La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

UNIVERSITEPARISIPANTHEONSORBONNE
Département de Science Politique
Master 2 Recherche Sociologie et Institutions du Politique
Internet et militantisme ni utopie ni dystopie :
Usage denouvelles technologies d’une association contestataire en Turquie
Yasemin Berrak Tuna
Mémoire dirigée par Monsieur Frédéric Sawicki
Professeur à l’Université Paris I –Panthéon Sorbonne
Septembre 2011
REMERCIEMENTS
Je tiens à exprimer toute ma gratitude à Frédéric Sawicki, mon directeur de mémoire, quim’a éclairé de ses nombreuses remarquesprécieuses.
Je remercie à Türk Eğitim Vakfı (La fondation de l’Education Turque) et à l’Ambassade de la France en Turquie pour leur soutien financier durant mon séjour en France. Je remercie également à vingt trois personnes qui ont accepté à me consacrer leur temps et particulièrement à Erkan et Tansel qui m’ont aidé à nouer nombreux contacts et à accéder à plusieurs informations.
Hamit Bozarslan, Hakan Yücel et Demet Lüküslü ont également toute ma reconnaissance pour leurs conseils et leursorientations. Une mention spéciale va à ma mère, mon père et mon frère Berat qui m’ont soutenue moralement avec toute leur patience et m’ont aidé à surmonter mes doutes. Leur support est inestimable. Je remercie également à mononcle Nihat, qui m’a soutenu et qui m’a envoyé des livres même à Paris. Il me faut enfin adresser un grand mercià İsmail Saymaz, Erol Sağlam, Iıl Erdinç et Güne Akkor pour leur soutien constant pour leurs critiques judicieux.
1
1 Note sur la prononciation du turc
________________________________________
e se prononce «è», comme dans « thèse »
ıest une voyelle intermédiaire entre «i »et «é »
öse prononce «eu», comme dans « peu »
use prononce «ou», comme dans « loup »
üse prononce «u» comme dans « tu »
cse prononce «dj» comme dans « djellaba »
çse prononce «tch» comme dans « tchèque »
gest toujours dur, comme dans « gramme »
ğne se prononce pas, se rapproche du «h» français
et prolonge la voyelle qui le précède
hest expi
sest toujours dur, comme dans « dessus »
se prononce «ch» comme dans « château »
yest une consonne, il se prononce comme dans « yoga »
1 Prises de la thèse de doctorat de: GOURISSE, Benjamin,L’Etat en jeu.Captation des ressources et désobjectivation de l’Etat en Turquie (19751980),Université Paris 1 PanthéonSorbonne, Ecole doctorale de Science Politique, Novembre 2010. 2
RESUME
Ce mémoireanalyse les conséquencesde l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans la sphère du militantisme dans le but de montrer qu’Internet ne se pose ni en tant que pure utopie permettant aux masses réprimées ou désintéressées de la politique de se mobiliser, ni en tant que dystopiefaisantdisparaître les pratiques classiques de militantisme; au contraire, Internet joue un rôle significatif à la foisdans l’engagement des militants et durant le processus de mobilisation, en offrant la possibilité de combiner les pratiques du militantisme dans le monde réelavec les pratiques virtuelles, en présentant à la fois opportunités et contraintes, et en apportant des nouveautés dans le domaine du militantisme tout en perpétuant certaines traditions.Notre étude a pour objet d’expliquer l’engagementet le processus de militantisme au sein d’une associationparticulièreTurquie, en Genç SivillerCivils (Jeunes ), spécialement choisie pour l’usage intensif qu’elle fait d’Internet en tant qu’outil de communication, répertoire d’action collective et média.En nous concentrant surl’expériencemilitante au sein de cette association, dans lecontexte politique spécifiqueturc quin’esten généralconsidérés comme ni démocratique ni autoritaire, nous avons essayé de comprendre les conséquencesd’Internet sur le militantismeet les particularités des militants qui privilégient cette forme d’activisme.Notre recherche accorde une importance particulière à la combinaison des pointsde vue «macrologique»et«micrologique», afin de mieux analyser les effets de l’utilisation d’Internet tout en évitant le « déterminisme technologique». Dans un premier temps, nous nous intéresserons à l’émergence du groupe de militants en tantque mouvement d’opposition en Turquie dans un contexte politiquequi n'est ni démocratique ni autoritaire et largementdominé parune série de paradigmekémalistenationaliste etsécuritaire jusqu’à l’hiver 2008 et à la transformation du caractère de l’activisme de l’association avec le changement du paradigme dominant en Turquie au fil du temps, en accordant une attention spéciale aux spécificités du contexte politique, pour nous interroger sur les limites du potentiel émancipateur d’Internetdans le domaine sociopolitique. Nous analyserons ensuite les modalités d’engagement deGenç Sivilleren insistant surtout sur la tendance à la passivité régnant actuellement dans l’association et dans la carrière de ses militants, afin de démontrer comment l’usage d’Internet représente à la fois une opportunité et une contrainte. Nous conclurons notre étude en examinant la forme de militantisme privilégiée par l’association pour constater les nouveautés apportées et lesmodes d’action habituels pénétrésau sein de cette association prônant les nouveaux modes d’action et
l’usage d’Internet.
3
ABSTRACT
This thesis aims to analyze the implications of the use of new technologies of information and communication in the sphere of activism to demonstrate the claim that the Internet does arise neither as a pure utopia to for the masses which are generally conceived as repressed or disinterested to politics for mobilize; nor as a dystopia, which make the traditional practices of activism disappear, rather it arises as a significant factor both for the engagement of activists and during the process of mobilization through rendering it possible to combine real practices with virtual ones, posing both opportunities and constraints and bringing new features into the field of activism while perpetuating some traditions. Our study seeks to explain the process of engagement and activism within a particular association in Turkey,Genç SivillerCivilians), chosen specifically for their intensive (Young utilization of the Internet as a means for communication, collective actionrépertoireand media. By focusing on the experience of activism in the association favoring the widespread use of the Internet, in the specific political context of Turkey which is widely assessed as neither democratic nor authoritarian, we tried to understand the consequence of Internet on activism and the peculiarities of militants who privilege this form of activism. Our research gives special importance to combine the«macrological» view and the «micrological»view to analyze the effect of the use of the Internet better while avoiding«technological determinism». At first, we look to analyze the emergence of the group of militants as an opposition movement in Turkey in years within a political context that is neither democratic nor authoritarian and thoroughly dominated by a series of kemalistnationalist security paradigm until the winter of 2008; and the transformation of the attributes of activism of the association in parallel to the change of the dominant paradigm in Turkey over time by giving special attention to the specific political context to question the limits of the emancipatory potential of the Internet in the sociopolitical realm. Then, we analyze the modalities of engagement in the case ofGenç Siviller with particular emphasis on the trend of passivity currently prevailing in the association and the career of its activists in order to demonstrate how the use of the Internet arises both as opportunity and constraint. We conclude our study by examining the form of activism favored by the association to see the change brought and the usual modes of action penetrated to the association advocating the new modes of action and the use of the Internet. 4
ÖZET
Bu tez,yeni bilgi ve iletiim teknolojilerinin,aktivizm alanındakietkilerini incelemek ve internetin ne siyasi olanakları sınırlı veya depolitize olmu kitleleri harekete geçirecek bir ütopya, ne de geleneksel aktivizm formlarının kaybolmasına sebep olacak birdistopya olduğunu; tam aksine, internetin, aktivistlere hem angajmanlarında hem de eylemlilik süreçlerinde gerçek ve sanal eylem pratiklerini birletirme imkânı vererek, bu süreçte hem kolaylıklar sağlayıp hem engellere yol açarak ve aktivizm sürecindekibazı geleneklerin devam etmesine engel olamamasına rağmengetir yenilikler erek bu süreçteetkinbir rol oynadığını göstermeyi amaçlamaktadır. Çalıma; aktivizm ve angajman süreçlerinin analizini, interneti iletiim aracı, kolektif hareket repertuarı ve medya olarak yoğun bir ekildekullananGenç Siviller hareketini inceleyerekyapmayı amaçlamaktadır. İnternet üzerinden yapılan aktivizmitercih eden bir hareketin incelenmesi suretiyle, Türkiye’nin kendine özgü ne demokratik ne de otoriter olan siyasal bağlamı göz önünde bulundurularak, internetin aktivizm üzerindeki etkilerini ve bu tip aktivizmi tercih eden aktivistlerin kendilerine hasözelliklerininortaya çıkarılması ve daha iyianlaılması hedeflenmektedir. “Teknolojik belirlenimcilik” tarafından yaratılan bazı sınırlamaların ötesine geçmek ve internetin etkilerini daha iyi anlayabilmek amacıyla, çalıma hem makrolojik hem de mikrolojik bakı açılarını ele almakta ve bu iki perspektifin birletirilebilmesine özel önem verilmektedir.İlk olarak, 2008 kıına kadar kemalistmilliyetçi ve güvenlikçi bir değerler dizisi tarafından yönetilmi Türkiye’de hareketin bir grup aktivist/militan tarafından bir muhalif hareket olarak nasıl oluturulduğunu; örgütün ve aktivizm formlarının, Türkiye’nin de geçirdiği dönüüme paralel olarak, örgütün aktivizm niteliğinin değiimi ile nasıl bir forma büründüğü ve bu bağlamda internetin özgürletirici potansiyeli ve bunun yapısal sınırlarını sorgulamak amacıyla spesifik politik bağlama özel bir vurguyla incelenmektedir. Takip eden bölümlerde, özellikle Genç Siviller’de hakim olanpasif eğilim ve üyelerin aktivizm kariyerleriüzerinde durarak angajman çeitleri ve yapılarının bir incelemesi sunularakinternetin aktivizm formlarında nasıl hem bir fırsat hem de yapısal bir sınır olarak değerlendirilebileceği üzerine bir analize yer verilmektedir.Çalımanın son odağı ise,yeni eylem biçimlerini ve internet kullanımını öne çıkaran örgütün getirdiği yenilikleri ve içine sızan geleneksel eylem biçimlerini göstermek amacıyla örgütün aktivizm formlarını incelemek olacaktır.
5
TABLES DES MATIERES
Note sur la prononciation du turc................................................................................................ 2
RESUME........................................................................................................................................ 3
ABSTRACT ................................................................................................................................... 4
ÖZET.........................................................................5.....................................................................
TABLES DES MATIERES .......................................................................................................... 6
INTRODUCTION ......................................................................................................................... 9
1L’activisme à l’époque d’Internetet les médias sociaux: un renouveau du militantisme et ses limites .................................................................................................................................. 10 a Internet: une technologie ni intrinsèquement oppressive, ni automatiquement émancipatrice......................................................................................................................... 10 bLes jeunes, l’activisme et l’usage des réseaux télématiques............................................. 13 2nos joursDu coup d’État de 1980 à 17: comprendre le contexte sociopolitique en Turquie... aLe coup d’État de 1980 et la tendance à dépolitiser l’espace public................................. 17 bDu «régime sécuritaire» à la transformation de l'équilibre du pouvoir des acteurs politiques en Turquie ............................................................................................................. 18 cL’analyse de l’axe « démocratiqueautoritaire »problématique de la: le développement société civile turque............................................................................................................... 21 3Réfléchir sur l’analyse de l’action collective en Turquie : les « nouveaux mouvements sociaux » en Turquie sontils vraiment nouveaux ? ................................................................. 24 4La construction de l’objet de l’analyse................................................................................. 26 5La méthodologie de recherche ............................................................................................... 29
CHAPITRE I. RECONSTITUTION DE L’HISTOIRE DEGENÇ SİVİLLER: HYPOTHESE D’UN MOUVEMENT D’OPPOSITION EN TURQUIE.............................. 32
1Lacune notoire de la société civile en Turquie: les mouvements d’opposition................... 33 2Genèse du cadre d’action collective du groupe et passage à l’acte3.5...................................... aCatalyseur de l’activisme politique: le bouleversement de la perception de l’État.......... 35 bFormation d’une plateforme virtuelle et organisation de forums en tant qu’activité contestataire ........................................................................................................................... 37 3Institutionnalisation et émergence deGenç Sivilleren tant qu’association activiste......41......
6
aPassage à l’activisme au sein d’une association................................................................ 41 bÉlargissement limité des sphères d’action et multiplication des modes d’action3..............4cUne association d’opposition échappant à la répression policière et à la politique de l’apaisement : est46ce possible ?.............................................................................................. 4Passage à une période passive: dévalorisation du cadre des pratiques contestataires de l’association............................................................................................................................... 49 Conclusion ................................................................................................................................. 53
CHAPITRE II. MILITER AGENÇ SİVİLLER: PROCESSUS D’ENGAGEMENT ENTRE CONTRAINTES ET OPPORTUNITES POSES PAR L’INTERNET................... 55
1Modalités du processus d’engagement et utilisation des réseaux télématiques.................... 56 aUne association sans stratégie d’élargissement................................................................. 56 bOpportunité d’Internet: passage à une forme plus passive d’engagement sans se sentir pourautant détaché................................................................................................................ 58 cContrainte d’Internet: impasse de passivité et émergence d’une demande de changement ................................................................................................................................................622Qui s’engage àGenç Siviller: analyse de la carrière militante d’une «génération internet» ................................................................................................................................................... 65 aUn corps de militants peu homogène................................................................................. 65 b Lesadhérents n’ont pas de passé militant......................................................................... 68 cTrois générations différentes au sein de l’association....................................................... 70 Conclusion ................................................................................................................................. 76
CHAPITRE III.GENÇ SİVİLLER, CAS TYPIQUE DES «NOUVEAUX MOUVEMENTS DE LA JEUNESSE » EN TURQUIE?...................................................................................... 78
1Privilégier un nouveau type de militantisme: le répertoire d’action et les stratégies de mobilisation deGenç Siviller.................................................................................................... 79 aUne association à la recherche des nouveaux modes d’action pour faire entendre sa voix ................................................................................................................................................79b Analyse d’une manifestationréalisée avec 178 mails : «Anlarsın ya baro» (Tu comprends le Barreau) ........................................................................................................... 84 2Les nouveautés apportées et les traditions perpétuées par ce nouveau type de militantisme87 aUne forme hybride entre communauté virtuelle et association réelle............................... 87 bL’internet et la «loi d’airain de l’oligarchie»: un espace non hiérarchique estil possible ?................................................................................................................................ 91 7
Conclusion ................................................................................................................................. 95
CONCLUSION GENERALE .................................................................................................... 97
BIBLIOGRAPHIE .................................................................................................................... 101
ANNEXES.................................................................................................................................. 111
Annexe I. Des affiches et des photos des manifestations deGenç Siviller............................. 111 Annexe II. Des photos des plateformes virtuelles deGenç Siviller........................................ 117 Annexe III. Le document de Wikileaks surGenç Siviller....................................................... 119 Annexe IV. Listes des adhérents deGenç Siviller................................................................... 123 Annexe V. Listes des entretiens .............................................................................................. 125 Annexe VI. Les sigles rencontrés dans le mémoire................................................................ 127
8
INTRODUCTION
« Si vous êtes jeune, civil et «dérangé», n’hésitez pas à venir nous rejoindre, noussommes en train de faire connaissance, ce n'est pas un club des amis, nous sommes ici pour apprendre à nous connaitre et discuter» dit le courrier électronique envoyé aux différentes plateformes virtuelles pour inviter les jeunes au processus de préparation d’une déclaration nommée «Genç Siviller Rahatsız» (Les Jeunes Civils sont dérangés). Ce courrier électronique, que nos interviewés qualifient de «sincère» et d’«intime», marque en fait le début de la carrière militante de plusieurs adhérents deGenç Siviller (Les Jeunes Civils). Un message incitant les jeunes à s’engager nous montre que l’usage des nouvelles technologies de la communication et de l’information affecte la sphère de militantisme et nous pousse à nous interroger sur cette pratique et sur les limites de son influence. Dans notre recherche, nous allons essayer de comprendre l’effet de l’utilisation d’Internet sur l’expérience militante au sein d’une association turque,Genç Siviller, choisie spécialement pour l’usage intensif qu’elle fait des réseaux télématiques dans la sphère de militantisme en tant qu’outil de communication, répertoire d’action et média. Nous essaierons comprendre d’une part, si l’utilisation d’Internet affecte l’émergence d’un mouvement qui s’oppose au pouvoir dans le contexte spécifique de la 2 Turquie où l’on sent cruellement l’absenced’une société civile libérée des contraintes de l’Etatet la transformation de cet état de fait au fil du temps; d’autre part, nous essaierons de comprendre comment et pourquoi certains groupes de militants privilégient l’usage des réseaux télématiques et les nouvelles formes de militantisme, où cette pratique particulière se situe sur un axe de rupture et de continuité avec les formes «classiques» de militantisme. Quelles sont les nouveautés apportées et les traditions perpétuées par ce groupe de militants et quelles sont les opportunités et les contraintes posées par l’usage de ces nouvelles technologies et par le recours aux nouvelles formes d’activisme.
2 Voir:Hamit BOZARSLAN,Histoire de la Turquie Contemporaine,Paris, Editions La Découverte, 2004,p. 8591; Yael NAVAROYASHIN,Faces of the State.Secularism and the Public Life in Turkey.Oxfordshire, Princeton University Press, 2002, p. 130137.
9
1L’activisme à l’époque d’Internetet les médias sociaux: un renouveau du militantisme et ses limites
a Internet : une technologieni intrinsèquementni automatiquement oppressive, 3 émancipatrice
e Le XXIsiècle a été marqué dans le monde entier par l’intégration de nouvelles technologiesde communication et de l’information dans la vie quotidienne. Il n'est plus surprenant aujourd’hui de signer des pétitions électroniques, diffuser des vidéos opposées au pouvoir sur Youtube, ou transmettre des messages protestataires par Twitter. Internet, qui nous offre un mode de communication différent de lacommunication unidirectionnelle fournit d'autres façons de faire entendre notre voix.En décrivant la communication via Internet commemass 4 selfcommunication (autocommunication de masse) , Manuel Castells soulignele caractère interactif d’Internet qui nous offre d’une part,la possibilité de récupérer des messages que nous choisissons nousmêmes, et d’autre part,celle de produire notre propre message et de le 5 transmettre à une audience globale. De plus, cette technologie de communication permet d’atteindre cette audience à moindre coût et plus rapidement. Cette capacité d’Internet de faciliter la production et la diffusion de l’information représente une nouvelle façon de communiquer, voire un nouveau répertoire d’action significatif pour les mouvementssociaux. Dès le début des années 1990, quelques associations, minorités actives et militants 6 commencent à utiliser les réseaux télématiques.Cardon et Fabien Granjon Dominique expliquent que les premiers groupes à remarquer les opportunités offertes parInternet sont les 7 militants les moins organisés et les groupes les plus périphériques.Aujourd’hui, l'utilisation de ces réseaux est le fait de groupes plus organisés comme les écologistes, les antimilitaristes, les altermondialistes etc. Internet est considéré parbeaucoup comme une technologie révolutionnaire par nature, surtout depuis les manifestations qui ont suivi les résultats des élections présidentielles de 2009 en Iran, que les médias de masse ont qualifié de «Twitter 8 Révolution», et le cycledes émeutes populaires ayant lieuen 2011 au MoyenOrienten Tunisie, en Égypte, à Bahreïn, au Yémen et en Libye‒. Durant le processus de mobilisation de
3 BarneyWARF et John GRIMES, « Counter Hegemonic Discourses and the Internet »,Geographical Review, Vol. o 87, n 2, April 1997, p.259. 4 Manuel CASTELLS,Communication Power,p. 302.Oxford ; New York, Oxford University Press, 2009, 5 ibid, p.5455. 6 Dominique CARDON et Fabien GRANJON,Médiactivistes,p.82.Paris, Les Presses de Sciences Po, 2010, 7 idem.8 Olivier TESQUET, « En Iran, “révolution Twitterˮ ou révolution tweetée »,L’Express,publié le 15 Juin 2009. Voir: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/procheorient/eniranrevolutiontwitterourevolutiontweetee_767535 .html, le 4 juin 2011. 10