La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Le baromètre des projets des Français (mars 2015)

De
17 pages
LA SOCIÉTÉ D’ÉTUDES ET DE CONSEIL BAROMÈTRE DES PROJETS DES FRANÇAIS VIAVOICE–GROUPE BPCE PourLe Mondeet France Info Mars 2015 Viavoice Paris.Études et conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Paris. + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Maïder Beffa, Cyprien Venot, François Miquet-Marty 1 Sommaire Synthèse des enseignements Questions récurrentes 6 Pouvoird’achat: anticipations 7 Pouvoird’achat: anticipations (présentation graphique) 8 Postes de dépenses les plus préoccupants 9 Postes de dépenses les plus préoccupants (présentation graphique) 10 Intentiond’épargne 11 Intention de consommation courante 12 Intentiond’achatimmobilier Questionsd’actualité 14 Placements financiers privilégiés 15 Restriction des dépenses 16 Rémunération minimale pour vivre bien Modalités de réalisation du sondage Sondage Viavoice réalisé pour Groupe BPCE,Le Mondeet France Info. Interviews effectuées en ligne du 9 au 12 mars 2015. Échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Représentativité par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer, région et catégoried’agglomération. 2 Synthèse des enseignements(1/2) Épargne des Français : l’assurance-vie détrône le Livret A Nouvelle baisse des préoccupations sur le pouvoir d’achat Existerait-il un printemps financier ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

LA SOCIÉTÉ D’ÉTUDES ET DE CONSEIL
BAROMÈTRE DES PROJETS DES FRANÇAIS VIAVOICEGROUPE BPCE PourLe Mondeet France Info Mars 2015
Viavoice Paris.Études et conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Paris. + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Maïder Beffa, Cyprien Venot, François Miquet-Marty
1
Sommaire
Synthèse des enseignementsQuestions récurrentes 6 Pouvoird’achat: anticipations 7 Pouvoird’achat: anticipations (présentation graphique) 8 Postes de dépenses les plus préoccupants 9 Postes de dépenses les plus préoccupants (présentation graphique) 10 Intentiond’épargne11 Intention de consommation courante 12 Intentiond’achatimmobilier Questionsd’actualité14 Placements financiers privilégiés 15 Restriction des dépenses 16 Rémunération minimale pour vivre bien
Modalités de réalisation du sondage
Sondage Viavoice réalisé pour Groupe BPCE,Le Mondeet France Info. Interviews effectuées en ligne du 9 au 12 mars 2015. Échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Représentativité par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer, région et catégoried’agglomération.
2
Synthèse des enseignements(1/2)
Épargne des Français : l’assurance-vie détrône le Livret A Nouvelle baisse des préoccupations sur le pouvoir d’achatExisterait-il un printemps financier ? À la lecture de cette nouvelle livraison du « Baromètre des projets » ViavoiceGroupe BPCE pourLe Mondeet France Info, ce premier semestre 2015 apparaît riche en événements et mutations concernant la vie financière des ménages français. En ce mois de mars,l’assurancevie détrône le mythique et historique « Livret A » parmi les préférences de placement des Français. Et de plus, les préoccupations en termes de pouvoird’achatcontinuent de décliner. L’assurance-vie : consacrée produitd’épargnedésormais préféré des Français La tendance était déjà manifeste lors de la précédente vagued’enquête,mais le pasn’avaitpas encore été franchi. Désormais, en termes de placement : -L’assurancevie est préférée par un quart (25 %) des Français (+7 points en un mois) ; - Le PEL par 20 % (stable) ; - Le Livret A en troisième position à 18 % perd 4 points. Ce bouleversement traduit bien évidemmentl’évolution des rendements des deux premiers produitsd’épargne: -L’assurancevie conserve un taux de 2,5 % ; - Le Livret A ne propose plusqu’unede 1 % depuis le mois rémunération d’aoûtet un taux inférieur a été envisagé début 2015 sans que le dernier, gouvernement accepte de descendre en-dessous de ce seuil. Ce taux contraste cependant singulièrement avec celui qui prévalait à la veille de la crise (4 % en août 2008). Qui plus est, ces préférences des épargnants ne sont pas réductibles à des perceptions, mais orientent au contraire leurs comportements réels. Après la décollecte enregistrée en 2014 sur le Livret A (-6 milliardsd’euros), les conditions sont désormais réunies pour que ce mouvement de retrait se confirme voires’amplifie,au profit du PEL ou del’assurancevie.
3
Synthèse des enseignements(2/2)
Pouvoird’achat: une nouvelle baisse des préoccupations La seconde évolution est elle-même très significative : après deux années (2013-2014) au cours desquelles une majorité de Français se déclaraient constamment préoccupés pourl’évolutionvenir de leur pouvoir à d’achat,proportion cette baisse pour la troisième fois consécutive. Désormais, seuls 45 % estiment que leur pouvoird’achat « va diminuer au cours des trois prochains mois », soit une baisse de 4 points par rapport au mois de février, de 8 points par rapport au mois de janvier, de 12 points par rapport à décembreAu rang des explications principales, les dépensesd’électricitédes suscitent préoccupations de moins en moins importantes, notamment pour des raisons de saisonnalité àl’arrivéedu printemps : désormais, seuls 23 % (-6 points) des Français se déclarent « préoccupés » par ce poste de dépense pour les mois à venir. Mais deux Français sur trois restreignent leurs dépenses quotidiennes Pour autant, cette nette tendance àl’amélioration ne signifie pas que les difficultésd’ungrand nombre de Français soient éclipsées, bien au contraire. Concrètement, les deux tiers (66 %) des personnes interrogées déclarent « restreindre » leurs « dépenses de la vie quotidienne ». Et au registre des postes de dépenses sacrifiés,l’«entertainment » apparaît au premier rang : « les loisirs, les restaurants » (59 %), « les vacances, les voyages » (47 %). Ensuite, un autre poste subit les restrictions les plus fortes : celui de «l’habillement» (43 %). À la lecture de ces données, il apparaît que le printemps financiern’est pas encore àl’ordredu jour pour la plupart des Français. Certes,l’étause desserre sur les inquiétudesd’un nombre croissant de ménages. Mais beaucoup sont toujours exposés aux épreuves, et les restrictions sont leur lot quotidien. François Miquet-Marty Viavoice
4
BAROMÈTRE «POUVOIR D’ACHAT, ÉPARGNE, INTENTIONS D’ACHAT»
5
Pouvoir d’achat : anticipations
Au cours des trois prochains mois, à votre avis, est-ce que votre pouvoir d’achat…
Mars 2015
Sous-total « Va augmenter »
Va fortement augmenter
Va un peu augmenter
Va rester stable
Sous-total « Va diminuer »
Va un peu diminuer
Va fortement diminuer
Non réponse
1%
2%
9%
8%
Évolution par rapport aux enquêtes précédentes
(en %)
Sous-total « Va augmenter »
Va fortement augmenter Va un peu augmenter Va rester stable
Sous-total « Va diminuer »
Va un peu diminuer
Va fortement diminuer
Non réponse
Décembre
9
2 7 32
57
37
20
2
14%
Janvier
8
1 7 37
53
36
17
2
31%
Février
8 1 7 41
49
36
13
2
44%
45%
Mars
9 1 8 44 45 31 14 2
6
45%
Printemps 2011 Août 2011 « Printemps Accentuation de la arabe », hausse crise de la dette, du prix desplan d’économies hydrocarbures budgétaires et hausses d’impôts
Votre pouvoir d'achat « va diminuer »
47%
47%
Septembre 2012Nouveau plan d’économies budgétaires et haussesd’impôt
39%
41%
37% 36%
53%
53%
46%
57%
Pouvoir d’achat : anticipations
7
Printemps 2014Annonces de baisses d’impôts sur les bas salaires
Printemps 2012Campagne présidentielle
Au cours des trois prochains mois, à votre avis, est-ce que votre pouvoir d’achat…(Présentation graphique)
Printemps 2013Entrée en récession, annonces de réformes structurelles (retraite, Sécurité sociale, fiscalité écologique…)
65%
62%
59% 59% 57%
57% 56%
53%
56%
53%
63% 63%
61% 59%
54%
55%
55%
51%
56%
50%
52%
48%
42%
49%
42%
49%
49% 48%
53%
39%
L’essence
L’alimentation
Le logement
Les travaux et l’entretien de la maison
L’habillement
8%
2%
5%
3%
34%
24%
9%
5%
Rappel février
Mars 2015
Pour les trois prochains mois, quelles sont les dépenses qui vous préoccupent leplus pour votre pouvoir d’achat ?(Trois réponses possibles, total supérieur à 100 %)
L’achat de la voiture
Postes de dépenses les plus préoccupants
6%
4%
26%
3%
2%
49%
13%
29%
Les impôts
23%
10%
25%
23%
48%
33%
21%
Les transports en commun
8
2%
3%
Ne se prononce pas
4%
4%
4%
Les technologies (ordinateur, Internet, téléphone)
Autres dépenses
Aucune
2%
L’école
25%
27%
25%
La santé
L’électricité
Le gaz
Postes de dépenses les plus préoccupants
Pour les trois prochains mois, quelles sont les dépenses qui vous préoccupent leplus pour votre pouvoir d’achat ?(Présentation graphique)
54% 54%
52% 52% 51% 52% 52% 50% 50% 51% 49% 51% 49% 48% 50% 48% 47% 47% 48% 45% 45% 45% 44% 45% 43% 44% 43% 41% 41%42% 40% 41%40% 40%38% 38% 37% 38% 40% 38% 37% 38% 37% 37%36% 37%37% 36% 35%35%37% 37% 36% 35% 34%34% 34% 35% 36%36% 353%3% 34% 33%34% 32%32% 34% 32%34% 34% 32% 33% 33% 33% 31% 30% 30%31%31% 29%29% 29%31%31% 29% 30%30% 28% 29%2298%29% 27% 26% 28% 27% 27% 25% 25% 25% 27%25% 24% 26% 24% 25% 23% 25% 25%23%25% 25% 24%24% 22% 24% 22% 22% 23% 23%23% 23% 21% 20%23% 22% 22% 22% 22% 21%20% 20% 21%21% 20% 18% 17% 19% 17%
15%
Les impôts
L’alimentation
L’essence
La santé
L’électricité
9
Mars 2015
Intentiond’épargne
Au cours des trois prochains mois, envisagez-vous de…
Mettre plus d’argent de côtéque ces derniers mois
Mettre autant d’argent de côtéque ces derniers mois
Mettre moins d’argentde côté que ces derniers mois
Je ne mets pas d’argent de côté
Non réponse
4%
Évolution par rapport aux enquêtes précédentes
(en %)
Mettre plus d’argent de côtéque ces derniers mois
Mettre autant d’argent de côtéque ces derniers mois
Mettre moins d’argent de côtéque ces derniers mois
Je ne mets pas d’argent de côté
Non réponse
14%
18%
Janvier
13
32
20
30
5
33%
31%
Février
13
33
18
32
4
Mars
14
33
18
31
4
10
Intention de consommation courante
Au cours des trois prochains mois, pour l’alimentation ou l’habillement,envisagez-vousde…
Mars 2015
Dépenser plus d’argentque ces derniers mois
Dépenser autant d’argentque ces derniers mois
Dépenser moins d’argentque ces derniers mois
Non réponse
5%
3%
Évolution par rapport aux enquêtes précédentes
(en %)
Dépenser plus d’argentque ces derniers mois
Dépenser autant d’argentque ces derniers mois
Dépenser moins d’argentque ces derniers mois
Non réponse
Janvier
5
42
50
3
46%
46%
Février
5
45
48
2
Mars
5
46
46
3
11
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin