Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Plus de 36 000 apprentis en Rhône-Alpes en décembre 2005

De
2 pages
En 2005, Rhône-Alpes compte plus de 36 000 apprentis. Plus de la moitié d'entre eux sont en formation pour acquérir un diplôme de niveau V, pour l'essentiel un CAP. Globalement les filles sont moins nombreuses en apprentissage que les garçons. Toutefois, la proportion de filles augmente avec le niveau de formation.
Voir plus Voir moins

Education
Plus de 36 000 apprentis en Rhône-Alpes en décembre 2005
En 2005, Rhône-Alpes compte plus de 36 000 apprentis. Plus de la moitié d'entre eux sont en
formation pour acquérir un diplôme de niveau V, pour l'essentiel un CAP. Globalement les
filles sont moins nombreuses en apprentissage que les garçons. Toutefois, la proportion de
filles augmente avec le niveau de formation.
es apprentis sont au nombre de 36 000 en passés de 23 600 en 1995 à 33 100 en 2004, soit uneLdécembre 2005, 53 % sur l'académie de Lyon et progression de 40 %. Au niveau national, la croissance
47 % sur celle de Grenoble. La croissance par rapport à est de moindre ampleur, mais elle atteint quand
décembre 2004 est de 8,8 % (+2 900 apprentis). même 25 % (367 900 apprentis en France en 2004, soit
La tutelle pédagogique est pour l'essentiel assurée par le 74 400 de plus qu'en 1995). Ainsi la région Rhône-Alpes
ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement qui représentait 8 % des effectifs d'apprentis nationaux
supérieur et de la Recherche (94 % des effectifs) mais en 1995, a un poids de 9 % en 2004.
aussi par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche. L'évolution du nombre d'apprentis n'est cependant pas
Depuis la rentrée 2005, il existe en Rhône-Alpes deux homogène selon le niveau de formation : elle bénéficie
centres de formation des apprentis (CFA) académiques nettement aux plus hautes qualifications. Ainsi le rythme
qui ont vocation à développer l'apprentissage au sein des de croissance est très soutenu au niveau III avec 3 000
lycées, sans pour autant entrer en concurrence avec apprentis supplémentaires en Rhône-Alpes (+180 %) et
l'apprentissage organisé par les branches 2 000 apprentis de plus aux niveaux I et II (+430 %). Les
professionnelles. effectifs du niveau IV ont pour leur part doublé passant
de moins de 4 300 en 1995 à 8 400 en 2004. Ces
L'apprentissage concerne des formations de plus en évolutions régionales sont en valeurs relatives assez
plus élevées. Ainsi, entre 1995 et 2004, la croissance proches des évolutions nationales.
du nombre de jeunes suivant une formation alternée Les apprentis préparant un diplôme de niveau V, un peu
est forte. Tous niveaux de formation et tous ministères plus de 17 200 dans la région en 1995, étaient près de
confondus, les apprentis en région Rhône-Alpes sont 19 000 en 1998. A partir de cette date leur nombre a
baissé régulièrement jusqu'en 2004 où ils ne sont plus
que 17 600 en Rhône-Alpes. Malgré cela, la résultante
sur la période est une augmentation des effectifs de
Apprentis par niveau, sexe et domaine de formation niveau V de 2,3 % en Rhône-Alpes. Au niveau national,
Effectifs décembre 2005 l'évolution est comparable, mais la baisse de 1998 à 2004
plus marquée, induit une évolution négative sur l'ensembleDomaines (*) Tous Evolution
en 1 andomaines de la période de -3,2 %.
Disciplinaires Production Services (en %)
En 2005, plus de la moitié des apprentis de la régionNiveau I 94 664 408 1 166 19
dont Filles 26 153 147 326 Rhône-Alpes, soit 18 800 jeunes, sont en formation
Niveau II 7 220 1 342 1 569 6
pour acquérir un diplôme de niveau V, pour l'essentieldont Filles 4 65 692 761
Niveau III 61 2 887 2 342 5 290 14 un CAP (43 % des effectifs tous niveaux confondus) ; la
dont Filles 26 382 1 389 1 797 part du niveau V était en 1995 de 73 %. Les apprentis en
Niveau IV 5 531 3 670 9 201 10
dont Filles 347 2 737 3 084 formation de niveau IV, 9 200 jeunes, correspondent
Niveau V 14 498 4 304 18 802 7 aujourd'hui à 25 % des effectifs contre 18 % en 1995.
dont Filles 872 3 139 4 011
Avec 5 300 apprentis, le niveau III représente désormaisTous niveaux 162 23 800 12 066 36 028 9
dont Filles 56 1 819 8 104 9 979 15 % des jeunes en formation alternée dans les CFA de
Source : Enquête apprentissage - Académies de Grenoble et de Lyon - Tous ministères la région contre moins de 6 % en 1995. Les niveaux
II et I, respectivement 6 % et 5 % des effectifs d'apprentis(*) Nomenclature interministérielle des spécialités de formation - Domaines de formations disciplinaires
et technico-professionnels de la production ou des services
24 L’année économique et sociale 2006 - Dossier n° 152Education
de la région en 2005 avaient un poids tout à fait marginal
Diplômés - Session 2005en 1995 : 2 % au total.
L'apprentissage de niveau V apparaît un peu sous-
Nombre %
représenté en Rhône-Alpes. La région, qui représente de diplômes Admis
globalement moins de 10 % de la population scolaire
Niveau I 444 93nationale, a un poids inférieur à 8 % pour l'apprentissage
Ingénieur 204 87de niveau V. Ce poids atteint 10,5 % au niveau IV et
Master pro 148 100
presque 12 % au niveau III. Aux niveaux I et II, la part de Niveau II 1 076 90
dont Licence 519 98la région dans les effectifs nationaux est de 10,6 %.
Niveau III 1 662 73
En 2004, la proportion des apprentis dans les effectifs dont BTS 1 162 66
dont DUT 280 98globaux du second cycle professionnel (statut scolaire et
Niveau IV 3 242 80
apprentissage) est de 24,8 % en Rhône-Alpes contre dont BAC PRO 1 710 82
dont BP 1 235 7827,3 % en moyenne nationale au niveau V de formation ;
Niveau V 6 846 76elle est respectivement de 37,5 % contre 28,6 % au
dont CAP 5 988 77
niveau IV. dont BEP 442 65
Dont MC 340 81Globalement les filles sont moins nombreuses en
Total 13 270 78
apprentissage que les garçons : elles représentent
Source : Enquête apprentissage - Diplômes tous ministères -28 % des effectifs. Toutefois, la proportion de filles
Académies de Grenoble et de Lyon
augmente avec le niveau de formation.
Cette répartition par sexe est évidemment liée aux
domaines technico-professionnels. En effet sur l'ensemble
un peu plus haut en domaines technico-professionnels
des formations, le poids des domaines de la production
de la production qui regroupent 2/3 des diplômés (79 %
est de 66 %. Au niveau V où les garçons sont majoritaires
de réussite), qu'en services (76 %).
(79 %), les formations de la production ont un poids de
Abstraction faite du niveau III de formation où les résultats
77 %. Au niveau II où 49 % des apprentis sont des filles,
en BTS (1 200 diplômés en apprentissage) sont seulement
86 % des formations relèvent du domaine des services.
de 66 %, les taux de réussite aux examens ont tendance
à augmenter avec le niveau de formation; ils passent de
En 2005, 13 270 diplômes ont été délivrés à de jeunes
77 % en CAP (6 000 diplômés) à 82 % en baccalauréat
apprentis ; le taux de réussite est globalement de 78 %,
professionnel (1 700 diplômés) et à 98 % pour les licences
professionnelles (500 diplômés).
Une analyse des résultats au CAP, au BEP, au
baccalauréat professionnel et au BTS a été conduite afin
Pour comprendre les résultats de voir si les taux de réussite diffèrent ou non selon le
statut. Il n'apparaît de différence marquée ni en CAP (où
l'apprentissage représente 42 % des candidats) ni enSources et définitions
baccalauréat professionnel (20 % d'apprentis). En BTSRéférences nationales : France métropolitaine + DOM
en revanche, le taux de réussite est moins bon pour lesLes niveaux de formation :
candidats issus de l'apprentissage (9 % des candidats),
Niveau V : préparation d'un diplôme de 2nd cycle court professionnel de
globalement mais aussi à champ de spécialités
type CAP, BEP
comparables : l'écart est de 10 points. La différence est
Niveau IV : préparation d'un diplôme de type brevet professionnel ou
encore plus nette en BEP, mais les apprentis sont
baccalauréat
relativement peu nombreux (4 % des candidats).
Niveau III : préparation d'un diplôme " bac + 2 ", type BTS ou DUT
Niveau II et I : préparation d'un diplôme de 2ème ou 3ème cycle
universitaire ou d'un diplôme de grande école. Christel Ponsot
Service Prospective et Statistique,Domaines de formations disciplinaires ou technico-professionnels
Rectorat de l'académie de Lyonde la production ou des services, suivant la nomenclature
interministérielle des spécialités de formation
Sources :
Pour en savoir plus
Enquête apprentissage - Académies de Grenoble et de Lyon
Base centrale de pilotage - DEPP - Ministère de l'Éducation nationale
Le Point sur N°06-05 sur l'apprentissage dans l'académie de Lyonde l'Enseignement supérieur et de la Recherche
http://www.ac-lyon.fr/
Repères et références Statistiques - DEPP - Ministère de l'Éducation Académie de Grenoble - découvrez l'académie - Apprentissage
nationale de l'Enseignement supérieur et de la Recherche http://www.ac-grenoble.fr/
L’année économique et sociale 2006 - Dossier n° 152 25
zz

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin