Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

UFR SANTE MEDECINE BIOLOGIE HUMAINE rue Marcel Cachin

De
23 pages
Niveau: Supérieur, Master
UFR SANTE, MEDECINE, BIOLOGIE HUMAINE 74 rue Marcel Cachin 93000 BOBIGNY UNIVERSITE PARIS 13 2011-2012 SPECIIALII TE BIIOTHERAPII ES TIISSULAIIRES,, CELLULAIIRES ET GENII QUES Seconde année du Mastt err Scii ences ett Santt é

  • parcours recherche clinique

  • industries de biotechnologie

  • professionnels des biothérapies intervenant

  • biothérapies

  • développement

  • industrie du médicament

  • dossier de pré-inscription

  • accent sur la connaissance des modalités du développement et du transfert vers le secteur industriel


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi














SPECIALITE II

"BIOTHERAPIES TISSULAIRES, "BIOTHERAPIES TISSULAIRES, "BIOTHERAPIES TISSULAIRES,
CELLULAIRE S ET GENIQUES" I I
Seconde année du Master Sciences et Santé tr i t t




UFR "SANTE, MEDECINE, BIOLOGIE HUMAINE"
74 rue Marcel Cachin
93000 BOBIGNY




UNIVERSITE PARIS 13












2011-2012 IN F O R M A T I O NS G E N E R A L ES





* * *

SPECIALITE "Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques"

Responsable Pédagogique et Administratif

Pr Natacha Bessis
Tél : 01 48 38 73 02
E-mail : natacha.bessis@univ-paris13.fr




Secrétariat

Mme Sandrine Guettard (Bâtiment illustration, bureau M90)
Tél : 01 48 38 77 11
E-mail : l3-m1-m2@smbh.univ-paris13.fr



* * *

PR ESE N T A T I O N D E L A SPE C I A L I T E
"Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques"
Seconde année de master (M2)

Les objectifs de la spécialité "Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques" (BTCG) sont
d'acquérir des compétences applicables au domaine des biothérapies : thérapie génique,
thérapie cellulaire, thérapie substitutive, immunothérapies, etc.
Cette formation se décline en trois parcours :
Recherche expérimentale : connaissances spécifiques aux biothérapies et recherche
amont (vecteurs, cellules souches…)
Recherche clinique : formation complète orientée vers les applications pré-cliniques et
cliniques dans le domaine de la méthodologie et de l'évaluation des biothérapies*
Professionnel : formation qui met l'accent sur le développement industriel, le contrôle
de qualité et les aspects réglementaires.





2
O BJE C T I FS D E L A SPE C I A L I T E
"Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques"


Les objectifs de cette spécialité sont d'acquérir des compétences applicables au domaine des
biothérapies, qui recouvre les génothérapies (transfert de gènes, interventions sur les gènes),
les cytothérapies substitutives (manipulations de cellules souches ou différenciées),
l'immunothérapie, certaines pharmacothérapies innovantes, l'utilisation des biomatériaux, etc.
Leur mise en oeuvre repose sur une recherche fondamentale d'amont, inscrite dans un champ
de biologie fondamentale très large, et sur le développement et le transfert de la recherche
biomédicale vers le monde des biotechnologies et de l'industrie du médicament.

Cette formation, unique en F rance dans le domaine des biothérapies, se décline en trois
parcours pour l’année de M2 :

Le parcours Professionnel met l'accent sur la connaissance des modalités du
développement et du transfert vers le secteur industriel. L'industrie du médicament, le
secteur hospitalier et les agences réglementaires sont confrontés à l'irruption des
biothérapies. L'objet de ce master est de former des professionnels des biothérapies
intervenant : en entreprise pour la mise au point de ces thérapeutiques depuis la
recherche jusqu'à la commercialisation, à l'hôpital pour la mise en oeuvre des
biothérapies, par exemple dans les centres de thérapie génétique et cellulaire, dans les
organismes réglementaires afin de contrôler et de réglementer les nouvelles
thérapeutiques.

Le parcours Recherche Expérimentale permet d'acquérir les connaissances
spécifiques aux biothérapies, et d'appréhender la recherche d'amont indispensable à
l'utilisation des outils spécifiques des biothérapies (vecteurs, cellules souches). Le
contenu pédagogique prend en compte les concepts, innovations et applications les
plus récents en biothérapie, les conférences étant assurées par les meilleurs spécialistes
français de chaque domaine de compétence.

Le parcours Recherche clinique est une formation orientée vers les applications pré-
cliniques et cliniques. L'objectif de la formation est d'offrir un enseignement dans le
domaine de la méthodologie et de l'évaluation des biothérapies. Les objectifs
opérationnels s'inscrivent dans une formation spécialisée recouvrant à la fois les
filières de recherche et les filières professionnelles. Une partie des enseignements est
assurée par les professionnels du domaine de l'évaluation thérapeutique des filières
biothérapies, provenant de l'industrie pharmaceutique, des délégations régionales à la
recherche clinique, de l'AFSSAPS, des industries de biotechnologie. Les aspects
règlementaires spécifiques sont également abordés et une partie importante de
l'enseignement concerne les applications spécifiques dans diverses spécialités
médicales.







3

D E B O U C H ES PR O F ESSI O NN E LS D E L A SPE C I A L I T E
Master seconde année (M2)
"Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques"

Parcours Professionnel : Cadre supérieur dans l'industrie, entreprises de
biotechnologie, agences règlementaires, organismes de recherche...

Parcours Recherche expérimentale : ce parcours mène principalement à une thèse.
A l’issu de la thèse : filières biotechnologiques, recherche et développement dans
l'industrie, recherche académique, communication et vulgarisation scientifique,
médecine, pharmacie, médecine vétérinaire.

Parcours Recherche clinique : ce parcours mène principalement à une thèse. A l’issu 
de la thèse : métiers de la recherche et des applications cliniques dans les domaines
médico-chirurgicaux, pharmaceutiques, vétérinaires concernant l'élaboration et
l'évaluation des protocoles de biothérapie. Ces débouchés s'inscrivent dans les
carrières hospitalières mais aussi scientifiques et au sein de carrières non universitaires
dans le secteur public (CIC dont CIC-biothérapie, Unités de recherche clinique,
INSERM, CNRS, ANRS, ...). Métiers du médicament dans l'industrie pharmaceutique,
les agences sanitaires françaises ou européennes, les industries de biotechnologie.



* * *

C O NDI T I O NS D'A D M ISSI O N
en 2ème A NN E E (M2) D E M AST E R " Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques "

La spécialité M2 BTCG est accessible aux étudiants ayant suivi le M1 tronc commun de
l’Université Paris 13 ou des universités partenaires (UPEC- Paris 12 et Evry-Val d’Essone).
Pour les étudiants d’autres universités, un parcours généraliste comportant une formation en 
biologie moléculaire et cellulaire ainsi qu’en immunologie sera exigé.
Pour les étudiants médecins et pharmaciens, la validation des 60 ECTS correspondant au M1
se fera via une procédure spécifique.
Les étudiants souhaitant s’inscrire dans ce master doivent faire une demande de préinscription 
en téléchargeant un dossier sur le site internet de l’UFR SMBH de l’Université Paris 13 :
http://www-smbh.univ-paris13.fr/smbh/enseig/enseig_lmd/enseig_lmd_master/master_ss_.html
Ils seront ensuite reçus individuellement par l’équipe de la spécialité de M2 BTCG de afin de 
vérifier l’adéquation de son projet professionnel avec le contenu pédagogique du master.

C A L E NDRI E R E T PR O C E DUR E D'A D M ISSI O N

 Dépôt d'un dossier de pré-inscription auprès du secrétariat de la spécialité (mi-juin de l’année 
de M1)
 Audition des candidats sélectionnés par le comité du Master de la spécialité (début juillet)
 Autorisation d'inscription définitive par les responsables de la mention et de la spécialité
uniquement pour les étudiants ayant trouvé un stage (de juillet à septembre)
 Inscription administrative universitaire (paiement des droits d'inscription)
er
 Au plus tard le 1 octobre : début du stage
4  Novembre-décembre : cours
 Janvier-Juin : suite du stage

Pour les étudiants ayant un diplôme étranger et résidant à l'étranger.
Les candidats de nationalité étrangère résidant dans les pays suivants doivent se connecter
obligatoirement sur les sites des espaces Campusfrance à procédure CEF (Centre pour les
études en France) : Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Cameroun, Canada, Chili, Chine,
Colombie, Congo Brazzaville, Corée, Côte d'Ivoire, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Ile Maurice,
Inde, Japon, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mexique, Russie, Sénégal, Syrie, Taïwan,
Tunisie, Turquie, Vietnam.

En plus de leur dossier auprès de Campus France, les candidats doivent remplir un dossier
comme décrit ci-dessus, et l'envoyer au secrétariat du Master début juin (la date sera précisée
ultérieurement), en prenant soin de cocher la case Campus France dans la fiche CV.


C O M POSI T I O N DU C O M I T E DU M AST E R D E L A SPE C IA L I T E B T C G

Natacha Bessis Anne Denys

Benedicte Chazaud Helene Rouard
Pascale Fanen Philippe Lecourvoisier
Javier Perea Bruno Colombo





















5


*
* * *

O R G A NISA T I O N D ES E NSE I G N E M E N TS


SPE C I A L I T E " Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques "
SE C O ND E A NN E E (M2) D E M AST E R




D ESC RIPT I O N D ES U E D E M2
Spécialité " Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques "

Pour  l’année  de M2, trois parcours de M2 sont proposés aux étudiants : Recherche
expérimentale, Recherche clinique, Professionnel.



Intitulé de l’UE Intitulé ECTS Parcours
SE M EST R E 3
R E C H E R C H E R E C H E R C H E PR O F ESSI O NN E L
E XPE RI M E N T A L E C L INI Q U E
U E obligatoires
Concepts fondamentaux CF 3
Outils spécifiques des biothérapies OSB 6
Modèles animaux MA 4
Thérapies des maladies génétiques TMG 3
Thérapies visant à la réparation tissulaire TRT 3
U E spécifiques de parcours
Stratégies antinéoplasiques SA 3
Immunothérapies des maladies à composante IMCI 3
immunitaire
Analyse d’article AA 3
Présentation de projet PP 2
Réglementation des biothérapies REG 5
Mise en oeuvre des strategies industrielles MOSI 3
Vie en entreprise VE 3



Intitulé de l’UE Intitulé ECTS Parcours
R E C H E R C H E R E C H E R C H E SE M EST R E 4 PR O F ESSI O NN E L
E XPE RI M E N T A L E C L INI Q U E
U E obligatoires
Stage de recherche* stage 30

* pour le parcours biologie, le stage commence en début d'année (octobre)

6




C O N T E NU D ES U E D E M2
Spécialité " Biothérapies Tissulaires, Cellulaires et Géniques "


O rganisation de l'année de M2
Les cours ont lieu en novembre et décembre, à temps plein.
Le stage commence en septembre (interruption pour les cours en novembre et décembre) et se
termine en juin (possibilité de prolongation jusqu'en octobre pour les médecins).

- U E C F - C O N C EPTS F O ND A M E N T A U X 3 E C TS
Commune aux 3 parcours :
Recherche expérimentale, Recherche clinique, Professionnel

Objectifs. Connaître les principaux acteurs cellulaires et moléculaires de quelques grands
processus cellulaires et tissulaires qui sont des cibles thérapeutiques de biothérapies.

Contenu.
I- LA CELLULE
1) Apoptose (K Leroy)
2) Télomères, télomérase et vieillissement cellulaire (L Sabatier)
3) Oncogènes et gènes suppresseurs de tumeurs (J Feunteun)
4) Chimiosensibilité et chimiorésistance (JF Bernaudin)
II- LES INTERACTIONS CELLULAIRES
1) Introduction à l'immunopathologie (B Colombo)
2) Echappement tumoral à l'immunosurveillance (B Colombo)
3) Stroma et régénération tissulaire (Ph Mavier)
4) Cellules dendritiques (S Roux)
5) Antigènes tumoraux (MH Delfau-Larue)
6) Processus métastatique (Y Allory)
III- GENOMIQUE
1) Transcriptome (MA Debily)
2) Protéome (D Pflieger)
3) Séquençage (F Quetier)


- U E OSB - O U T I LS SPE C I F I Q U ES D ES BI O T H E R API ES 6 E C TS
Commune aux 3 parcours :
Recherche expérimentale, Recherche clinique, Professionnel

Objectifs. Connaître l'ensemble des vecteurs viraux utilisés en thérapie génique. Maîtriser le
concept de cellules souches et en connaître les différentes origines tissulaires et utilisations
potentielles.

Contenu.
I- VECTOROLOGIE
1) Vecteurs adénoviraux ()
7 2) Vecteurs rétroviraux (A Galy)
3) Vecteurs parvoviraux : vecteurs AAV (C Riviere)
4) Vecteurs non viraux (P Bigey)
5) Choix du vecteur (J Perea)
II- CELLULES SOUCHES
1) Le concept de cellule souche ()
2) Les cellules souches embryonnaires (O Feraud)
3) Les cellhes hématopoïétiques (H Rouard)
4) Expansion in vitro des cellules progénitrices (L Douay)
5) Les cellules souches mésenchymateuses (H Rouard)
6) Cellules souches et foie (Y Laperche)
7) Cellhes et muscle (B Chazaud)
8) Cellules souches et système nerveux (B Nait-Oumesnar)
9) Cellules souches et tissu adipeux (AM Rodriguez)
10) Cellhes et cancer (Deutsch E)
11) Niche biologique des cellules souches (B Chazaud)
III- AUTRES APPROCHES
1) Antisens, triple hélice et RNAi (JC Francois)
2) Les mimétiques matriciels et leur usage thérapeutique (D Barritault)



- U E M A - M O D E L ES A NI M A U X 4 E C TS
Commune aux 3 parcours :
Recherche expérimentale, Recherche clinique, Professionnel

Objectifs. Connaître les étapes de mise en oeuvre d'un modèle animal dans un laboratoire,
savoir en analyser les avantages et les limites par rapport à des retombées thérapeutiques
potentielles. Appréhender les problématiques de recherche précliniques à travers des
exemples variés chez le petit et le gros animal.

Contenu.
I- MODELES POUR LA RECHERCHE FONDAMENTALE
1) Aspects réglementaires des modèles animaux (B Ghaleh-Marzban)
2) Animaux mutants : identification, entretien, analyses (E Morice)
3) Souris génétiquement modifiées (N Nicolaiew)
II- MODELES PRECLINIQUES
1) Troubles du comportement : mémoire, schizophrénie (E Morice)
2) Modèles animaux des maladies neuromusculaires (J Perea)
3)le chien : intérêts en génétique vétérinaire et humaine (C André)
4) Remyélinisation du SNC (F Lachapelle)
5) Myopathies dégénératives héréditaires (S Blot)
6) Maladies neurodégénératives (M Dhenhain)
7) Thérapie cellulaire du diabète : modèle porcin (T Hubert)
8) Modèles animaux d'ischémie myocardique (B Ghaleh-Marzban)
9)les animaux d'insuffisance cardiaque (P Le Corvoisier)




8 - U E T M G - T H E R API ES D ES M A L A DI ES G E N E T I Q U ES 3 E C TS
Commune aux 3 parcours :
Recherche expérimentale, Recherche clinique, Professionnel

Objectifs. Connaître les différentes approches et les différentes démarches expérimentales
visant à guérir les maladies génétiques, par la présentation d'exemples spécifiques.

Contenu.
1) Adrénoleucodystrophie (N Cartier)
2) Maladie de Friedreich (A Rotig)
3) Mucoviscidose (A Hinzpeter)
4) Nouvelles thérapies rétiniennes (T Leveillard)
5) Thérapie génique des hémoglobinopathies (O Negre)
6) Approche de thérapie génique avec pour modèle l'hémophilie B (C Lavenu-Blombed)
7) Transfert de genes dans les dystrophies musculaires des ceintures (I Richard)



- U E T R T - T H E R API ES V ISA N T A L A R EPA R A T I O N T ISSU L A IR E 3 E C TS
Commune à 2 parcours :
Recherche expérimentale, Recherche clinique

Objectifs. Connaître les derniers développements de la recherche fondamentale et préclinique
sur les thérapies cellulaires substitutives et thérapies cellulaires et géniques visant à la
réparation des tissus.

Contenu.
1) Thérapie cellulaire des maladies musculaires (J-T Vilquin)
2) La réparation cutanée : de la culture de cellules à la greffe de peau (B Coulomb)
3) Thérapie cellulaire et insuffisance spinctérienne urétrale (R Yiou)
4) Insuffisance cardiaque : nouvelles approches thérapeutiques (P Le Corvoisier)
5) Hypertrophie de la paroi vasculaire et nouveaux traitements de l'hypertension artérielle
pulmonaire (S Adnot)
6) Nouvelles thérapies de l'insuffisance cardiaque: angiogénèse (E Teiger)
7) Biothérapies du cartilage (M Corvol)
8)Thérapie génique et cellulaire de la SEP (A Baron-Van Evercooren)
9) Thérapies cellulaires des maladies du foie (A Weber)
10) Maladies neurodegeneratives : cellules souches et biothérapies (M Bernaudin)
11) Les biothérapies endovasculaires pour les anévrysmes aortiques (E Allaire)
12) Thérapie génique anti-inflammatoire : applications à la polyarthite rhumatoïde (N Bessis)
13) Biothérapies à visée reproductive (JP Wolf)









9 - U E SA - ST R A T E G I ES A N T IN E OPL ASI Q U ES 3 E C TS
Commune à 2 parcours :
Recherche expérimentale, Recherche clinique

Objectifs. Connaître les nouveaux outils utilisés dans les stratégies d'immunothérapies des
cancers. Appréhender l'utilisation de ces outils par des exemples spécifiques dans différents
types de cancers.

Contenu.
1) Cytokines et immunothérapie des cancers (O Adotevi)
2) Anticorps monoclonaux anti CD20 et lymphome B ()
3) Vaccination antitumorale et lymphomes B systémiques (MH Delfau-Larue)
4) Thérapie cellulaire de l’immunité antitumorale (A Buzyn)
5) Immunothérapie des lymphomes T cutanés (M Bagot)
6) Immrapie du mélanome (C Robert)
7) Mésothéliome (MC Jaurand)
8) Gliomes (H Chneiweiss)
9) Use of anti-angiogenics in cancers (J Medioni)
10) Nouvelles thérapeutiques des sarcomes: développement des thérapeutiques ciblées,
exemple de l’inhibition de la voie de signalisation mTOR (A Dutour)


- U E I M C I - I M M UN O T H E R API ES D ES M A L A DI ES A C O MPOSA N T E 3 E C TS
I M M UNI T A IR E
Commune à 2 parcours :
Recherche expérimentale, Recherche clinique

Objectifs. Appréhender différentes approches de traitement envisagées par immunothérapie
dans diverses maladies inflammatoires ou a réponse immune.

Contenu.
1) Immunothérapies des maladies neurologiques (Alain Creange)
2) Stratégies de vaccination anti-cytokine dans les maladie autoimmunes (Marie-
Christophe Boissier)
3) Anticorps monoclonaux: de l'ingénierie à l'immunothérapie (Jean-Luc Teillaud)
4) Immunothérapie cellulaire de la polyarthrite rhumatoide (Natacha Bessis)
5) Les anti-TNF dans le traitement de l'autoimmunité (Luca Semerano)
6) Lymphocytes T régulateurs et maladies auto-immunes (Benoit Salomon)
7) Cytokines et traitement de l'infection VIH (Yves Levy)
8) Les nouveaux immunosuppresseurs (Philippe Grimbert)


- U E R E G - R E G L E M E N T A T I O N D ES BI O T H E R API ES 5 E C TS
Commune à 2 parcours :
Recherche clinique, Professionnel

Objectifs. La recherche et la production de médicaments sont des activités extrêmement
contrôlées et règlementées. L'arrivée de nouvelles thérapeutiques ou de nouvelles stratégies
entraîne constamment la remise en question de ces règlementations et des contrôles y afférent.
Une connaissance approfondie de la réglementation nationale et internationale, ainsi que des
10