Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les inégalités en France : une réalité multiforme Revenus, niveaux ...

7 pages

Les inégalités en France : une réalité multiforme Revenus, niveaux ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Les inégalités en France : une réalité multiforme Revenus, niveaux de vie et patrimoine en France
Lorsqu’on évoque la question des inégalités, ce sont celles qui portent sur les revenus qui viennent spontanément à l’esprit. C’est à elles qu’on pense lorsqu’on discute de la progression récente des inégalités dans certains pays industrialisés, ou du degré plus ou moins inégalitaire des sociétés. C’est néanmoins un sujet pour lequel coexistent les discours les plus contradictoires : pour certains, les inégalités ont explosé en France au cours des dernières années, pour d’autres, elles se sont simplement stabilisées voire ont continué de se resserrer. Louis Maurin fait le point sur cette question controversée, en montrant que la confusion qui l’entoure vient de la multiplicité et de l’imperfection des données, ainsi que des différentes manières de mesurer les inégalités : les conclusions ne sont pas les mêmes selon que l’on s’intéresse aux salaires, aux revenus, aux niveaux de vie, au patrimoine, ou selon les parties de la distribution analysées.
a réponse à la question «combien gagnent les deLvie, et, du coup, autant de réponses valables. Le débat Français ? » pourrait bien être « tout dépend »… Il existe de nombreuses façons de mesurer les niveaux public sur ce sujet est souvent très confus, chacun utilisant les outils qui lui conviennent le mieux pour asseoir son point de vue. D’où l’utilité de mettre un peu d’ordre dans l’ensemble des concepts associés aux revenus pour y voir plus clair enfin dans la dynamique des inégalités. Un enjeu essentiel dans une société où l’argent joue un rôle de plus en plus grand. Pour la grande majorité des salariés, le revenu est ce qui figure au bas de la fiche de paie, le salaire net. Sur ce point, l’enquête réalisée chaque année auprès des entreprises par l’INSEE – déclarations automatisées de données sociales, DADS – fournit un certain nombre d’éléments (1). Les données détaillées ne sont cependant disponibles que pour les établissements de plus de 20 salariés, hors fonction publique. Sur cette base, au sommet Inégalités des professions les mieux payées, on trouve les cadres économiques, des marchés financiers, avec 11 400 euros bruts mensuels inégalités sociales Cahiers français en moyenne. Tout en bas, et pour un temps complet, les n° 351 ouvriers non qualifiés de l’artisanat et les apprentis, avec un peu plus de 1 200 euros (données 2006). Un coiffeur Les inégalités touche 1800 eurosbruts en moyenne, un dessinateuren France : une réalité en électricité 2 600, un commercial 3 600, un ingénieur multiforme dans le secteur de l’électronique 4 600. Pour l’essentiel, l’immense majorité des salaires, pour un temps plein, se 29 situe dans un rapport de un à quatre : le SMIC étant de 1 254 euros bruts en 2006, une moitié des salariés à temps complet touche moins de 1 500 euros nets mensuels, les trois quarts moins de 2000 euros, seuls 10% plus de 3 000 euros et 5 % plus de 4 000 euros (graphique 1). Ces moyennes sont trompeuses. Elles masquent les disparités selon l’ancienneté, le secteur et la taille de l’entreprise, etc. Elles ne comprennent pasdes avantages non négligeables, du téléphone portable à la voiture de fonction aux aides du comité d’entreprise, en passant par une éventuelle participation de l’entreprise à l’assurance complémentaire santé (communément appelée « mutuelle »), très nettement proportionnels à la taille de l’entreprise, et d’autant plus importants qu’elle se trouve dans un secteur florissant. Elles n’intègrent pas non plus les primes et autres bonus, ainsi que les diverses formes d’intéressement aux résultats de l’entreprise. Enfin, ces données ne reflètent pas le niveau de rémunération des personnes à temps partiel, loin d’être toujours choisi.
Les revenus des ménages, tout compris
Les salaires ne sont pas la seule source de revenu. Une C. F. partie des actifs vendent des prestations : honoraires des médecins ou bénéfices des commerçants par exemple. (1) L’ensemble des données détaillées est disponible sur le site de l’Insee : http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?reg_id=0&ref_id=ir-dads2006
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin