Cette publication est accessible gratuitement

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

La campagne de la Sécurité routière

La Sécurité routière a mis en place une nouvelle campagne de spots publicitaires destinés aux motards avec pour thème : « À moto, le plus grand danger, c'est de penser qu'il n'y en a pas. » Ce film est visible un peu partout sur Internet (et notamment sur le site www.securité-routiere.gouv.fr). Vos réactions sur motorevue.com...

1. Le mec c'était pas sa journée : perso le seul accident que j'ai eu sur route, la balade avait commencé comme ça... Ça devait être un signe... Maintenant si ça arrive encore, je rentre direct à la maison !(Barjomomo)

2. J'avais vu la vidéo ici même sans trop réagir, et puis je l'ai vue en live hier soir à la télé, effet bof ! En fait, c'est à nous que ça s'adresse apparemment, des fois qu'en grimpant sur le bestiau on n'en soit pas conscient ? Autant garder ce pognon pour aller informer les minots en scolaire, car passé un certain âge, je nous crois, nous, bien conscients du danger. (the13duke)

3. Tout à fait d'acord avec toi the13duke. Je comprends pas le fonctionnement cérébral des mecs qui nous pondent ça. On sait que 2/3 des accidents de motos sont causés par des tiers mais là, on s'adresse au tiers restant ! Donc, au mieux, on ne va réduire que d'un mort sur trois ! Comme si les deux autres tiers étaient impossibles à éviter. Et puis, ce qu'ils ne nous montrent pas dans ce clip, c'est que la belle route a plein de gravillons non signalés dans le virage, que les glissières de sécurité sont des coupe-motards, que les télécoms ont fait une ornière de 20 cm tout le long, que les tracteurs boueux ont laissé 2 cm de merde, que les camions ont plissé le goudron comme le front d'une grand-mère (sic), que la caisse qui sort de la pompe laisse partir deux litres de gasoil à chaque secousse, tellement qu'ils remplissent à fond leurs réservoirs, que les bandes blanches sur la route étaient peut-être trop glissantes, que le mec qui roule dans son pot de yaourt sans permis n'a rien à faire au milieu de la chaussée, que y en a un très intelligent qu'a planté un dos d'âne en plein milieu, ou un coussin berlinois, etc., etc., etc. Peut-être que si on regardait de plus près, on se rendrait compte que même quand il se bourre tout seul, le motard est pas forcément le responsable ! Bonne route à tous et gare aux cons !

La réponse de la rédac'

On ne saurait mieux dire que « Maître Yoda », troisième et dernier intervenant cité ci-dessus. On sait bien qu'il suffit d'un motard « au rupteur » dans les files pour que l'on nous colle une image de semi-voyous, mais on oublie toujours ce qu'évoque « Yoda » dans son message. Pourtant, combien d'entre nous sont-ils tués ou blessés à cause de cela ? L'histoire ne le dit pas.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin