Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Fiche de lecture clair de lune verlaine

De
3 pages
Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 1 731
Signaler un abus
Verlaine – Clair de lune
Introduction  Présenter l'auteur et le poème. Poème tirédu recueil Fêtes Galantes (1869) 3 quatrains de décasyllabes
Lecture Annonce de l'analyse linéaire 1ère strophe : thème du bal masqué 2e strophe : l'atmosphère se précise, accentuation de la mélancolie 3e strophe : par au clair de lune
Analyse linéaire 1ère strophe : une fête manquée 1) L'identification de l'âme et du paysage Le poème s'adresseàun destinataire inconnu : la femme aimée (grâce au titre du recueil Fêtes galantes) Aspect archaïque et galant (madrigal) Verlaine vaétablir une identification entre l'âme et le paysage => clédu poème : ts leséléments sont porteurs d'une signification affective et symbolique (v.1) "Pasyage choisi" : raffinement aristocratique de l'âme et du paysage L'antécédent "que" (v.2) est ambigu : renvoieà"âme" ou "paysage" ? renforce cette identification 2) Les caractéristiques du paysage intérieur a) une atmosphère magique Vers 2 : l'inversion du verbe met en relief "charmant" Forme progressive "aller charmant" : archaïsme qui met enévidence la continuitédu charme qui s'exerce : impression de mystère. L'identitédes masques est mystérieuse. "bergamasques" : sens flou => hab. de Bergame ou danse de Bergame. b) l'ambiguïtégaieté-tristesse Thème de la feinte, de la véritéqui se dissimule sous une apparence mensongère Connotation d'une atmosphère de gaieté"masques", "déguisements fantasques" : bal masqué. "jouant du luth", "dansant", "bergamasques" : lexique du chant et de la danse => atmosphère de fête. "masque"évoque aussi la dissimulation, la feinte Dissimule la mélancolie "quasi tristes sous leurs déguisements fantasques" (v.3-4) rejet de "tristes" : cassure, fausse note qui déchire l'atmosphère de gaieté"i" => effet produit : fausse note tristesse incertaine dissimulée sous le masque de la gaietéc) la musique des vers sonorités nasales "vont", "charmant", "jouant", "dansant" => effet musical volontaireàconnotation de tristesse Vers 2 : allitération du "m", rime riche "masques et bergamasques" Continuitéqui accentue l'envoûtement. Vers 3 : rythme saccadé, coupé,évoque celui de la danse - mots brefs et répétition du "é": légèreté
2e strophe : l'accentuation de la mélancolie 1) L'approfondissement de l'ambiguïtéPersonnages toujours au premier plan. Le mouvement se ralentit, on ne voit plus les personnages danser, mais seulement chanter. Tous les personnages symbolisent l'état d'âme de la destinataire. Vers 5 : résume l'ambiguïtédes sentiments