Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

UNIVERSITE de MONTPELLIER FACULTE de MEDECINE

De
55 pages
Niveau: Elémentaire, GS, CP, CE1
1 UNIVERSITE de MONTPELLIER 1 FACULTE de MEDECINE Montpellier - Nimes PCEM 2 MODULE INTEGRE 5 GENETIQUE - REPRODUCTION - DEVELOPPEMENT HISTOLOGIE des APPAREILS GENITAUX Dr. Franck PELLESTOR

  • couche de cellules myoïdes

  • cellules endocrines

  • cavité abdominale par le canal inguinal

  • glandes bulbo

  • cavité scrotale

  • sac scrotal par le cordon spermatique

  • canal déférent

  • voies spermatiques


Voir plus Voir moins
 
UNIVERSITE de MONTPELLIER 1 FACULTE de MEDECINE Montpellier - Nimes                  PCEM 2     MODULE INTEGRE 5   GENETIQUE - REPRODUCTION - DEVELOPPEMENT    HISTOLOGIE des APPAREILS GENITAUX            Dr. Franck PELLESTOR    
1
  
- les vésicules séminales - la prostate - les glandes bulbo-urétrales
I - L’APPAREIL GENITAL MASCULIN  Introduction  A. Les testicules   A.1. Les tubes séminifères  A.2. La lignée germinale   A.3. La cellule de Sertoli  A.4. La barrière hémato-testiculaire   A.5. La cellule de Leydig   B. Le tractus génital  B.1. Les tubes droits et le Rete testis  B.2. Les canaux efférents   B.3. Le canal épididymaire  B.4. Le canal déférent   B.5. Les canaux éjaculateurs  B.6. Le canal uro-génital (l’urètre)   B.7. Les glandes génitales annexes:                 B.8. Le pénis       II - L’APPAREIL GENITAL FEMININ   Introduction   A. Les ovaires   A.1. Les follicules ovariens  A.2. L’ovulation  orps jau  A.3. Le c ne  A.4. Les follicules atrétiques  A.5. Les cycles génitaux de la femme   B. Le tractus génital   B.1. Les trompes de Fallope  B.2. L’utérus   B.3. Le col utérin  B.4. Le vagin  B.5. Les organes génitaux externes  
 
 
  
2
I - L’APPAREIL GENITAL MASCULIN  Introduction   L'appareil génital masculin est l'organe de la reproduction : il assure la production des gamètes mâles ou spermatozoïdes, leur transport, leur nutrition, leur stockage dans les voies génitales masculines ainsi que leur expulsion dans les voies génitales féminines lors de la copulation. L'appareil génital masculin comprend: .les deuxtesticulesgamètogenèse - fonction exocrine) et sécrétant desproduisant les spermatozoïdes (la androgènes (fonction endocrine) .letractus génitalformé:  - des voies spermatiques intra testiculaires (tubes droits et rete testis)  - des voies spermatiques extra testiculaires, système de canaux pairs (canaux ou cônes efférents,  épididyme, canal déférent, canal éjaculateur) assurant le transport des spermatozoïdes .lesglandes annexescomprenant les vésicules séminales, la prostate et les glandes bulbo-urétrales  . le tractus uro-génital, représenté par l'urètre (prostatique, périnéal et pénien), s'ouvrant à l'extérieur par le méat urinaire     A. Les testicules   Les testicules sont deux organes pairs ovoïdes; chaque testicule est logé dans une poche revêtue de peau appeléescrotum.  la cavité scrotale communique avec la cavité abdominale par le canal inguinal; le testicule, coiffé par l'épididyme, est suspendu dans le sac scrotal par le cordon spermatique qui contient le canal déférent, des vaisseaux sanguins et lymphatiques, et des fibres nerveuses ortho et parasympathiques; il est fixé à la base du scrotum par le ligament scrotal.  
3
 Les testicules assurent deux rôles essentiels :
 - la formation des gamètes masculins ou spermatozoïdes, fonction assimilée à une fonction  exocrine,
 - la sécrétion d'hormones stéroïdes (androgènes, essentiellement la testostérone), fonction  endocrine. 
Structure histologique Le testicule est entouré d'une capsule conjonctive fibreuse (séreuse vaginale viscérale) épaisse et résistante, riche en fibre de collagène et renfermant des fibres musculaires lisses :l'albuginée, qui lui donne sa couleur blanchein vivo;
Cette capsule s'épaissit encore au niveau de la coiffe épididymaire et s'enfonce à l'intérieur du testicule pour former un cône fibreux,le corps d'Highmore, parcouru par un réseau de canalicules,le rete testis. Du corps d'Highmore partent des cloisons conjonctives radiaires, interlobulaires,les septa testis, délimitant 200 à 300 lobules testiculaires. Chaque lobule testiculaire contient 2 à 4 tubes séminifères très longs et flexueux (30cm à 1m de long pour un diamètre de 150 à 300 microns). Les tubes séminifères débouchent par de courts segments rectilignes, les tubes droits, dans le rete testis.
 
 
            
    
A.1. Les tubes séminifères Le tube séminifère est limité par une gaine péri-tubulaire mince formée de la lame ou membrane basale, de fibroblastes et de fibres de collagène. La gaine tubulaire est appeléemembrane propre tube du séminifère oumembrana propria (paroi propre). Entre les tubes, un tissu conjonctif lâche contient des cellules endocrines isolées ou en petits îlots situés à proximité des capillaires : ces cellules endocrines ou
 
4
cellules de Leydig essentiellement de la testostérone (et de la dihydrotestostérone). Elles sécrètent constituent la glande interstitielle du testicule.       La paroi du tube séminifère est formée d'un épithélium stratifié (l'épithélium séminal) comprenant deux types de cellules : les cellules de la lignée germinale disposées sur 4 à 8 couches et lescellules de Sertoli.  La paroi propre L'étude au microscope électronique permet d'observer l'architecture particulière de cette paroi. D'une épaisseur de 3 à 5 microns, elle est constituée de différentes couches: - la lame basale du tube séminifère sur laquelle repose l'épithélium germinatif - une couche de cellules myoïdes (ou myofibroblastes) - une couche fibrillaire (fibres de collagène)  - une couche de cellules superficielles au contact du tissu interstitiel.   
5
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin