Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Parité Femmes-Hommes à La Réunion : lévolution vers la parité dans le domaine Education - Formation, les grandes dates...

2 pages

L'évolution vers la parité dans le domaine de l'éducation-formation, les grandes dates

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

3.0 - L’évolution vers la parité dans le domaine
Education - Formation





Les grandes dates…


… nationales …réunionnaises


1710 : Louise PAYET est la première institutrice.

1808 : Interdiction des filles dans les lycées nouvellement créés.

ère
1838 : 1 école normale d’institutrices.

1850 : La loi Falloux rend obligatoire la création d’une école de filles dans toute commune de plus de
800 habitants.

1855 : Premier collège d’enseignement libre féminin : l’Immaculée Conception.

ère
1861 : Julie DAUBIE, 1 femme autorisée à passer le baccalauréat.

1862 : Elisa LEMMONNIER fonde la première école publique laïque d’enseignement professionnel
féminin.

1874 : Création des écoles publiques.

1880 : Organisation de l’enseignement secondaire féminin mais sans préparation au baccalauréat.

1881 : Création de l’Ecole Normale Supérieure de Sèvres.

1881 : Création de l’Ecole Normale d’Instituteurs

1882 : Les lois Jules Ferry instaurent l’enseignement primaire obligatoire, public ou laïc, ouvert aux
filles comme aux garçons.

1885 : Premières institutrices laïques.

1889 : Loi fonctionnarisant les instituteurs et les institutrices.

1911 : Création d’une section d’institutrices rattachée au Cours Normal
d’Instituteurs.

1912 : Création d’un cours secondaire de jeunes filles.

1916 : Première bachelière réunionnaise : Marcelle VABOIS.

1924 : Les programmes du secondaire deviennent identiques pour les filles et les garçons, entraînant
l’équivalence entre les baccalauréats masculins et féminins.

1927 : Principe d’égalité de traitement entre les professeurs titulaires des mêmes diplômes.
1929 : Première licenciée en droit réunionnaise : Madame COLLARDEAU née
LE VIGOUREUX.

ère
1930 : 1 femme admise à l’école centrale.

1930 : Deux jeunes filles au lycée Leconte de Lisle.

1932 : Création du diplôme national d’assistante sociale.

1934 : Création du collège Juliette DODU, annexe du lycée Leconte de Lisle.

1934 : Première directrice de collège et de lycée : madame Yves LAPIERRE
née GAUTREZ.

1936 : Création du lycée Juliette DODU.

1937 : Les femmes sont autorisées à enseigner le latin, le grec et la philosophie.

1959 : L’école des Ponts et Chaussée est ouverte aux filles.

1961 : Création de l’Ecole Normale mixte.

1965 : Madame LAPIERRE est la première proviseur.

1966 : rappel de la règle de la mixité dans les établissements scolaires et de l’admission des jeunes
filles dans les sections industrielles des établissements techniques.

1969 : Première major de l’ENA : Françoise CHANDERNAGOR (Création de l’ENA en 1945).

1972 : Mixité de l’Ecole Polytechnique – huit femmes sont reçues et l’une d’entre elles sera major de
promotion.

1975 : La loi Haby et ses décrets d’application organisent l’obligation de mixité dans tous les
établissements publics d’enseignement.

1982 : Création de l'Université de La Réunion.

1983 : Deux jeunes filles reçues à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr. Deux jeunes filles reçues à
l’école militaire interarmes de Coëtquidan (EMIA).

er
1 décembre 1984 : Création du Rectorat d’Académie de La Réunion.

1989 : La loi d’orientation sur l’éducation rappelle la mission d’égalité de l’enseignement. Les
établissements scolaires « contribuent à favoriser l’égalité entre les hommes et les femmes ».

2001 : Signature le 25 février d’une convention interministérielle afin de mettre en œuvre une
politique globale d’égalité des chances entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans
le système éducatif.

2003 : Accord-cadre relatif à l’amélioration de la place des femmes et des jeunes filles dans les
milieux scientifiques et techniques.

2004 : Signature de la convention régionale (25 février 2000) entre le recteur et
le préfet sur deux ambitions : orienter les jeunes filles vers les filières
porteuses d’avenir et le respect mutuel des deux sexes.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin