Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

D’unegénérationàl’autre:Lectureetinterprétationdes«paysagesduquotidien»parlesagriculteursbasnormandsDepuislesannées1960,l’intensitédestransformationsdesstructuresagricolesetsocialesdesespacesrurauxdel’Ouestfrançaisaprofondémentbouleversélespaysages.Lerôledesagriculteurs,fondamentaldanscesmutations,esticiinterrogésousl’angledeleursreprésentations.Àl’heureémergentdenouvellesattentesdelasociétéquantàsonagricultureetsespaysages,lesrecherchessurlesreprésentationspaysagèresdesagriculteurspermettentdemieuxcernerlafaçondontilslesperçoiventetselesreprésentent(CalvoIglesiasetal.,2006),maisaussid’analysersousunanglenouveaulechangementsocialauseindecetteprofession(Rémy,2004;Marie,2009).Lesagriculteursentantque«producteurs»depaysage(dansunedimensionmatérielle)sontlesacteursessentielsdesdynamiquespaysagèresdansdeszonesdebocage,laSAU(surfaceagricoleutilisée)atteintsouventplusde80%dessuperficiescommunales.Lespaysagessurlesquelsportecetravailsontceuxdel’ordinaire,loindesarchétypesrégionaux(toujoursprésentsdansl’espritdesindividus).Lespaysagessurlesquelslesagriculteursagissentquotidiennementontétédélimitéssurunrayonde500à800mètresautourdeleurssiègesd’exploitationdemanièreaintégrerunepartimportantedeleursparcellesd’exploitation,unespacedetravailparcouruauquotidien.L’étudedeleursperceptionsetdeleursreprésentationsdecetespace,àtraverslamiseenévidencedesdistorsionsinterindividuellesquipeuventlesaffecter,nousaconduitànousinterrogersurl’importancedufacteurgénérationnel.Eneffet,l’hypothèsequenousformulonsestquelesdifférentesphasesdemodernisationagricoledurantannées1970et1980etlesrécentesrecompositionsdesrôlessociauxetterritoriauxdel’agricultureinduisentunemodificationprofondedel’identitéprofessionnelledesagriculteurs(Lémery,2003;Chosson,2003)maisaussidesrapportsqu’ilsentretiennentàl’espace,auxpaysagesetaurestedelasociété.Laméthodeemployéepourcetteétudes’appuiesurdesentretiensetladistributiond’appareilsphotographiquesjetablesauxagriculteursaccompagnésd’unefichedeconsignesencadrantleursprisesdevues(Michelin,1998;Marie,2008).Danslebutd’éviterlesécueilsclassiquesdesrecherchessurlespaysages(Luginbühl,1995),cetteméthodepermetd’écarterpartiellementlasubjectivitéduchercheurenmettantl’accentsurlaparticipationetl’autonomiedesindividusparticipantàl’étude(Becker,2007).Ilaainsiétédemandéauxagriculteursdeprendredesphotosdepaysagesdansdifférentsdomaines:lespaysagesauxquelsilss’identifient;ceuxqu’ilsrejettent;ceuxqu’ilsconsidèrentcommevalorisantpourleuractivité;ceuxquitémoignentseloneuxdupasséagricoledelarégion;ceuxquileurparaissentsensiblesauxévolutionsfuturesdel’agricultureceuxporteursd’élémentspositifspourleurtravail;etenfinceuxqu’ilsintègrentdansleurappareilproductif.Cetteméthodealliéeàuntravaild’entretienenamontcommeenavaldesprisesdevue,apportedoncdesrésultatsintéressantsquantauxrapportsdesagriculteursaupaysage(Papinot,2007;Maresca,2007).Lecaractèreparticipatifdeladémarchepermetégalementdedonnerauxindividusunegrandelibertédansleschoixdeprisedevue,etdelimiterainsilesélémentsdesubjectivitéapportésparlechercheur.Lesrésultatsobtenuspermettentd’abordersousunanglenouveaulesreprésentationspaysagèresdesagriculteursetàtraversellelesmodificationsprofondesdeleursidentitéssocialesetprofessionnellesdepuislafindesannées1960.Lefacteurgénérationnelintervientainsidefaçondéterminantedansungrandnombredesituations.Eneffet,laparticipationà