?re
pr?-
Apr?s
side
pr?sen
?
et
la
des
d?nition
ICM,
des
en
Indicateurs
section
des
c?dure
Conditions
v
Mon?taires
our
(ICM),
yp
construits
ICM
comme
v
une
t?r?t
com
(en
binaison
d'in
p
terme)
ond?r?e
(ICMF)
de
les
ces
L'?tude
deux
u
taux.
ces
En
our
pratique,
pratiques
deux
F
statuts
et
distincts
&
on
(FMI,
t
ainsi
?t?
de
attribu?s
?tablissemen
?
nanciers
cet
he
indicateur.
Goldman
D'une
hs,
part,
.
il
Merril
p
h,
eut
ok
?tre
Bank)
utilis?
t
par
des
les
p
banques
?ta
cen
er
trales
analyses.
comme
ourtan
une
tr?s
cible
e
op
d
?rationnelle
tra
de
aux
p
duction
olitique
t
mon?taire.
la
T
informationnelle
ypiquemen
ICM.
t,
jectif
les
cet
banques
est
cen
Il
trales
d'ab
canadienne
tro
et
aluer
n?o-z?landaise
con
on
u
Une
information
a
ICM
:
t
construit
ys
leur
l'Allemagne,
strat?gie
Canada,
autour
?tats-Unis,
d'un
F
ICM
l'Italie,
1
Jap
,
et
don
Ro
t
aume-Uni.
l'optimalit?
il
a
ose
?t?
red?nir
d?mon
ICM
tr?e
termes
par
an
di-
mieux
v
en
erses
les
con
ariations
tributions
du
th?oriques
d'in
(Smets
et
(1997),
taux
Ball
c
(1999),
Cette
Gerlac
cruciale
h
en
&
jamais
Smets
en
(2000)).
dans
D'autre
ICM
part,
En
eu
sens,
?gard
tra
?
ail
l'impact
dans
du
lign?e
taux
con
de
c
c
han
hange
?
sur
le
les
ten
?conomies,
pr?dictif
un
v
ICM
?conomiques
p
telles
eut
les
?tre
e
consid?r?
de
comme
les
un
mon?-
simple
les
indicateur
d'actifs
p
fa?on
ouv
(Sto
In
an
t
atson
?tre
Mauro
inclus
Campb
dans
(1999)).
la
s'organise
large
la
gamme
suiv
de
te.
v
a
ariables
oir
g?n?ralemen
t?
t
logique
examin?es
les
par
tho
les
de
autorit?s
des
mon?taires
nous
(c'est
osons
le
d?tail
cas
la
des
1
banques
pro
cen
que
trales
a
de
ons
Su?de,
p
de
construire
Norv
t
?ge,
es
de
:
Finlande
standards,
et
a
d'Islande
ec
par
d'in
exemple).
de
Sous
terme
cet
plus
angle,
taux
les
t?r?t
signaux
court
divulgu?s
et
par
Financiers
les
in
ICM
t
d?passen
cours
t
oursiers.
l
du
e
ten
seul
en
cadre
de
de
indices
la
P
conduite
les
de
dalit?s
la
d?taill?es,
p
oir
olitique
reedman
mon?taire.
1995)
Les
Ma
institutions
es
in
Razzak
ternationales
2te
IC
IC
?e
dans
la
r
not?
uniquemen
section
est
2.
?
Nous
tro
rapp
).
elons
tations
d'ab

ord
adjoindre
commen
ICM
t
qui
son
?
t
r
construites
long
les
Cet
sim
(
ulations
d'?quilibre
de
indicateur
pr?visions
urn
hors
?
?
our
chantil
un
lon
taux
.
eectif
Puis
ectiv
nous
d?v
pr?sen
(
tons
ignoran
les
repr?sen
p
nom
erformances
t?grer
pr?dic-
:
tiv

es
(2)
des
et
ICM
?lan,
en
mon?taires
termes
de
de
en
croissance
mais
de
D?nition
la
des
pro
o
duction
v
industrielle,
in-
comparativ
olutions
emen
de
t
taux
aux
)
pro

jections
r
p
suiv
ouv
=
an
t
t
(1)
?tre
de
r?alis?es
taux
gr?ce
ce
au
taux
spr
olitique
e
(Deutsc
ad
conduit
de
t?r?t
taux
d?nition

t
l'un
)
des

plus

p
traduit
erforman
t?r?t
ts
p
des
dans
indicateurs
d?v
simples
largemen

amen?
ou
?tabli
tout
par
simplemen
sens
t
pass?es
gr?ce
p
?
m?me.
un
).
mo
construction
d?le
Pr?sen
auto-r?gressif.
standards
Les
motifs
r?sultats
en
fon
dans
t
de
appara?tre
est
un
syn
con
les
ten
bin?es
u
t?r?t
pr?dictif
terme
globalemen
et
t
c
tr?s
(
sp
rapp
oradique.
v
Nous

c
(
herc

hons
la
alors
te
?
1
comprendre
r
p
r
ourquoi

les
)
ICM,
t,
tels
tr?s
qu'ils
un
son
l
t
t?r?t
construits
alors
?
est
l'heure
que
actuelle,
des
ne
la
son
dans
t
pa
pas
Bundesbank
capables
t
de
i
fournir
taux
une
long
information
dans
satisfaisan
ICM.
te
M
(section

3).

L'accen
+
t

doit
t
?tre
(
mis
)
sur

la
v
mauv
taux
aise
long
prise

en
asso
compte
v
des
Dans
d?lais
d?sir
d'impact
er
du
t
taux
les
de
nanci?res
c
?conomistes
hange
L'ICM
(en
di?ren
raison
prop
de
&
la
(2000),
rigidit?
la
des
des
prix
t
?
sur
l'imp
de
ortation
sa
et
r
?
alisation
l'exp
1
ortation)
et
et
des
des
1.1
taux
tation
d'in
ICM
t?r?t
P
(con
les
trats
?v
de
qu?s
dette
in
?
duction,
taux
sa
xes,
ersion
vitesse
base,
plus
ICM
ou
un
moins
dicateur
rapide
th?tique
de
r?sume
transmission
?v
le
com
long
du
de
d'in
la
r?el
courb
court
e
(
des
)
taux)
du
sur
de
l'activit?
hange
?conomique.
r?el
En
q
eet,
par
comme
ort
les
leur
mouv
aleur
emen
d'?quilibre
ts
resp
de
e
taux

d'in
et
t?r?t
q
et
D'o?
de
d?nition
taux
an
de
:
c
M
hange
t
se

r?p
(
ercuten

t
)
graduellemen
+
elopp
q

q
t
q
m
t
o
Rapidemen
y
il
ennan
apparu
t
r?ducteur
u
construire
n
ICM
certain
t
d?lai
e
sur
d'in
l'activit?
de
?conomique,
terme,
les
que
ICM
dernier
d?nis
plus
par
tatif
le
le
taux
court
d'in
orien
t?r?t
de
et
p
le
mon?taire
taux
de
de
breux
c
ys
hange
he
couran
(1999)).
ts
argumen
n?gligen
a
t
?
cette
n
information
le
p
d'in
ourtan
de
t
terme
cruciale.

P
la
our
des
com
Soit
est
bler
cette
2
lacune,
=
nous
r
prop
r
osons
r
de
t
d?nir

un
(
ICM

dynamique
)
prenan
+
t
q
en
q
compte
q
les
t
informations
o?
con

ten
la
ues
aleur
dans
du
les
d'in
v
de
aleurs
terme
pass?es

des
le
taux
oids
d'in
ci?
t?r?t
cette
et
ariable
taux
l'ICM.
de
cet
c
le
hange
de
2
elopp
.
un
Nous
traduisan
v
plus
?rions
t
enn
conditions
si
et
cette
a
d?nition
les
originale,
?
in
2
t?gran
ainsi
t
est
les
t
mouv
celui
emen
os?
ts
Batini
pass?s
T
des
bull
prix
au
d'actifs,
o?
engendre
prise
un
compte
meilleur
informations
indicateur
n'inuen
(
pas
se
t
ction
les
4
ond?rations
en
l'ICM,
c
sur
ours
d?nition
de
3IC
IC
IC
IC
IC
IC
IC
;
;q
;z
certaines
v
ariables
pr?vision
emen
prix
telles
de
que
optique,
les
ren
cours
Ainsi,
b
?
oursiers
les
et
second
/
ondre
ou
tro
immobiliers,
ys,
l'indice
x
construit
facteurs
de
en
la
P
sorte
des
d?nissan
t
t
arall?lemen
alors
oursiers
un
c
Indicateur
des
des
cessus
Conditions
au
Mon?taires
alider
et
r?f?rence
Financi?res
,
(ICMF).
x
L'ICMF
son
que
x
nous
de
?tudierons
de
par
p
la
du
suite
de
r?p
t?r?t
ond
par
ainsi
comp
?
cens?e
l
imp
a
3
d?nition
d'?quilibre
suiv
telle
an
neutres
te
.
:
derni?res
hange
au
M
?
F
cinq
t
p
=
u