7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
T.P. cours de chimie Tracé de courbes intensité - potentiel 1. PRINCIPE La cinétique dun phénomène doxydo-réduction sur une électrode est caractérisée par la vitesse déchange des électrons et mesurée par lintensité du courant traversant lélectrode. Il sagit ici de tracer lintensité du courant i passant par une électrode en fonction du potentiel imposé à cette électrode (par rapport à une référence, par exemple lECS). On trace les courbes i = f(u) grâce au montage à 3 électrodes suivant :
pont électrochimique
solution KCl saturée Pt1 est une électrode de platine, appelée électrode de travail. Pt2 est une autre électrode platine, appelée contre-électrode et ECS est lélectrode de référence (électrode au calomel saturé dont on rappelle queEECS= 0,244V). On prend soin ici de séparer physiquement lECS de la solution à étudier, les espèces présentes pouvant éventuellement diffuser dans son bouchon poreux et ainsi la dégrader. Il faut également penser à déboucher »lECS afin de placer ses différents constituants à la pression atmosphérique. Le générateur est une alimentation stabilisée délivrant un courant dintensité maximale de 40 mA et réglée en générateur de tension de 5V. La connexion à un rhéostat permet de faire varier, par déplacement du curseur, la tension u mesurée par le voltmètre placé entre lélectrode de travail et lélectrode de référence. Lampèremètre permet de mesurer lintensité ducourant anodique (casreprésenté) ou celle ducourant cathodique(par interversion des bornes du générateur). Choisir le calibre mA-µrange »A et régler à laide de la touche le calibre de façon à afficher XXX.XX (mA).