7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
thème 5 Le processus tumoral et le cancer pré-requis niveau connaissances  à  acquérir  1 2 3 4 n  les gènes et leur expression la cancérogenèse : la modification des gènes n  les étapes du cycle cellulaire et leur expression ; de la tumeur bénigne à la tumeur maligne objectifs t llae  pcraénvceenrt i: ounne maladie multifacorielle ; n  connaître l’existence le dépistage et le diagnostic : les examens des proto-oncogènes et anatomopathologiques, les autres examens des anti-oncogènes les principaux traitements : la chimiothérapie anticancéreuse, la radiothérapie, la chirurgie, n  expliquer les conséquences les autres traitements de leur mutation par l’action des agents mutagènes 1/ Les proto-oncogènes, n présenter les différents les anti-oncogènes et les oncogènes  stades de la cancérogenèse bénignes et les tumeurs 1 n  comparer les tumeurs document malignes Les cellules différenciées de l’organisme jouent chacune un rôle particulier dans un tissu, mais avec une durée de vie limitée [Repère 1] . Leur remplacement n  citer les facteurs dépend de signaux extracellulaires qui stimulent leur entrée en division. Cette potentiellement division est physiologiquement soumise à de nombreux facteurs de contrôle du cancérogènes et faire la cycle cellulaire, par exemple : la qualité de la réplication, le volume cellulaire, relation avec la prévention lete sepmapceê cehxet rtaocuetlel uclraoirise.s aUnncee  ienxhciebsistiivoe nd du et icsosun.t aAcitn lsii,m liat ep lreo lnifoérmatbiroe nd de eds icveilsliuolness  n  les examens saines de l’organisme est strictement limitée à leur remplacement. anatomopathologiques : définition, prélèvements, une division cellulaire intérêts médicaux système une inhibition n les autres examens : de contrôle de contact  OK les dosages de marqueurs, la scintigraphie, des signaux extracellulaires la mammographie, l’IRM, la TDM Le cycle cellulaire est sous le contrôle de deux familles de gènes antagonistes : les ènes s s de n  définir les principaux t p u r m o e t u o r -). o L n e c s o p g re è m n ie e r s s  jeotu  e l n e t s   u a n n r t ô i l -e o ac n ti c v o at g e è ur n ( e u s n  (aocuc églérateuru),p palroersss equure les types de traitements seconds jouent un rôle inhibiteur (un frein). [Repère 1] Cette limite est liée à la dégradation normale de l’extrémité des chromosomes : les télomères. page 139