La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Partie 3 : Le Stylage des thèses

De
28 pages



Partie 3 : Le Stylage des thèses
Dans un premier temps, vous pouvez parcourir la thèse pour évaluer l’ampleur et la nature du
travail qui devra être effectué :
⇒ regardez quel usage a été fait des styles (la thèse a-t-elle été bien structurée ? Avec les styles
Lyon 2 ou à l’aide de styles personnalisés ? Les citations ont-elles été mises en exergue à l’aide du
style approprié ?...) ;
⇒ regardez si la thèse comporte beaucoup d’illustrations, si celles-ci sont à reprendre (taille
d’origine trop importante, schémas faits de divers éléments…) ;
Si la numérotation des figures est automatique, veillez à supprimer la liaison entre les champs
[Ctrl+Maj+F9] avant de commencer le stylage, surtout s’il y a des renvois vers ces figures dans le
texte, car l’application du style « Légende de figure » annulera cette numérotation.
⇒ si la thèse comporte des tableaux, ceux-ci ont-ils été correctement conçus ou sont-ils, eux
aussi, à reprendre ?
⇒ si la thèse comporte des équations, il convient, avant toute chose, de vérifier si celles-ci
pourront être correctement converties (cf. rubrique « Le traitement des équations »), cela vous
permettra de savoir si les équations seront reconnues par la chaîne de conversion. Dans le cas
contraire, s’il y a peu d’équations et que celles-ci sont dans des paragraphes indépendants, vous
pourrez les reprendre en capture d’écran. Si la thèse comporte trop d’équations et/ou que celles-ci
sont intégrées au texte, les parties ...
Voir plus Voir moins
Partie 3 : Le Stylage des thèses
Dans un premier temps, vous pouvez parcourir la thèse pour évaluer l’ampleur et la nature du travail qui devra être effectué :  a été fait des styles (la thèse a-t-elle été bien structurée ? Avec les stylesregardez quel usage Lyon 2 ou à l’aide de styles personnalisés ? Les citations ont-elles été mises en exergue à l’aide du style approprié ?...) ;  regardez si la thèse comporte beaucoup d’illustrations, si celles-ci sont à reprendre (taille d’origine trop importante, schémas faits de divers éléments…) ; Si la numérotation des figures est automatique, veillez à supprimer la liaison entre les champs [Ctrl+Maj+F9] avant de commencer le stylage, surtout s’il y a des renvois vers ces figures dans le texte, car l’application du style « Légende de figure » annulera cette numérotation.
 si la thèse comporte des tableaux, ceux-ci ont-ils été correctement conçus ou sont-ils, eux aussi, à reprendre ?  si la thèse comporte des équations, il convient, avant toute chose, de vérifier si celles-ci pourront être correctement converties (cf. rubrique « Le traitement des équations »), cela vous permettra de savoir si les équations seront reconnues par la chaîne de conversion. Dans le cas contraire, s’il y a peu d’équations et que celles-ci sont dans des paragraphes indépendants, vous pourrez les reprendre en capture d’écran. Si la thèse comporte trop d’équations et/ou que celles-ci sont intégrées au texte, les parties concernées devront être diffusées au format PDF (cf. rubrique «Traitement d’une thèse au format PDF») ;  vérifiez qu’il n’y ait pas de caractères non reconnus dans la thèse (s’il s’agit de caractères remplaçables, tels que puces, flèches…, ils se ront à remplacer par des caractères Unicode semblables). Si des polices de caractères spéciaux non Unicode ont été utilisées, choisissez de diffuser les parties concernées au format PDF.
Après ce premier « tour d’horizon », il convient de : ¾ aux normes des thèses en ligne (cf.mettre la page de titre rubrique « Page de garde ») ; ¾  application cohérente des styles de titre,vérifier et corriger la structuration de la thèse : stylage des légendes, des tableaux, puis « nettoyage » de la thèse pour qu’aucun style autre que ceux de la feuille de style « These Lyon 2 » ne subsiste dans le document (cf.rubrique « La structuration du document ») ; ¾ équations), en vue de leur conversion (faire des capturestraitez les images, les tableaux, (les d’écran lorsque celles-ci ne peuvent être diffusées en l’état), cf. rubriques «Les illustrations», «Le traitement des tableaux», «Le traitement des équations»).  28
1. La page de garde
Si aucune règle n’est imposée aux doctorants en ce qui concerne la nature et l’ordre des informations à faire figurer sur leur page de titre, nous avons conçu un modèle interne au service ERAD afin que les pages de titre des thèses en ligne, elles, soient homogènes. Il s’agit donc de refaire une page de titre en se conformant au modèle et aux informations fournies sur le procès verbal de soutenance:vérifiez toujours les informations données par le doctorant sur sa page de titre, car celles-ci peuvent être erronées (la date de soutenance, par exemple, a pu changer après le dépôt électronique).  
 
29
 
2. La structuration du document
Toutes les zones de texte doivent être supprimées des thèses, celles-ci ne sont pas prises en compte par la chaîne de conversion.Elles sont à remplacer par des paragraphes au style « Texte » ou par des images (grâce aux captures d’écran). 
 
30
Pour ne rien oublier, il est préférable de traiter les divers éléments d’une thèse méthodiquement, les uns après les autres, car le traitement « page à page » conduit souvent à faire des erreurs.
2 . 1 . AP P L I C A T I O N O O R R E C T I O N D U C D T Y L E S S E S E  T I T R E S Le corps de la thèse Commencez par imprimer la table des matières, vous pourrez vous y référer pour l’application des styles. Une fois imprimée, elle peut être supprimée du document car elle sera inutile dans la version xhtml, celle-ci comportant une table des matières active générée automatiquement. Repérez le niveau de structuration de la thèse, à savoir les niveaux de titres que vous devrez utiliser. Dans l’exemple ci-dessous, vous n’aurez à utiliser que les titres de niveaux 1 à 4 : les titres de parties se verront attribuer le style « Titre 1 », -les titres des sous-parties intitulées « titres » auront le style « Titre 2 », -- les titres de chapitres, le style « Titre 3 », - enfin, le style « Titre 4 » sera attribué aux titres de sections. Les titres d’introduction et de conclusion générale ont leurs styles propres, mais vous pouvez aussi leur attribuer le style « Titre 1 ».
 
La numérotation automatique des titres n’est pas prise en compte par la chaîne de conversionet celle-cidisparaît une fois les styles du modèle « Thèse Lyon 2 » appliqués, car ils ne comportent pas cette option.Tous les numéros automatiques sontdoncà reprendre manuellement. Supprimer également toutes les majuscules dans les titres pour éviter les tables des matières hétérogènes. 
NB :Le style «Partie», intégré dans le premier modèle diffusé par le service, peut encore être rencontré dans les thèses. Vous pouvez le conserver, car il est toujours reconnu par la chaîne de conversion. En outre, s’agissant d’un titre de niveau 1, s’il y a desap-seitrsous, leurs titres se verront attribuer le style «Titre 2».
 
31
Vérifiez d’abord si les styles de titres ont été correctement attribués par le doctorant. Dans le cas contraire, trois cas de figure principaux peuvent se présenter : 1) le doctorant a utilisé ses propres styles ; 2) le doctorant a utilisé les styles Lyon 2, mais il faut en hausser les niveaux (il a, par exemple, commencé la structuration de sa thèse au niveau 2) ; 3) le doctorant a utilisé les styles Lyon 2, mais il faut en baisser les niveaux. Dans ces trois cas de figure, il s’agit, dans la mesure du possible, de faire un remplacement automatique des styles. Dans le cas de figure n°2 : commencez le remplacement par le niveau le plus haut : Titre 2 > Titre 1 ; Titre 3 Titre 2 ; Titre 4 > Titre 3 ; Titre 5 > Titre 4. > À l’inverse, s’il faut baisser le niveau des titres, commencez le remplacement par le niveau le plus bas : Titre 5 > Titre 6 ; Titre 4 > Titre 5, etc.  Procédure : Allez dans le menu Édition/Remplacer. Recherchez, par exemple, tous les paragraphes de style « Titre 1 » et remplacez les par des paragraphes au style « Titre 2 » :
 
32
 
 
 
3
3
 
 
Les parties liminaires et annexes ¾ Les titres d’avant-propos, deremerciements, derésumés, delistes des abréviations, etc. placés en début de thèsese verront attribuer le style «Titre de partie liminaire». ¾ Notez quedédicace ne doit pas être précédée du titre « Dédicace »la . Si le texte s’est vu attribué le style « Dédicace », elle sera automatiquement signalée comme telle dans la table des matières. ¾ En ce qui concerne lestitres d’annexes et de bibliographie, les règles et procédures sont les mêmes que pour les titres du corps de la thèse, à ceci près que si la bibliographie est subdivisée en de multiples sous parties (ce qui est souvent le cas pour les thèses dont les auteurs ont travaillé sur divers fonds d’archives), à partir d’un certain niveau, il est possible de les distinguer avec les styles de listes à puces ou de listes numérotées :
 ¾ Sachez queest automatiquement placée après le corps de la thèsela bibliographie . Si l’auteur a procédé autrement (la bibliographie a été placée en début de thèse, par exemple) et que vous pensez utile de respecter cet ordre, il est possible de contourner cette règle en appliquant les styles de titres du corps de la thèse (Titres 1 à 9) aux titres de bibliographie. ¾ Lesstyles de titres d’annexespeuvent être appliqués àtoute autre partie placée après le corps de la thèse (catalogue des illustrations, liste des abréviations, glossaire, index…).  NB :plus vraiment sa raison d’être dans une thèseMême s’il vous semble qu’un index n’a électronique, les auteurs tiennent souvent à le conserver car il peut toujours être significatif (fréquence des noms, importance d’une notion, etc.). ¾ Vous pouvez appliquer le style «Liste à puces 1»aux entrées d’index.
 
34
2 . 2 . A T Y S U T R E S AP P L I C A T I O N E S D(CLIET AST I O N,SL I S T E,S E I B L I O G R A P H I Q N T R E E S BU)E S  Appliquez le style «Entrée bibliographique» à toutes les références de la bibliographie. Ceci est primordial pour permettre la recherche ciblée dans la bibliographie des thèses en ligne.  Il arrive que l’application de ce style supprime les enrichissements de texte appliqués manuellement par l’auteur, notamment l’italique, élément très important pour les références bibliographiques. Pour éviter ce désagrément, insérez un paragraphe vide avant et après les paragraphes concernés, sélectionnez tous les paragraphes + les deux paragraphes vides et appliquez le style. Cette méthode permet généralement de conserver les enrichissements. Si elle ne fonctionne pas, essayez d’appliquer le style paragraphe par paragraphe.  Styles de citations: Comme le style « Entrée bibliographique », les styles de citations permettent non seulement de distinguer les passages cités du corps de la thèse, mais aussi de faire une recherche avancée : 
 Pour repérer facilement les citations dans le texte, vous pouvez surligner tous les guillemets de manière automatique via le menu Édition / Remplacer :
 
35
 Deux styles sont disponibles pour les citations placées sur des paragraphes indépendants, selon que l’on cite :  de la prose :
 ou des vers :
 
 
 Si une citation se développe sur plusieurs paragraphes, il faut remplacer les sauts de paragraphes par des retours à la ligne, selon le principe qu’une citation correspond à un seul paragraphe (on peut dans ce cas utiliser la macro RT).
 
36
 
le style «Citation en ligne« Citation incluse ») est un style de caractère» (autrement appelé mal géré par la chaîne de conversion. En effet, une fois la thèse convertie, un saut de paragraphe est inséré après le guillemet fermant de la citation, ce qui enlève toute utilité à ce style et gêne la lecture de la thèse. Celui-ci est donc à proscrire tant que le problème ne sera pas réglé.  Le style «Épigraphe» peut être utilisé non seulement en début de thèse, mais aussi pour toute citation mise en exergue en début de partie ou chapitre pour en indiquer le ton, l’esprit.  Il existe 9 niveaux destyles de listes différents (pour les listes à puces, comme pour les listes numérotées). Ceux-ci sont destinés à créer des listes imbriquées. Cependant, un problème a été récemment signalé aux développeurs de Cyberdocs et reste, pour l’instant, irrésolu : Si une liste numérotée est interrompue par un paragraphe dans un autre style (« Texte », « ListePuce », etc.), la numérotation repart à 1 au prochain paragraphe auquel on applique le style « ListeNum » :  1. Formes  a) carré  b) rond  1. Couleurs [au lieu de « 2. Couleurs »]  a) bleu  b) rouge Dans ce cas, il convient d’appliquer le style « Texte » et de numéroter la liste manuellement. Dans les cas où les listes seraient trop longues, il est aussi possible de les reprendre en captures d’écran ou en PDF dans les cas extrêmes (ex. : toutes les annexes sont faites de listes imbriquées de cette manière). Si l’auteur a numéroté ses listes manuellement, nous vous conseillons de les laisser en l’état et de leur appliquer le style « Texte ».
 
37
Le style «Note de bas de pagenotes de bas de page. Pour une» doit être appliqué à toutes les vérification et une application rapide du style, afficher les notes de bas de page en mode « Normal », sélectionnez l’ensemble des notes et appliquer le style approprié :
 
 Les images, les tableaux et les équations insérés dans les notes ne sont pas pris en compte par la chaîne de conversion. Si un document contient ce type de données, reportez le contenu de la note dans le corps de la thèse. 
 
38
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin