Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Catherine Wihtol de Wenden entretien
« Onne veut pas voir la mobilité des pauvres»
MARIE RAYNAL:Catherine Wihtol de Wenden,avons tenu un séminaire mensuel sur ce thème pendant vous êtes politologue, juriste et directrice de5 ans. Plus récemment, depuis les années 2000, je réfléchis recherches au Centre de recherches et d’étu-sur la construction des politiques européennes d’immi-des internationales, le CERI, qui fait partie degration et je m’intéresse à la façon dont les migrations Sciences Po. Pouvez-vous nous rappeler quelssont devenues une question globale de relations inter-sont vos axesde travail? nationales.C’est pourquoi j’ai réalisé un atlas mondial 1 des migrationset un livre qui s’intituleLa globalisation 2 CAT H E R I N EW I H TO LD EW E N D E N:Je suishumaineà mon dernier ouvrage, il traite de la. Quant spécialiste de l’émigration internationalefaçon dont les migrations transforment les relations inter-3 depuis déjà longtemps. J’ai d’abord travaillé,nationales. C’estun livre dédié à tous ceux qui s’inté-dans les années 85-95, sur les attitudes poli-ressent à cette question mais aussi aux étudiants et aux tiques des populations de culture musulmane,thésards, car il propose une mise en perspective théo-notamment dans un groupe de travail dirigérique illustrée par des exemples concrets. par Rémy Leveau,qui était professeur à Sciences Po et spécialiste du monde arabe.M. R. :Aviez-vous une raison particulière pour vous inté-Ensuite, au moment de la chute du mur deresser à ces questions? Berlin jusqu’aux années 2000, j’ai travaillé avec ma collègue Anne de Tinguy sur les problèmesC. W. W. :En fait, je suis très curieuse des sujets qui préoc-liés à l’immigration est-ouest en Europe. Nouscupent peu les gens.Quand au milieu des années soixante-dix, j’ai commencé à travailler sur les migrations, personne ne pensait que ce thème allait émerger comme un sujet poli-1 Catherine Wihtol de Wenden, Madeleine Benoit-GuyodAtlas tique. Même Georges Lavaud, mon directeur de mondial des migrations : Réguler ou réprimer... gouvernerAutrement, thèse, était assez sceptique. C’est ainsi que je 2009. 2La globalisation humaine, Presses Universitaires de France,P.U.Fsuis devenue la première politologue en 2009. France à traiter, en sciences politiques, des e 3siècle,La question migratoire au 21Presses de Sciences Po, 2010. questions de migration et j’ai de fait bénéfi-
diversité164A V R I L2 0 1 17