La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Diapositive 1 - Penser Bio

De
11 pages
  • redaction - matière potentielle : du psdab
De la prospective 2020 au Plan Stratégique de Développement de l'Agriculture Bio 2 (PSDAB2)
  • demande en produits bio
  • volontaire collective
  • régional 
  • choix de contractualisation client-fournisseur
  • nouvelle plateforme d'approvisionnement de la restauration collective
  • scénario préférentiel
  • ethique originelle de l'agrobiologie
  • bio
Voir plus Voir moins
De la prospective 2020 au Plan Stratégique de Développement de l'Agriculture Bio 2 (PSDAB2)
La rédaction du PSDAB 2
Méthode
Notation des scénarios en probabilité etsouhaitabilité: Séminaire Gex Administrateurs Réunion directoire chambre Réunions départementales CA d'agrobio juin 2010 : choix du scénario préférentielsur la base des votes recueillis structuration du nouveau PSDAB(axes du plan par ordre de priorité) Bio éthique (Bio +) PACTE Bio (structuration de l'amont des filières)
Bio à tous les rayons (MDD)
Scénario préférentiel
CONTEXTE GENERAL (tendances lourdes) b Accélération de laconsommation des produits bio Société tendancielle des revenusdifficultés sociales « dépenses alimentaires » : constantes dans budgets des ménages Santé et bien-être = préoccupations majeures des Français préférence pour une alimentation de qualité, bio « Temps libre » = objectif important pour l’organisation du quotidien Omniprésence des technologies numériques et de communication (commerces-distribution, services en ligne, télétravail…)
Scénario préférentiel
Territoire Poitou-Charentes est composé de Communautés de Communes élargies, ayant toutes les compétences stratégiques Ouverture du territoire Politique agricole et environnementale politique environnementale dirigiste réduction réglementaire drastique de l'utilisation des produits phytosanitaires de synthèse production bio : – 6% de la SAU française [x2 de 2010 à 2020] – encouragée financièrement par les Agences de l’Eau et les collectivités • quelques scandales médiatiques touchant la filière bio
Scénario préférentiel
Bio = 6% SAU de Poitou-Charentes Choix decontractualisationclient-fournisseur [qualité, prix, volume, durée] par les entreprises de Poitou-Charentes pour répondre à la demande en produits bio Démocratisationdes produits bio (positionnement de gamme de la distribution : GMS, magasins spécialisés – Développement M.D.D bio – Réduction des écarts de marge entre produits bios et conventionnels Ethique du bio préservée par des marques privées (Biocohérence...) Nouvelle plateforme d’approvisionnement de la restauration collective bio mise en place en PC avec les organisations de producteurs de Poitou-Charentes (répondre au 20 %) Fédération de l'ensemble des acteurs de la filière bio régionale par ABPC
Scénario préférentiel
Mise en place de bio dans leurs gammes générales de produits par les groupements de producteurs (OP) et coopératives De plus en plus de leaders agricoles convertis : bio = sujet « dépolitisé » Vente en circuits courts développée mais limites atteintes en 2020 présentation de produits bio par certaines enseignes de hard discount « O.P.A » sur certains réseaux d’indépendants spécialisés en bio par des leaders français de la grande distribution Mise en avant de produits bio, équitable, de saison et de proximité régionale pour répondre aux consommateurs plus exigeant par les magasins spécialisés bio restants Ethique originelle de l’agrobiologie préservée par des marques privées (Biocohérence...).
Scénario préférentiel
Scénario porté par trois facteurs majeurs : pression sur la fourniture de matières premières bio : répondre à la demande des consommateurs = rupture d’approvisionnement pays agricoles producteurs clairement positionnés sur un marché du bio devenu international (ex. : Bassin méditerranéen, Europe de l’Est, Amérique du Sud, Chine…) objectifs d’économies financières sur le budget de l’Union Européenne = poursuite de la réduction des aides PAC y compris pour les producteurs bio (maintien ou conversion)
Principales conséquences
Opportunité de renforcement des TPE agroalimentaires par le bio Sécurisation des maillons de la filière (quantitatif) Stabilisation des prix (si contractualisation sur les prix) Engagement contractuel => crainte de perte de liberté individuelle => « intégration »? Possibilité de créer un commerce solidaire régional Augmentation de la consommation de produits bio supérieure à la tendance moyenne des scénarios Mise en concurrence plus importante entre les fournisseurs par la grande distribution Mise en avant par les acteurs de la filière bio d’autres critères que strictement environnementaux (éthique, qualité, localité…)
Moyens à mettre en oeuvre
Nécessité d’une forte mobilisation des acteurs régionaux Démarche volontaire collective (producteurs, transformateurs, distributeurs) : Agrobio + ARIA + Fédération du Commerce et de la Distribution. Négociations organisées via les organisations de producteurs, actuels ou nouveaux sur les légumes, le lait Rationalisation des coûts de production en bio / prix de marché Agrobio => centre de ressources techniques
Structure du nouveau PSDAB
Axe 1 : Structurer des filières de produits bio régionaux Axe 2 : Développer durablement la production bio en Poitou-Charentes Axe 3 : Développer la consommation de produits bio régionaux
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin