Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Grande médaille et GP 2011:Grande médaille et GP 2006.qxd15/09/2011 12:57 Page61
PRIX JACQUES HERBRAND
LAURÉAT DE L’ANNÉE 2011 :
Mathématique(25 000)
Créé en 1996 devenu grand prix en 2001 Prix annuel alternatif (25 000 €) décerné : - dans le domaine des sciences mathématiques, destiné à récompenser de jeunes chercheurs de moins de 35 ans, dont les travaux auront été jugés utiles au progrès des mathématiques ou de leurs applications pacifiques, il en est ainsi en 2011 ; - dans le domaine des sciences physiques, destiné à récompenser de jeunes chercheurs de moins de 35 ans, dont les travaux auront été jugés utiles au progrès des sciences physiques ou de leurs applications pacifiques, il sera ainsi en 2012.
ANANTHARAMAN Nalini, professeur à l’université Paris-Sud (Orsay), département de mathématique. e prix Herbrand est décerné à Nalini Anantharaman pour ses travaux liant théorie L spectrale et théorie des systèmes dynamiques. Avec ses collaborateurs, elle a obte-nu des résultats fondamentaux sur la conjecture d’unicité quantique, donnant des carac-térisations des mesures semiclassiques par leurs propriétés d’entropie. Plus générale-ment, ses travaux établissent des liens très explicites entre les propriétés spectrales de certains opérateurs, et la dynamique qui les sous-tend. Ses résultats portent en particu-lier sur les propriétés spectrales et dynamiques des variétés `a courbure négative varia-ble. Pour obtenir ces résultats, elle utilise un ensemble de techniques profondes et diffi-ciles, mêlant analyse microlocale et systèmes dynamiques. Dans un sujet réputé tech-nique, la rédaction de ses articles est d’une élégance exemplaire.
LAURÉATS PRÉCÉDENTS :
Physique 2010 GROLLIERJulie, chargée de recherches au Centre national de la recherche scientifique, unité mixte de physique CNRS/Thalès à Palaiseau. A moins de 35 ans, elle a déjà grandement contribué aux progrès de la spintronique. Sa thèse a présenté la première démonstration expérimentale du renverserment d’une aimantation sans application d’aucun champ magnétique mais par la simple transfusion de spins amenés par un cou-rant électrique. Cet effet sera utilisé comme procédé d’écri-ture dans une prochaine génération de mémoires magné-tiques. Dans sa thèse, elle a aussi prédit que la transfusion de spins pouvait faire osciller une aimantation et générer des signaux hyperfréquence. Elle étudie aujourd’hui ces effets avec des résultats très prometteurs pour la réalisation de nouveaux types d’oscillateurs hyperfréquence. Sa recherche actuelle est aussi consacrée au traitement cognitif de l’information. Julie Grollier a breveté et étudie des com-posants électroniques neuromorphiques qui peuvent ouvrir la voie au développement d’un traitement de l’infor-mation inspiré des systèmes neuronaux.
Mathématique 2009 AVILAArtur, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique au Laboratoire de proba-
61
bilités et modèles aléatoires de l’université Pierre et Marie Curie à Paris. Artur Avila est l'un des meilleurs spécialistes de la théorie des systèmes dynamiques, pour lesquels il utilise des méthodes d'analyse très fines. Il a résolu un nombre impressionnant de questions extrêmement difficiles. Parmi ses contributions fondamentales, il faut citer ses travaux avec de Melo et Lyubich sur les dynamiques de dimension 1, qui ont permis de mieux comprendre la dichotomie typique entre les dynamiques régulières (convergeant vers un cycle périodique) et les dynamiques stochastiques (pré-servant une mesure lisse). On peut citer aussi ses travaux avec Forni concernant les échanges d'intervalles (analogues des rotations sur le cercle et permettant une meilleure ana-lyse du billard dans les polygones) : il montre qu'ils sont typiquement faiblement mélangeants. Ses travaux sur le spectre de l'opérateur de Schroedinger quasipériodique sont également admirables. Ce ne sont que quelques exem-ples : les champs de recherche et les techniques utilisées par Artur Avila sont en effet incroyablement variés.
Physique 2008 BESOMBESLucien, chargé de recherche au Centre national de la recherche scientifique au laboratoire de spectro-métrie physique à l’Institut Louis Néel à Grenoble.