//img.uscri.be/pth/9a8e588a7fb1dc2e75b70a25a5a4f764df8f984c
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

ISTANBUL

2 pages

ISTANBUL

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 65
Signaler un abus
Fiche descriptive No:
379
Rédigée par:
G. de Pury
Groupe:
Géographie
Titre:
ISTANBUL
N° COMMANDE :
9367
Série:
Paysages
Durée:
27mn
Date:
24.06.00
Provenance:
ARTE
Délai:
48 h. si disponible
Thème:
Site, situation, évolution historique et fonctions d'Istanbul.
Degré conseillé:
7 et 8
Mots clefs:
Istanbul; Turquie; Bosphore; Site; Situation; Fonction ; Exode rural; Bidonville; Chômage;
Islam.
Remarques pédagogiques:
Très bonne émission! Le site, la situation à différentes échelles, l'histoire ancienne et
récente, le problème de l'exode rural aujourd'hui, qui ont fait Istanbul sont fort bien traités.
FAMILLES DE PROBLEMES
:
(2) Aménagement du territoire.
(3) Constitution et exercice des pouvoirs politiques sur l'espace.
(4) Migrations.
00'25
3'25
Istanbul.
Plongée dans la ville; absence de paysage. Il faut monter pour découvrir la vue.
Le site.
Istanbul, une ville géante créée au VII siècle avant J.C. sur le Bosphore, Byzance pour les Grecs.
Elle devient Constantinople en 330 avec l'empereur Constantin.
Les Gênois fondent Galata en 1260. Avec les Turcs ottomans en 1453, Constantinople devient
Istanbul. Le commerce se développe à Galata dès 1836 avec la construction du pont sur la Corne
d'or. De l'autre côté du Bosphore, Uskudar est le point d'arrivée des caravanes .
Cartes de situation.
En 1950 la ville compte 900 000 habitants, 9 000 000 en 1993 et 12 millions
aujourd'hui.
Contrôle des détroits; seule ville sur deux continents au carrefour de l'Europe et de l'Asie.
4'15
Témoignages de deux habitants d'Istanbul: crainte face à une ville si vieille; ville de contradictions;
cosmopolitisme
au contact de l'occident et de l'orient.
6'00
7'40
Istanbul a été fondée il y a 2700 ans. Elle fut la capitale de l'empire romain, puis de l'empire romain
d'orient ou byzantin et enfin de l'empire ottoman. Aucune trace visible dans le paysage urbain des
confrontations et des affrontements entre ces différents peuples qui se sont succédé. Pas de
bouleversement apparent dans l'architecture par exemple, à l'image de Sainte Sophie, église devenue
mosquée.
Quelques images de film rappellent la crainte de la chrétienté qui considère les ottomans
comme fanatiques et sanguinaires.
Tolérance du sultan inconnue des chrétiens: il laissait ses sujets libres de pratiquer leur langue, leurs
coutumes et leur religion.
Grandeur d'Istanbul et du sultan qui règne sur trois continents et se traduit dans ses monuments:
mosquée, palais deTopkapi.
Le Grand Bazar est à l'échelle de la ville. De très nombreuses nationalités y étaient représentées.
Matériel complémentaire: