//img.uscri.be/pth/2c997125075699be110ebae4a34200328f50407e
Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Le Figaro Entrepreneurs 03.02.2016

De
8 pages
mercredi 3 février 2016 LE FIGARO - N° 22 233 - Cahier N° 4 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr ÉDITORIAL Un pays merveilleux ptimiste qui a fait sesCHARLES & ALICE INITIATIVE preuves, Xavier Niel,O fondateur de Free UNE PME DE LA DRÔME LES ENTREPRISES et archétype du trublion SUR LA ROUTE À L’ÉCOLE à la française, ne manque jamais de le clamer : DU SUCCÈS PAGE 6 DE BPIFRANCE « La France est un pays PAGE 6 merveilleux pour Ci-contre : Thierry Goubault, PDG de Charles & Alice. entreprendre. » Emmanuel Macron, autre trublion à sa manière, et ministre de l’Économie, lui, est plus réservé : « La vie d’un entrepreneur, a-t-il affirmé, est plus dure que celle d’un salarié. » Il n’empêche, chaque année, quelques centaines de milliers de citoyens sont plutôt sur la même longueur d’onde que Xavier Niel et créent leur entreprise : qui une start-up, qui une affaire plus modeste, à sa main. C’est vrai, Ces Français ces audacieux découvriront aussi qu’Emmanuel Macron n’a pas complètement tort, que la vie de l’entrepreneur est grisante mais, parfois, qui créent n’est vraiment pas facile. Cette vie, Le Figaro Entrepreneurs se propose, chaque mois, d’en tenir la chronique, de suivre les TPE, PME, start-up, ETI dans leur entreprisei leurs succès et leurs défis, de leur donner aussi une information pratique et utile, de trouver dans chaque histoire d’entreprise une leçon ou une bonne idée qui profitera aux autres.
Voir plus Voir moins

mercredi 3 février 2016 LE FIGARO - N° 22 233 - Cahier N° 4 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr
ÉDITORIAL
Un pays
merveilleux
ptimiste qui a fait sesCHARLES & ALICE INITIATIVE
preuves, Xavier Niel,O fondateur de Free UNE PME DE LA DRÔME LES ENTREPRISES
et archétype du trublion
SUR LA ROUTE À L’ÉCOLE à la française, ne manque
jamais de le clamer : DU SUCCÈS PAGE 6 DE BPIFRANCE « La France est un pays
PAGE 6 merveilleux pour Ci-contre : Thierry Goubault, PDG de Charles & Alice.
entreprendre. » Emmanuel
Macron, autre trublion
à sa manière, et ministre
de l’Économie, lui,
est plus réservé : « La vie
d’un entrepreneur, a-t-il
affirmé, est plus dure
que celle d’un salarié. »
Il n’empêche, chaque
année, quelques centaines
de milliers de citoyens sont
plutôt sur la même longueur
d’onde que Xavier Niel
et créent leur entreprise :
qui une start-up,
qui une affaire plus modeste,
à sa main. C’est vrai, Ces Français ces audacieux découvriront
aussi qu’Emmanuel Macron
n’a pas complètement tort,
que la vie de l’entrepreneur
est grisante mais, parfois, qui créent n’est vraiment pas facile. Cette
vie, Le Figaro Entrepreneurs
se propose, chaque mois,
d’en tenir la chronique,
de suivre les TPE, PME,
start-up, ETI dans leur entreprisei
leurs succès et leurs défis,
de leur donner aussi
une information pratique
et utile, de trouver dans
chaque histoire d’entreprise
une leçon ou une bonne idée
qui profitera aux autres.
Tout naturellement, ce
premier numéro est consacré
à la création d’entreprise
pour témoigner du
dynamisme entrepreneurial
de notre pays.
BRUNO JACQUOT
Alexandra Gillot-Pétré a créé son restaurant en 2014. Comme elle, chaque année, 500 000 personnes décident de se mettre à leur compte. PAGES 2 À 5
LA VIE DE BUREAU
Travailler assis-debout
à mi-temps, c’est tendance
La pratique fait son petit bonhom- Est-ce le début d’une nouvelle
me de chemin à travers le monde ère ? Une certitude : les tentatives
et arrive peu à peu dans les entre- pour réinventer l’espace de travail
prises françaises… Petite précision et les habitudes existent. Tenir les
sur ce travail à mi-temps un peu réunions debout afin de les rendre
spécial : il ne concerne pas le temps plus désagréables, et donc à la fois
de travail, mais la position dans la- plus courtes et plus efficaces,
quelle nous travaillons. Et si c’est à est également tendance.
mi-temps, évidemment, vous Mais, pour en revenir à notre
buvous doutez qu’il y en a deux. On reau réglable en deux positions, il
peut travailler assis - ça reste la existe déjà de nombreuses inventions
norme - mais aussi debout, et ça, variées qui permettent l’alternance
c’est plutôt une nouveauté dans assis-debout : cela va de l’ustensile
nos open spaces. tout simple en bois, le StandStand
La tendance, c’est (qui ressemble à s’y
d’alterner les deux. méprendre à un
chePourquoi ? Parce Un bureau-lit, valet) à une extension«que plusieurs études de bureau modulableidéal pour
prouvent que tra- en carton, le Refold,
faire la sieste vailler toute la jour- que vous dépliez et
ponée assis, ça fait mal ou pour passer sez sur votre desk dès
au dos, ça provoque que vous ressentez lela nuit au travail
des tensions mus- besoin de travailler
desi vous culaires et, surtout, bout. Voilà pour les
cela amène l’em- ne voulez pas modèles les plus
simbonpoint, les kilos ples. perdre de temps
en trop… Mais le concept
séà rentrer On peut ainsi duit aussi le haut de
se retrouver avec ce chez vous ! gamme : le bureau»que les Britanniques Ology conçu par
appellent un desk derriere, autre- Steelcase est la Rolls du bureau
rément dit en français un peu plus glable avec toutes ses options !
Enchic, un postérieur un tantinet pro- fin, si vous préférez - sait-on
jaéminent ! Pour éviter cette catastro- mais - le mi-temps debout-couché,
phe, il existe plusieurs modèles de sachez qu’un studio de design grec
bureaux réglables, qui s’adaptent à a inventé un bureau-lit, qui
comtoutes les tailles et qui ont été prend un petit matelas douillet
enconçus pour que les salariés puissent tre ses quatre planches. Idéal pour
travailler assis, à certains moments faire la sieste ou pour passer la nuit
de la journée, ou debout, à certains au bureau si vous ne voulez pas
perautres. D’où ce travail à mi-temps dre de temps à rentrer chez vous !
nouvelle génération… La pratique Une invention certes amusante,
est particulièrement appréciée dans mais qui a (heureusement ?) peu de
les banques - comme chez Saxo chances de se démocratiser. ■
QUENTIN PÉRINELBanque, par exemple - et les
assu£@quentinperinelrances.
FRANÇOIS BOUCHON/LE FIGARO ; CHARLES & ALICE ; JEAN-CHRISTOPHE MARMARA/LE FIGARO
Amercredi 3 février 2016 LE FIGARO LE FIGARO mercredi 3 février 2016 LE FIGARO mercredi 3 février 2016
2 3D O S S I E R D O S S I E R
NOMBRE DE CRÉATIONS
Leur entreprise55 000 AVEC MICRO-ENTREPRISESD’ENTREPRISES ANNUELLES L’entrepreneur a moins de trois ans.(depuis 2009)Sources : Insee, Sirene «
De gauche à droite : est le 70 %
45 000 Alexandra
révolutionnaire Gillot-Pétré des créateurs de Croque 1910, de l’économie35 000 » d’entreprise sont Thomas Huriez,
JOSEPH ALOIS SCHUMPETER
de 1083 des hommes. L’âge moyen HORS MICRO-ENTREPRISES (1883-1950), ÉCONOMISTE
et Anaïs Barut,25 000 AS400 DB/CORBIS de ces entrepreneurs,
de Damae
comme pour les femmes, Medical.
15 000 est de 38 ans et demi.
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Chaque année, près de 18 000 Jamais les chômeurs se mettent à leur compte
tif Arce (Aide à la reprise ou à la création d’Initiative Gard. Cette antenne locale du
GUILLAUME MOLLARET d’entreprise). Les demandeurs d’emploi réseau d’appui Initiative France accorde Français n’ont eu £@Newsdusud
peuvent aussi bénéficier d’une exonéra- un prêt d’honneur de 11 000 euros au
noution partielle de charges sociales dans le veau chef d’entreprise qui, grâce à ce
preLa pêche, c’est sa passion. Aussi, cadre de l’Accre (Aide au chômeur créant mier soutien, parvient à mobiliser,
éconoquand l’un des quatre magasins ou reprenant une entreprise). mies comprises, une somme d’environ autant envie spécialisés de Nîmes (Gard) a bais- « Nous ne poussons pas les demandeurs 100 000 euros. En outre, dans le cadre du
sé le rideau, Joseph Correas n’a pas d’emploi à devenir chef d’entreprise mais dispositif Nacre (Nouvel accompagnement
hésité à saisir l’opportunité de créer nous leur proposons trois types d’accom- à la création d’entreprise), le patron de
sa propre enseigne. C’était au prin- pagnement réalisés tantôt par Pôle emploi, Pesca Pêche a bénéficié d’un autre prêt à
temps 2014. Joseph pointe alors au tantôt par des prestataires, explique taux zéro d’un montant de 4 000 euros via d’entreprendre chômage depuis quelques mois après Fabrice Bellemin, conseiller Pôle emploi à Initiative Gard qui, à l’instar d’autres
un licenciement économique. « J’ai réseaux associatifs (BGE, France Active,
été chef de chantier pendant trente- Réseau Entreprendre, Adie), est
convenNous ne poussons pas trois ans, raconte-t-il. Le commerce, tionnée pour octroyer ce prêt. « Certains Si la réforme de l’autoentrepreneur
je ne savais pas vraiment comment ça “ dispositifs peuvent se cumuler », ajouteles demandeurs d’emploi
marche... Mais j’avais confiance et, le Bernadette Sozet, secrétaire générale a freiné des vocations en 2O15, créer sa à devenir chef d’entreprise
bâtiment, j’en avais assez. » d’Initiative France. Elle enjoint aux
créamais nous leur proposons Comme Joseph Correas, gérant du teurs d’entreprise de lever le plus de fonds propre affaire est toujours aussi tentant. magasin Pesca Pêche, près de 18 000 de- possible au moment de la création pour trois types
mandeurs d’emploi créent chaque an- éviter de mobiliser toutes leurs économies d’accompagnement
née leur entreprise, selon la Direction de personnelles dans la bataille.
FABRICE BELLEMIN, CONSEILLER PÔLE EMPLOIMais le gouvernement a changé les rè- l’animation de la recherche, des études et ” Après deux années d’exercice, Pesca
MARIE-CÉCILE RENAULT £ @Firenault gles avec la loi Pinel du 18 juin 2014, qui a des statistiques (Dares). Parmi eux, les Pêche a créé un emploi. « Nous avons une
réformé le régime. Celle-ci a rendu obli- deux tiers (67 % en 2014) se trouvent au Paris. Il y a d’abord un atelier d’une demi- large amplitude horaire, particulièrement
ENTREPRISE Plus d’un Français sur gatoire l’immatriculation, ce qui impose chômage depuis moins de douze mois. journée auquel assiste une quinzaine de l’été, où nous ouvrons de 5 heures à 21
heutrois (37 %) envisage de créer ou de re- de se déplacer physiquement dans une Parce qu’il avait plus de 50 ans au mo- personnes. À son issue, environ un tiers dé- res. Je ne peux donc pas travailler seul »,
prendre un jour une entreprise ! Une en- chambre des métiers, de remplir un dos- ment de son licenciement, Joseph Correas cide de poursuivre sur un accompagnement explique Joseph Correas qui ne se verse
vie qui est au plus haut depuis quinze sier et de payer des frais. Elle a aussi ren- peut compter sur un maximum de trois de trois mois ou d’un mois, en fonction de pas encore de salaire. L’ancien employé
ans et représente un vivier de plus de du obligatoire le stage préalable à l’instal- années d’allocation délivrées par Pôle ses connaissances et de ses besoins. » du bâtiment découvre le montant des
19 millions d’entrepreneurs, selon la lation qui mobilise cinq jours le porteur emploi. Là, un conseiller lui explique qu’il C’est lors de l’un de ces rendez-vous et charges qu’il doit payer et dont il préfère
dernière enquête de l’Union des de projet et coûte environ 300 euros. peut, s’il le souhaite, toucher en capital un passage dans les bureaux de la chambre rire dans une galéjade à lire avec l’accent
autoentrepreneurs (UAE). Et du rêve à la Enfin, elle a engendré une hausse des 45 % des mois d’indemnités restant dues de commerce et d’industrie (CCI) de Nîmes du Midi : « Quand on voit les chiffres, ça fait
réalité, il n’y a qu’un pas : 3 millions charges (CFE, taxe pour frais de cham- pour créer sa société, en vertu du disposi- que Joseph Correas apprend l’existence presque un peu beaucoup. » ■
d’entre eux envisagent de mettre leur bre, etc.) qui viennent alourdir le
dispoprojet à exécution dans les deux ans ! sitif notamment sur les petits chiffres Les 7 conseils à suivre avant de se lancer dans l’aventure
Il y a bien sûr les start-up qui font d’affaires. « Clairement, certains ont joué
rêver les jeunes diplômés et où la avec le feu et les dernières réformes ont
France - deuxième présence derrière complexifié le régime avec de nouvelles PRATIQUE Si les écueils ne manquent créateurs qui « négligent ce que repré- formations pour que les créateurs Parler de son projet le statut le plus adapté. « Le créateur, lui, Seule maître à bord de Croque 1910
les États-Unis au CES de Las Vegas ! - démarches administratives et une fiscalité pas pour les créateurs d’entreprise, sente un loyer et s’appuient trop souvent comblent leurs éventuelles lacunes. pour l’améliorer doit se focaliser sur le développement, dit
nourrit de grandes ambitions. « Com- locale compliquée. Or, le moindre message quelques précautions élémentaires per- sur les conseils d’amis… qui ne peuvent Les CCI, comme les chambres de mé- grâce aux critiques Éric Duret. Or, cette fibre commerciale
me Londres est la tête de pont de l’in- d’alourdissement administratif supplé- mettent de déjouer les pièges les plus être les seuls clients ». tiers, Pôle emploi et BGE (ex-Bouti- est, chez certains, parfois volatile. C’est C’est sous la verrière du passage Choiseul, dans un quartier de bureauxAlexandra
dustrie financière en Europe, la France mentaire est anxiogène », confirme Fran- classiques. ques de gestion), délivrent des for- Déléguée générale du ré- bête à dire mais on est parfois obligé de Choiseul, à Paris, qu’Alexandra Gillot- mais où la concurrence ne manque pas.Gillot-Pétré.
peut devenir la tête de pont du numéri- çois Hurel, président de l’UAE. Bien identifier mations permettant aux futurs 5 seau Initiative France, rappeler que la vocation d’une entreprise, Pétré a ouvert en septembre 2014 son Elle a emprunté 25 000 euros pourLUCAS PAJAUD
que en Europe », s’enthousiasme Pierre Résultat, le gouvernement cherche à Une passion ses lacunes et prévoir entrepreneurs les bases nécessaires à réseau associatif de financement par c’est de facturer des clients ! » petit restaurant : Croque 1910. Un clin s’installer : achat du matériel de cuisi-POUR LE FIGARO
Gattaz, président du Medef. Au-delà corriger le tir. Un coup de pouce aux ne fait pas forcément une formation leur nouveau métier : piloter leur busi- prêt d’honneur de la création d’entre- d’œil au bistrotier qui, au début du ne, décoration de la boutique - très
edu monde en ébullition des start-up, microentrepreneurs était prévu dans la un bon business pour les combler ness. Et Éric Duret de poursuivre : prise, Bernadette Sozet regrette que les XX siècle, aurait inventé le croque- sobre, presque chic, en noir et blanc.
toute une frange de créateurs d’entre- loi Noé d’Emmanuel Macron, désormais « Parfois, il arrive que des projets soient porteurs de projets ne viennent pas voir Ne pas confondre chiffre monsieur, un jour où il n’avait pas de À défaut de pouvoir déjà recruter un
prise rêve plus prosaïquement d’ouvrir fondue avec la loi El Khomri. Un triple- « Beaucoup de personnes2 Créer une entreprise bons… mais qu’ils ne sont pas portés par son association plus tôt. « Un regard ex- d’affaires et bénéfice baguette pour préparer un sandwich. salarié, Alexandra Gillot-Pétré s’est
une maison d’hôte (40 %) ou un com- ment des seuils d’activité des autoentre- 1 souhaitent créer une activité n’a, d’un point de vue administratif, les bonnes personnes car elles n’ont pas térieur est impératif… Et il est plus facile Croque 1910, c’est quelques places assi- entourée de deux apprenties qui se
merce de proximité (27 %), un cabinet preneurs est à l’étude, mais pas encore en fonction de leur centre d’intérêt. Or, jamais été aussi simple. Pour autant, les connaissances nécessaires à la ges- d’emprunter au moment où l’entreprise L’une des premières dé- ses et surtout des ventes à emporter à relaient une semaine sur deux.
de conseil (23 %) ou une activité d’ar- arbitré. Fixé à 32 900 euros par an ma passion n’est pas forcément celle du entreprendre ne s’improvise pas. tion d’une société. Pour eux, des stages est créée que deux ans plus tard », affir- marches à effectuer est l’heure du déjeuner. Comme nombre de créateurs
d’entisan dans le bâtiment (14 %). pour une prestation de services et à marché », souligne Éric Duret, respon- « Cette facilité, notamment dans le cas de formation existent. » me celle dont le réseau permet chaque 7 de consulter un expert- Après huit années passées au Grand treprise pendant les premiers mois
82 900 euros pour une activité commer- sable du service création à la chambre des autoentrepreneurs, peut, à tort, année d’aider plus de 16 000 entreprises comptable, soulignent les conseillers Hôtel, elle aspirait à changer d’horizon d’activité, la restauratrice ne se
rémuBons chiffres ciale, le plafond passerait donc à 98 700 et de commerce et d’industrie (CCI) de chez certains, laisser penser qu’il est fa- à hauteur de 172 millions d’euros. en création d’entreprise. L’homme du et aussi à être seule maître à bord. Mais nère pas encore et bénéficie de la
possiCe dynamisme se retrouve depuis dix 248 700 euros… mais sans bouger le seuil Bordeaux. C’est notamment vrai dans cile d’être son propre patron », pointe Peaufiner une étude chiffre mettra l’accent sur les charges et que faire ? « Comme j’allais travailler bilité de cumuler son activité et son
alans dans les chiffres de la création d’en- de franchise de TVA. Alors que s’ouvre le le commerce ou certaines activités de Éric Duret. Dès le premier rendez- de marché pour bien dépenses inévitables. « Prévoir les mon- seule, explique Alexandra Gillot-Pétré, location de Pôle emploi. Elle est encore
treprise, dont la France s’enorgueillit Salon des entrepreneurs, à Paris, la balle créations artisanales, la partie com- vous, Éric Duret s’efforce d’éteindre évaluer la concurrence Prendre du recul tants à verser au régime social des indé- il fallait que je me tourne vers une activi- dans cette période de démarrage où les
d’être le leader en Europe. Las, les chif- est dans le camp du gouvernement ! ■ merciale est souvent ignorée par les certaines lunes et de suggérer des sur les tâches pendants (RSI), ses impôts, respecter un té que je puisse maîtriser de bout en bout. choses sont plus compliquées qu’on ne
fres 2015, publiés par l’Insee, sont venus Cela peut paraître une administratives business plan, ça ne s’improvise pas », J’ai choisi la restauration rapide, le l’imaginait et où on apprend aussi le
doucher cet enthousiasme. Sur l’en- 3 évidence mais connaître prévient un responsable de CCI. Encore snacking. » Mais quel type de produit ? faire déclinant le croque en cinq recet- métier. Elle avait tendance à constituer
semble de l’année 2015, les créations les lieux d’implantation de la concur- « Parce que le côté admi- trop de créateurs tombent dans le piège Elle a procédé par élimination : le bur- tes et en misant sur la qualité des pro- des stocks ; désormais, elle ménage sa
d’entreprise ont reculé de près de 5 % rence et le potentiel de son emplace- 6 nistratif fait peur, trop classique qui est de confondre la recette ger ? le wrap ? les salades ? Non. Autant duits. Elle achète ainsi le pain de mie trésorerie et achète au fur et à mesure.
par rapport à 2014, pour s’établir à ment avant de créer son commerce est souvent, les nouveaux entrepreneurs se du jour avec leur rémunération, le chif- de créneaux déjà bien encombrés. Le chez Philippe Gosselin, fournisseur de Maintenant que son affaire est lancée,Damae Medical : les premiers pas d’une start-up
525 100. Une première à ce si faible ni- essentiel. « Il est impératif de savoir focalisent sur les statuts et non sur la fre d’affaires avec le bénéfice… Ainsi, croque-monsieur, en revanche… « Je l’Élysée. elle travaille à élargir son offre. Elle a
veau, la moyenne des dernières années dans quel environnement on se lance, création de valeur et la stratégie commer- chaque entrepreneur qui débute doit voulais un produit français car le made Mais ces croque-monsieur, où les déjà ajouté des hot-dogs à sa carte et
s’établissant autour de 550 000 créa- Deux ans : c’est l’âge de Damae Me- de façon précoce les cancers cutanés, car aujourd’hui, avec le développement ciale », pointe Bernadette Sozet. C’est le bien considérer que « l’entreprise est in France est à la mode, dit-elle. C’est préparer et les servir ? « Je cherchais un réfléchit aux nouveaux casse-croûte
tions. Avec une baisse des créations de dical. Et 23 ans : celui d’Anaïs Barut, répond à d’importants besoins. De- de l’e-commerce, c’est le client qui fait rôle d’un expert-comptable ou d’un une personne différente de soi ». ■ aussi un produit ludique qu’on peut quartier de bureaux. » Par le bouche-à- qu’elle pourrait servir dans l’avenir. ■
G. M. BRUNO JACQUOT17 % en 2015, la construction contribue à PDG de cette start-up qui espère puis deux ans, Damae Medical a l’offre, souligne un professionnel de avocat d’aider l’entrepreneur à choisir adapter. » Ce qu’elle n’a pas manqué oreille, elle a trouvé ce petit local passage
la moitié du recul général. Tous types commercialiser d’ici à 2018 son ap- avancé à marche forcée. Déjà testé l’accompagnement à la création. Après
d’entreprise confondus, les créations pareil révolutionnaire de diagnostic sur des biopsies humaines et sur des le client fidèle, après le client zappeur,
diminuent dans presque toutes les des cancers de la peau. La jeune en- animaux en hôpitaux, son dispositif c’est le temps du client qui repère un
arrégions. Elles ne s’accroissent qu’en Île- treprise de technologie médicale passera en phase d’essais cliniques ticle sur Internet susceptible de venir le
de-France, portées par le succès des (« medtech ») est surprenante à bien sur plus de 200 patients cette année. chercher dans un magasin. »
véhicules de transport avec chauffeur, des égards. Diplômée de l’Institut L’entreprise qui collectionne les
les fameux VTC ! d’optique Graduate School (IOGS), récompenses – Concours mondial
Ce mauvais chiffre s’explique sur- école d’ingénieurs française spéciali- d’innovation en 2014, prix EDF Pul- Créer un site Internet
tout par le fort recul des immatricula- sée en optique, puis de HEC, Anaïs se, etc. – a déjà collecté près d’un est désormais
tions de microentrepreneurs, les ex- Barut avait déjà mené un projet en- million d’euros de prix et de subven- indispensable
autoentrepreneurs, en baisse de 21,2 % trepreneurial dans le cadre de l’école. tions. Anaïs Barut, repérée par le MIT
sur l’ensemble de l’année. Désormais, « Mais je voulais créer une vraie entre- Technology Review comme l’un des Ainsi, nombre de com- OFFREGAZNATURELÀPRIXFIXE*
les microentrepreneurs ne représen- prise, explique la jeune femme. Pour dix meilleurs innovateurs français de 4 merçants négligent-ils Vouspourrez
PENDANT3ANS.tent plus que deux créateurs sur cinq, cela, il fallait une innovation qui ap- moins de 35 ans, démarre aujour- de créer ne serait-ce qu’un site Inter-Anaïs Barut.
alors qu’ils pesaient plus de la moitié porte un avantage compétitif et une d’hui une tournée des investisseurs et net. « Ce n’est pas parce qu’on est dans
DAMAE MEDICAL
il y a un an. À l’inverse, les créations barrière à l’entrée. » Anaïs Barut l’a des business angels. Elle entend réu- une économie traditionnelle, avec un relirecette C’est le moment de choisir une formule simple quid’entreprise individuelle (hors micro- trouvée en 2013 en rencontrant nir 2,5 millions d’euros pour que son magasin, qu’il faut se couper du
numévous permet d’avoir de la visibilité sur votre budgetentrepreneurs) bondissent (+ 28 %) et Arnaud Dubois, chercheur au CNRS positif. Il s’agit d’un appareil proche entreprise poursuive le développe- rique », lance Éric Duret. Moyen, peu
les créations de société s’accroissent et partenaire de l’Institut d’optique. d’un échographe ou d’une sonde ma- ment de son appareil (qui sera vendu onéreux, de faire de la communica- pendant 3 ans.
aussi (+ 4 %). Ce scientifique de 46 ans, titulaire nuelle et qui visualise en profondeur environ 100 000 euros), jusqu’au tion, le commerce en ligne peut aussi publicitédans
Pourquoi ce coup de bambou en de cinq brevets et réputé dans l’uni- le grain de peau avec la résolution marquage CE, c’est-à-dire l’agré- être un relais de croissance pour les
2015 ? Jusqu’alors, les bons chiffres de vers de l’imagerie médicale, cher- d’un microscope. Il permet de dia- ment européen. activités traditionnelles. « Notre page edfentreprises.fr
la création d’entreprise étaient en chait à valoriser l’une de ses innova- gnostiquer les mélanomes de façon Ensuite, Damae abordera le mar- Facebook nous amène clairement de 3ans,notreprixpartie dopés par le développement des tions. « Le défi était de valider le non invasive, contrairement aux mé- ché américain. « C’est une cible évi- nouveaux clients, témoigne Sophie
autoentrepreneurs. Ce régime, créé en projet, de rassembler les partenaires et thodes traditionnelles de dépistage, dente », explique Anaïs Barut, qui a Bastide, créatrice de Victor &
Made2008 par Hervé Novelli, a connu un vif de lancer la société très vite, pour s’y les biopsies. déjà fait le tour des hôpitaux les plus leine (bijoux et accessoires de mode) à
EDF ENTREPRISES INNOVE POUR VOTRE COMPÉTITIVITÉsuccès en raison de sa simplicité et de consacrer dès l’obtention de nos diplô- Cette technologie pourrait s’appli- modernes outre-Atlantique. Toute- Alès (Gard). Nous avons lancé en 2015 seraidentique.
sa souplesse. Les autoentrepreneurs mes en 2014 », explique Anaïs Barut, quer en chirurgie. Mais les trois diri- fois, la fabrication des appareils, notre boutique en ligne, et c’est une
représentaient ainsi pas moins de la qui associe à son projet David Siret, geants de Damae s’orientent très largement sous-traitée, restera en surprise mais 87,5 % de nos clients
inmoitié des créations. Près de 40 % étudiant comme elle à l’IOGS et HEC. vite, en 2014, vers la dermatologie : le France, prévoit la jeune femme. ■ ternautes ne connaissent pas la bouti-
ARMELLE BOHINEUSTd’entre eux étaient des chômeurs qui Elle entame aussitôt une tournée du dispositif de Damae Medical, en dé- que puisqu’ils ne vivent pas dans le dé- L’énergie est notre avenir,économisons-la! * Prix fixe horsévolution des impôts, taxes et contributions de toute nature. abohineust@lefigaro.frcréent leur propre activité. corps médical afin de valider son dis- pistant avec précision, rapidement et partement où nous sommes installés. »
F. BOUCHON/LE FIGARO, 1083, V. BLOCQUAUX/DAMAE MEDICAL
EDF 552 081 317 RCS PARIS, 75008 Paris.mercredi 3 février 2016 LE FIGARO LE FIGARO mercredi 3 février 2016 LE FIGARO mercredi 3 février 2016
2 3D O S S I E R D O S S I E R
NOMBRE DE CRÉATIONS
Leur entreprise55 000 AVEC MICRO-ENTREPRISESD’ENTREPRISES ANNUELLES L’entrepreneur a moins de trois ans.(depuis 2009)Sources : Insee, Sirene «
De gauche à droite : est le 70 %
45 000 Alexandra
révolutionnaire Gillot-Pétré des créateurs de Croque 1910, de l’économie35 000 » d’entreprise sont Thomas Huriez,
JOSEPH ALOIS SCHUMPETER
de 1083 des hommes. L’âge moyen HORS MICRO-ENTREPRISES (1883-1950), ÉCONOMISTE
et Anaïs Barut,25 000 AS400 DB/CORBIS de ces entrepreneurs,
de Damae
comme pour les femmes, Medical.
15 000 est de 38 ans et demi.
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Chaque année, près de 18 000 Jamais les chômeurs se mettent à leur compte
tif Arce (Aide à la reprise ou à la création d’Initiative Gard. Cette antenne locale du
GUILLAUME MOLLARET d’entreprise). Les demandeurs d’emploi réseau d’appui Initiative France accorde Français n’ont eu £@Newsdusud
peuvent aussi bénéficier d’une exonéra- un prêt d’honneur de 11 000 euros au
noution partielle de charges sociales dans le veau chef d’entreprise qui, grâce à ce
preLa pêche, c’est sa passion. Aussi, cadre de l’Accre (Aide au chômeur créant mier soutien, parvient à mobiliser,
éconoquand l’un des quatre magasins ou reprenant une entreprise). mies comprises, une somme d’environ autant envie spécialisés de Nîmes (Gard) a bais- « Nous ne poussons pas les demandeurs 100 000 euros. En outre, dans le cadre du
sé le rideau, Joseph Correas n’a pas d’emploi à devenir chef d’entreprise mais dispositif Nacre (Nouvel accompagnement
hésité à saisir l’opportunité de créer nous leur proposons trois types d’accom- à la création d’entreprise), le patron de
sa propre enseigne. C’était au prin- pagnement réalisés tantôt par Pôle emploi, Pesca Pêche a bénéficié d’un autre prêt à
temps 2014. Joseph pointe alors au tantôt par des prestataires, explique taux zéro d’un montant de 4 000 euros via d’entreprendre chômage depuis quelques mois après Fabrice Bellemin, conseiller Pôle emploi à Initiative Gard qui, à l’instar d’autres
un licenciement économique. « J’ai réseaux associatifs (BGE, France Active,
été chef de chantier pendant trente- Réseau Entreprendre, Adie), est
convenNous ne poussons pas trois ans, raconte-t-il. Le commerce, tionnée pour octroyer ce prêt. « Certains Si la réforme de l’autoentrepreneur
je ne savais pas vraiment comment ça “ dispositifs peuvent se cumuler », ajouteles demandeurs d’emploi
marche... Mais j’avais confiance et, le Bernadette Sozet, secrétaire générale a freiné des vocations en 2O15, créer sa à devenir chef d’entreprise
bâtiment, j’en avais assez. » d’Initiative France. Elle enjoint aux
créamais nous leur proposons Comme Joseph Correas, gérant du teurs d’entreprise de lever le plus de fonds propre affaire est toujours aussi tentant. magasin Pesca Pêche, près de 18 000 de- possible au moment de la création pour trois types
mandeurs d’emploi créent chaque an- éviter de mobiliser toutes leurs économies d’accompagnement
née leur entreprise, selon la Direction de personnelles dans la bataille.
FABRICE BELLEMIN, CONSEILLER PÔLE EMPLOIMais le gouvernement a changé les rè- l’animation de la recherche, des études et ” Après deux années d’exercice, Pesca
MARIE-CÉCILE RENAULT £ @Firenault gles avec la loi Pinel du 18 juin 2014, qui a des statistiques (Dares). Parmi eux, les Pêche a créé un emploi. « Nous avons une
réformé le régime. Celle-ci a rendu obli- deux tiers (67 % en 2014) se trouvent au Paris. Il y a d’abord un atelier d’une demi- large amplitude horaire, particulièrement
ENTREPRISE Plus d’un Français sur gatoire l’immatriculation, ce qui impose chômage depuis moins de douze mois. journée auquel assiste une quinzaine de l’été, où nous ouvrons de 5 heures à 21
heutrois (37 %) envisage de créer ou de re- de se déplacer physiquement dans une Parce qu’il avait plus de 50 ans au mo- personnes. À son issue, environ un tiers dé- res. Je ne peux donc pas travailler seul »,
prendre un jour une entreprise ! Une en- chambre des métiers, de remplir un dos- ment de son licenciement, Joseph Correas cide de poursuivre sur un accompagnement explique Joseph Correas qui ne se verse
vie qui est au plus haut depuis quinze sier et de payer des frais. Elle a aussi ren- peut compter sur un maximum de trois de trois mois ou d’un mois, en fonction de pas encore de salaire. L’ancien employé
ans et représente un vivier de plus de du obligatoire le stage préalable à l’instal- années d’allocation délivrées par Pôle ses connaissances et de ses besoins. » du bâtiment découvre le montant des
19 millions d’entrepreneurs, selon la lation qui mobilise cinq jours le porteur emploi. Là, un conseiller lui explique qu’il C’est lors de l’un de ces rendez-vous et charges qu’il doit payer et dont il préfère
dernière enquête de l’Union des de projet et coûte environ 300 euros. peut, s’il le souhaite, toucher en capital un passage dans les bureaux de la chambre rire dans une galéjade à lire avec l’accent
autoentrepreneurs (UAE). Et du rêve à la Enfin, elle a engendré une hausse des 45 % des mois d’indemnités restant dues de commerce et d’industrie (CCI) de Nîmes du Midi : « Quand on voit les chiffres, ça fait
réalité, il n’y a qu’un pas : 3 millions charges (CFE, taxe pour frais de cham- pour créer sa société, en vertu du disposi- que Joseph Correas apprend l’existence presque un peu beaucoup. » ■
d’entre eux envisagent de mettre leur bre, etc.) qui viennent alourdir le
dispoprojet à exécution dans les deux ans ! sitif notamment sur les petits chiffres Les 7 conseils à suivre avant de se lancer dans l’aventure
Il y a bien sûr les start-up qui font d’affaires. « Clairement, certains ont joué
rêver les jeunes diplômés et où la avec le feu et les dernières réformes ont
France - deuxième présence derrière complexifié le régime avec de nouvelles PRATIQUE Si les écueils ne manquent créateurs qui « négligent ce que repré- formations pour que les créateurs Parler de son projet le statut le plus adapté. « Le créateur, lui, Seule maître à bord de Croque 1910
les États-Unis au CES de Las Vegas ! - démarches administratives et une fiscalité pas pour les créateurs d’entreprise, sente un loyer et s’appuient trop souvent comblent leurs éventuelles lacunes. pour l’améliorer doit se focaliser sur le développement, dit
nourrit de grandes ambitions. « Com- locale compliquée. Or, le moindre message quelques précautions élémentaires per- sur les conseils d’amis… qui ne peuvent Les CCI, comme les chambres de mé- grâce aux critiques Éric Duret. Or, cette fibre commerciale
me Londres est la tête de pont de l’in- d’alourdissement administratif supplé- mettent de déjouer les pièges les plus être les seuls clients ». tiers, Pôle emploi et BGE (ex-Bouti- est, chez certains, parfois volatile. C’est C’est sous la verrière du passage Choiseul, dans un quartier de bureauxAlexandra
dustrie financière en Europe, la France mentaire est anxiogène », confirme Fran- classiques. ques de gestion), délivrent des for- Déléguée générale du ré- bête à dire mais on est parfois obligé de Choiseul, à Paris, qu’Alexandra Gillot- mais où la concurrence ne manque pas.Gillot-Pétré.
peut devenir la tête de pont du numéri- çois Hurel, président de l’UAE. Bien identifier mations permettant aux futurs 5 seau Initiative France, rappeler que la vocation d’une entreprise, Pétré a ouvert en septembre 2014 son Elle a emprunté 25 000 euros pourLUCAS PAJAUD
que en Europe », s’enthousiasme Pierre Résultat, le gouvernement cherche à Une passion ses lacunes et prévoir entrepreneurs les bases nécessaires à réseau associatif de financement par c’est de facturer des clients ! » petit restaurant : Croque 1910. Un clin s’installer : achat du matériel de cuisi-POUR LE FIGARO
Gattaz, président du Medef. Au-delà corriger le tir. Un coup de pouce aux ne fait pas forcément une formation leur nouveau métier : piloter leur busi- prêt d’honneur de la création d’entre- d’œil au bistrotier qui, au début du ne, décoration de la boutique - très
edu monde en ébullition des start-up, microentrepreneurs était prévu dans la un bon business pour les combler ness. Et Éric Duret de poursuivre : prise, Bernadette Sozet regrette que les XX siècle, aurait inventé le croque- sobre, presque chic, en noir et blanc.
toute une frange de créateurs d’entre- loi Noé d’Emmanuel Macron, désormais « Parfois, il arrive que des projets soient porteurs de projets ne viennent pas voir Ne pas confondre chiffre monsieur, un jour où il n’avait pas de À défaut de pouvoir déjà recruter un
prise rêve plus prosaïquement d’ouvrir fondue avec la loi El Khomri. Un triple- « Beaucoup de personnes2 Créer une entreprise bons… mais qu’ils ne sont pas portés par son association plus tôt. « Un regard ex- d’affaires et bénéfice baguette pour préparer un sandwich. salarié, Alexandra Gillot-Pétré s’est
une maison d’hôte (40 %) ou un com- ment des seuils d’activité des autoentre- 1 souhaitent créer une activité n’a, d’un point de vue administratif, les bonnes personnes car elles n’ont pas térieur est impératif… Et il est plus facile Croque 1910, c’est quelques places assi- entourée de deux apprenties qui se
merce de proximité (27 %), un cabinet preneurs est à l’étude, mais pas encore en fonction de leur centre d’intérêt. Or, jamais été aussi simple. Pour autant, les connaissances nécessaires à la ges- d’emprunter au moment où l’entreprise L’une des premières dé- ses et surtout des ventes à emporter à relaient une semaine sur deux.
de conseil (23 %) ou une activité d’ar- arbitré. Fixé à 32 900 euros par an ma passion n’est pas forcément celle du entreprendre ne s’improvise pas. tion d’une société. Pour eux, des stages est créée que deux ans plus tard », affir- marches à effectuer est l’heure du déjeuner. Comme nombre de créateurs
d’entisan dans le bâtiment (14 %). pour une prestation de services et à marché », souligne Éric Duret, respon- « Cette facilité, notamment dans le cas de formation existent. » me celle dont le réseau permet chaque 7 de consulter un expert- Après huit années passées au Grand treprise pendant les premiers mois
82 900 euros pour une activité commer- sable du service création à la chambre des autoentrepreneurs, peut, à tort, année d’aider plus de 16 000 entreprises comptable, soulignent les conseillers Hôtel, elle aspirait à changer d’horizon d’activité, la restauratrice ne se
rémuBons chiffres ciale, le plafond passerait donc à 98 700 et de commerce et d’industrie (CCI) de chez certains, laisser penser qu’il est fa- à hauteur de 172 millions d’euros. en création d’entreprise. L’homme du et aussi à être seule maître à bord. Mais nère pas encore et bénéficie de la
possiCe dynamisme se retrouve depuis dix 248 700 euros… mais sans bouger le seuil Bordeaux. C’est notamment vrai dans cile d’être son propre patron », pointe Peaufiner une étude chiffre mettra l’accent sur les charges et que faire ? « Comme j’allais travailler bilité de cumuler son activité et son
alans dans les chiffres de la création d’en- de franchise de TVA. Alors que s’ouvre le le commerce ou certaines activités de Éric Duret. Dès le premier rendez- de marché pour bien dépenses inévitables. « Prévoir les mon- seule, explique Alexandra Gillot-Pétré, location de Pôle emploi. Elle est encore
treprise, dont la France s’enorgueillit Salon des entrepreneurs, à Paris, la balle créations artisanales, la partie com- vous, Éric Duret s’efforce d’éteindre évaluer la concurrence Prendre du recul tants à verser au régime social des indé- il fallait que je me tourne vers une activi- dans cette période de démarrage où les
d’être le leader en Europe. Las, les chif- est dans le camp du gouvernement ! ■ merciale est souvent ignorée par les certaines lunes et de suggérer des sur les tâches pendants (RSI), ses impôts, respecter un té que je puisse maîtriser de bout en bout. choses sont plus compliquées qu’on ne
fres 2015, publiés par l’Insee, sont venus Cela peut paraître une administratives business plan, ça ne s’improvise pas », J’ai choisi la restauration rapide, le l’imaginait et où on apprend aussi le
doucher cet enthousiasme. Sur l’en- 3 évidence mais connaître prévient un responsable de CCI. Encore snacking. » Mais quel type de produit ? faire déclinant le croque en cinq recet- métier. Elle avait tendance à constituer
semble de l’année 2015, les créations les lieux d’implantation de la concur- « Parce que le côté admi- trop de créateurs tombent dans le piège Elle a procédé par élimination : le bur- tes et en misant sur la qualité des pro- des stocks ; désormais, elle ménage sa
d’entreprise ont reculé de près de 5 % rence et le potentiel de son emplace- 6 nistratif fait peur, trop classique qui est de confondre la recette ger ? le wrap ? les salades ? Non. Autant duits. Elle achète ainsi le pain de mie trésorerie et achète au fur et à mesure.
par rapport à 2014, pour s’établir à ment avant de créer son commerce est souvent, les nouveaux entrepreneurs se du jour avec leur rémunération, le chif- de créneaux déjà bien encombrés. Le chez Philippe Gosselin, fournisseur de Maintenant que son affaire est lancée,Damae Medical : les premiers pas d’une start-up
525 100. Une première à ce si faible ni- essentiel. « Il est impératif de savoir focalisent sur les statuts et non sur la fre d’affaires avec le bénéfice… Ainsi, croque-monsieur, en revanche… « Je l’Élysée. elle travaille à élargir son offre. Elle a
veau, la moyenne des dernières années dans quel environnement on se lance, création de valeur et la stratégie commer- chaque entrepreneur qui débute doit voulais un produit français car le made Mais ces croque-monsieur, où les déjà ajouté des hot-dogs à sa carte et
s’établissant autour de 550 000 créa- Deux ans : c’est l’âge de Damae Me- de façon précoce les cancers cutanés, car aujourd’hui, avec le développement ciale », pointe Bernadette Sozet. C’est le bien considérer que « l’entreprise est in France est à la mode, dit-elle. C’est préparer et les servir ? « Je cherchais un réfléchit aux nouveaux casse-croûte
tions. Avec une baisse des créations de dical. Et 23 ans : celui d’Anaïs Barut, répond à d’importants besoins. De- de l’e-commerce, c’est le client qui fait rôle d’un expert-comptable ou d’un une personne différente de soi ». ■ aussi un produit ludique qu’on peut quartier de bureaux. » Par le bouche-à- qu’elle pourrait servir dans l’avenir. ■
G. M. BRUNO JACQUOT17 % en 2015, la construction contribue à PDG de cette start-up qui espère puis deux ans, Damae Medical a l’offre, souligne un professionnel de avocat d’aider l’entrepreneur à choisir adapter. » Ce qu’elle n’a pas manqué oreille, elle a trouvé ce petit local passage
la moitié du recul général. Tous types commercialiser d’ici à 2018 son ap- avancé à marche forcée. Déjà testé l’accompagnement à la création. Après
d’entreprise confondus, les créations pareil révolutionnaire de diagnostic sur des biopsies humaines et sur des le client fidèle, après le client zappeur,
diminuent dans presque toutes les des cancers de la peau. La jeune en- animaux en hôpitaux, son dispositif c’est le temps du client qui repère un
arrégions. Elles ne s’accroissent qu’en Île- treprise de technologie médicale passera en phase d’essais cliniques ticle sur Internet susceptible de venir le
de-France, portées par le succès des (« medtech ») est surprenante à bien sur plus de 200 patients cette année. chercher dans un magasin. »
véhicules de transport avec chauffeur, des égards. Diplômée de l’Institut L’entreprise qui collectionne les
les fameux VTC ! d’optique Graduate School (IOGS), récompenses – Concours mondial
Ce mauvais chiffre s’explique sur- école d’ingénieurs française spéciali- d’innovation en 2014, prix EDF Pul- Créer un site Internet
tout par le fort recul des immatricula- sée en optique, puis de HEC, Anaïs se, etc. – a déjà collecté près d’un est désormais
tions de microentrepreneurs, les ex- Barut avait déjà mené un projet en- million d’euros de prix et de subven- indispensable
autoentrepreneurs, en baisse de 21,2 % trepreneurial dans le cadre de l’école. tions. Anaïs Barut, repérée par le MIT
sur l’ensemble de l’année. Désormais, « Mais je voulais créer une vraie entre- Technology Review comme l’un des Ainsi, nombre de com- OFFREGAZNATURELÀPRIXFIXE*
les microentrepreneurs ne représen- prise, explique la jeune femme. Pour dix meilleurs innovateurs français de 4 merçants négligent-ils Vouspourrez
PENDANT3ANS.tent plus que deux créateurs sur cinq, cela, il fallait une innovation qui ap- moins de 35 ans, démarre aujour- de créer ne serait-ce qu’un site Inter-Anaïs Barut.
alors qu’ils pesaient plus de la moitié porte un avantage compétitif et une d’hui une tournée des investisseurs et net. « Ce n’est pas parce qu’on est dans
DAMAE MEDICAL
il y a un an. À l’inverse, les créations barrière à l’entrée. » Anaïs Barut l’a des business angels. Elle entend réu- une économie traditionnelle, avec un relirecette C’est le moment de choisir une formule simple quid’entreprise individuelle (hors micro- trouvée en 2013 en rencontrant nir 2,5 millions d’euros pour que son magasin, qu’il faut se couper du
numévous permet d’avoir de la visibilité sur votre budgetentrepreneurs) bondissent (+ 28 %) et Arnaud Dubois, chercheur au CNRS positif. Il s’agit d’un appareil proche entreprise poursuive le développe- rique », lance Éric Duret. Moyen, peu
les créations de société s’accroissent et partenaire de l’Institut d’optique. d’un échographe ou d’une sonde ma- ment de son appareil (qui sera vendu onéreux, de faire de la communica- pendant 3 ans.
aussi (+ 4 %). Ce scientifique de 46 ans, titulaire nuelle et qui visualise en profondeur environ 100 000 euros), jusqu’au tion, le commerce en ligne peut aussi publicitédans
Pourquoi ce coup de bambou en de cinq brevets et réputé dans l’uni- le grain de peau avec la résolution marquage CE, c’est-à-dire l’agré- être un relais de croissance pour les
2015 ? Jusqu’alors, les bons chiffres de vers de l’imagerie médicale, cher- d’un microscope. Il permet de dia- ment européen. activités traditionnelles. « Notre page edfentreprises.fr
la création d’entreprise étaient en chait à valoriser l’une de ses innova- gnostiquer les mélanomes de façon Ensuite, Damae abordera le mar- Facebook nous amène clairement de 3ans,notreprixpartie dopés par le développement des tions. « Le défi était de valider le non invasive, contrairement aux mé- ché américain. « C’est une cible évi- nouveaux clients, témoigne Sophie
autoentrepreneurs. Ce régime, créé en projet, de rassembler les partenaires et thodes traditionnelles de dépistage, dente », explique Anaïs Barut, qui a Bastide, créatrice de Victor &
Made2008 par Hervé Novelli, a connu un vif de lancer la société très vite, pour s’y les biopsies. déjà fait le tour des hôpitaux les plus leine (bijoux et accessoires de mode) à
EDF ENTREPRISES INNOVE POUR VOTRE COMPÉTITIVITÉsuccès en raison de sa simplicité et de consacrer dès l’obtention de nos diplô- Cette technologie pourrait s’appli- modernes outre-Atlantique. Toute- Alès (Gard). Nous avons lancé en 2015 seraidentique.
sa souplesse. Les autoentrepreneurs mes en 2014 », explique Anaïs Barut, quer en chirurgie. Mais les trois diri- fois, la fabrication des appareils, notre boutique en ligne, et c’est une
représentaient ainsi pas moins de la qui associe à son projet David Siret, geants de Damae s’orientent très largement sous-traitée, restera en surprise mais 87,5 % de nos clients
inmoitié des créations. Près de 40 % étudiant comme elle à l’IOGS et HEC. vite, en 2014, vers la dermatologie : le France, prévoit la jeune femme. ■ ternautes ne connaissent pas la bouti-
ARMELLE BOHINEUSTd’entre eux étaient des chômeurs qui Elle entame aussitôt une tournée du dispositif de Damae Medical, en dé- que puisqu’ils ne vivent pas dans le dé- L’énergie est notre avenir,économisons-la! * Prix fixe horsévolution des impôts, taxes et contributions de toute nature. abohineust@lefigaro.frcréent leur propre activité. corps médical afin de valider son dis- pistant avec précision, rapidement et partement où nous sommes installés. »
F. BOUCHON/LE FIGARO, 1083, V. BLOCQUAUX/DAMAE MEDICAL
EDF 552 081 317 RCS PARIS, 75008 Paris.mercredi 3 février 2016 LE FIGARO LE FIGARO mercredi 3 février 2016
4 5D O S S I E R D O S SS II EE RR
SALON DES ENTREPRENEURS « « Un entrepreneur est Souvent les entrepreneurs me disent : 3,7
Les 3 et 4 février, au Palais des congrès de Paris, 50 % quelqu’un qui se jette « Je voudrais faire ceci ou cela mais
le Salon des entrepreneurs déroule conférences et ateliers millions
d’une falaise et construit je dois d’abord remplir le formulaire Cerfa pour créateurs, repreneurs, start-upers, dirigeants sur la révolution d’entreprises sont des créateurs numérique, ubérisation de l’économie, innovation disruptive. un avion sur le chemin machin. » Je leur dis de se concentrer actives en France
d’entreprise se lancent Avec Manuel Valls, Pierre Gattaz, Augustin Paluel-Marmont et 36 % d’entre de la descente sur leur but et tant pis pour le formulaire(Michel & Augustin), Henri Seydoux (Parrot), Quentin Sannié (Devialet). avec moins de 16 000 euros » » elles n’emploient
REID HOFFMAN, FONDATEUR DE LINKEDIN XAVIER NIEL, FONDATEUR DE FREE(Enquête TMO Régions-APCE-EBP) aucun salariéwww.salondesentrepreneurs.com/paris/
FRED PROUSER/REUTERS ÉRIC PIERMONT/AFP
SARL, SAS,
Dominique Restino : « Il faut Carnet entreprise D’ADRESSES faire aimer les entrepreneurs
Adieindividuelle…
L’Association pour le droit qui réussissent »
à l’initiative économique (Adie) DROIT Quel statut choisir pour
accompagne les entrepreneurs sa future entreprise ? Il n’y en a pas
que les banques ne veulent d’idéal. « Chacun a l’avantage France
entrePROPOS RECUEILLIS PAR pas suivre dans leur projet. de ses inconvénients », résume Stéphan preneur, en in-BRUNO JACQUOT Créer une entreprise Elle octroie des prêts Martinuzzi, expert-comptable sistant sur sabjacquot@lefigaro.fr
jusqu’à 10 000 euros. quand on est jeune au cabinet Sogecma. « Il n’y a pas mission dans les
www.adie.orgde règle. Tout dépend du projet territoires fragi- est peut-être le bon
et de l’équipe qui le compose », ENTRETIEN Lui-même créateur d’en- les. Il faut
mainmoment : on n’a pas condense Frédéric Dupont, avocat treprises, Dominique Restino est prési- tenant travailler Agence France
encore de vraies associé du cabinet Lamy-Lexel. dent depuis 2014 de l’Agence France à l’entrepreneu- entrepreneur
entrepreneur (ex-Agence pour la créa- riat pour chacun charges, on a L’Agence France entrepreneur
Micro-entrepreneur : tion d’entreprise). Il est aussi l’initia- pour que chaque (ex-Agence pour la création de l’énergie, du temps, ule plus simple teur du Moovjee, Mouvement pour les créateur puisse d’entreprise, APCE) est une de la créativité et… une Le régime fiscal et social du micro- jeunes et les étudiants entrepreneurs, bénéficier d’un structure d’accompagnement.
entrepreneur (ou autoentrepreneur) qui a pour vocation de sensibiliser les accompagne- part d’inconscience ! L’AFE a pour vocation, »est facile à mettre en place. 18-26 ans, et de l’Institut du mentorat ment qui cor- notamment dans les quartiers DOMNIQUE RESTINO, PRÉSIDENT
« Il permet à quelqu’un qui a entrepreneurial, qui accompagne des responde à la DE L’AGENCE FRANCE ENTREPRENEUR sensibles, d’aider les jeunes
une activité en complément de revenus dirigeants des PME à fort potentiel de fois à son profil, entreprises à passer
d’émettre des factures, explique développement. Il est également co- à son projet, à
le cap des trois ans.
Frédéric Dupont. La structure auteur de Jeunes, créez votre entreprise son lieu de rési- www.apce.org
est souple, peu onéreuse et ne nécessite (Dunod). dence… C’est l’objet du travail que
pas d’accompagnement particulier. » nous avons engagé pour
l’AgenBGE Ce régime est limité, pour les services, La France est-elle un pays favorable ce France entrepreneur avec
à un chiffre d’affaires annuel inférieur à la création d’entreprise ? les différents réseaux de sou- Anciennement appelé Boutique
à 32 900 euros et, pour les activités Je pense clairement que la France est tien qui existent en France. de gestion, le réseau national
commerciales, à 82 200 euros. un pays où on accompagne le plus la L’entrepreneuriat pour BGE aide à la structuration d’une
En 2014, ce régime a été assorti création d’entreprise et offre un chacun cela signifie entreprise de « la clarification
Séminaires, ateliers, incubateurs, aménagements de la scolarité : comme HEC (ci-dessus), de plus en plus d’écoles sensibilisent leurs étudiants à l’innovation et à l’entrepreneuriat.de contraintes nouvelles. environnement favorable. Les entre- qu’il faut aller cher- du projet entrepreneurial »
preneurs peuvent bénéficier de l’ac- cher celles et ceux qui à la recherche de financement,
Entreprise individuelle : compagnement d’un grand nombre de voudraient créer leur en- en passant par le plan d’affaires. upour les TPE réseaux tels que l’Adie, Initiative Fran- treprise mais ne peuvent pas bge.asso.fr
Nombre d’artisans, commerçants ce, les BGE, les chambres consulaires, le faire, notamment sur les terri-Comment l’esprit d’entreprise
et professions libérales optent pour les experts-comptables et bien d’au- toires fragiles faute d’un moindre France Active
le statut d’entrepreneur individuel tres. En France, on aime bien les petits accompagnement.
Réseau national de proximité, simple et qui laisse une grande liberté entrepreneurs. Il faut maintenant faire
France Active accompagne d’action. « Une heure suffit à créer aimer les entrepreneurs qui réussis- L’accent est mis sur la création,
Dominique vient aux étudiants et finance les créateurs ce type d’entreprise contre quinze jours sent. Nous avons encore des efforts à beaucoup moins sur la reprise…
Restino d’entreprises qui créent pour une SARL », explique Stéphan faire pour les aider à se développer. Il y aurait pourtant en France plus de consacre leur propre emploi Martinuzzi. En cas de coup dur, N’oublions pas que, actuellement, 97 % 750 000 entreprises à vendre dans les sa vie et les entreprises de l’économie Les établissements d’enseignement supérieur multiplient les modules incitant la responsabilité de l’entrepreneur est des entreprises emploient moins de dix prochaines années. La reprise est un d’entrepreneur sociale et solidaire. Son aide totale et indéfinie sur son patrimoine 20 salariés et 36 % n’en emploient aucun. enjeu majeur, tout aussi important que à la
se matérialise sous la forme à la création et cherchent à favoriser les projets de leurs élèves. personnel. Sa résidence principale la création d’entreprise. Mais il y a deux transmission.
d’un prêt solidaire ou d’une peut cependant être sanctuarisée. Néanmoins, en 2015, types d’entreprise sur ce « marché » :
garantie d’emprunt bancaire. le nombre de créations les PME et les activités plus petites.
franceactive.orgLa SARL : statut tout terrain l’entrepreneuriat dès la première année tech » ou l’incubateur social de l’école, 20 heures de coaching », détaille Béatri- d’entreprise a fléchi… D’un côté, il y a des candidats à la re- longtemps. Mais il existe aussi une 18-30 ans, c’est une opportunité, une
GUILLAUME MOLLARET £@NewsdusuduDans la SARL - société à avec des cours obligatoires. L’école a « destiné aux projets à fort impact social ce Frézal, responsable de ce program- Oui, le nombre de créations d’entrepri- prise, diplômés, entre 40 et 55 ans, et multitude de TPE qui intéressent moins autre voie de la création d’entreprise.
responsabilité limitée -, les associés ne aussi mis en place « des ateliers organi- et sociétal ». me. Sur les 35 étudiants qui le compo- se a baissé de 4,7 % par rapport à 2014. qui recherchent des PME bien établies. a priori. Ce sont pourtant des joyaux Initiative France
s’engagent pas au-delà de leur apport. ÉDUCATION Elle n’a pas encore d’exis- sés chaque semaine avec des créateurs de Dans le Rhône, l’Insa (Institut natio- sent, certains groupes de projets sont Ce recul est dû surtout à celui du régime C’est un marché très cadré et les « bon- pour l’emploi dans les régions, notam- Ces jeunes entrepreneurs se lancent-ils Réseau national, Initiative France
Ce statut s’adapte à toutes les activités. tence légale mais l’entreprise Met’Allu- start-up venant témoigner de leur nal des sciences appliquées de Lyon) a déjà constitués et, après sélection par des autoentrepreneurs. Ce régime a en nes boîtes » ne restent pas en vente très ment les territoires ruraux. Pour les de manière différente ? accorde des prêts d’honneur
Si aucun capital social minimum vion a déjà obtenu une reconnaissance. expérience », explique Maryline Marin, ouvert voilà deux ans, avec l’université un jury d’industriels, dix projets sont effet été revu et est devenu moins at- Il y a surtout un changement fonda- de 8 500 euros en moyenne.
n’est requis, il convient de l’adapter Créé par deux étudiants de l’École des directrice exécutive du Centre d’entre- Lyon 1, une filière Étudiant Entrepren- retenus. Résultat ? « À ce jour, 41 entre- trayant. Mais je crois que le gouverne- mental, c’est la révolution numérique. Plus de 16 000 entreprises
aux ambitions de l’entreprise. Sur mines d’Alès, le projet mené par Félix preneuriat HEC Paris. En outre, les for- dre au niveau Master 2. Ce programme prises viables ont à leur tête un ancien de ment a bien pris conscience de cet effet Un entrepreneur installé dans l’Allier en bénéficient chaque année. Un baromètre de l’entrepreneuriatle plan social, le dirigeant d’une SARL Armanet et Léo Chandioux a reçu voilà mations HEC Entrepreneurs (100 étu- prend la suite du programme Ingénieur la filière qui, souvent, a des camarades et y travaille, notamment à travers le peut vendre dans le monde entier. Un euro d’aide du réseau
est un travailleur non salarié, quelques semaines un prix de l’audace diants par an) et Digital Entrepreneurs Entreprendre, initié par l’école en l’an de promo pour collaborateurs », précise travail indépendant. Inversement, on peut travailler par- permet de lever 7,50 euros de
sauf s’il est associé minoritaire d’une valeur de 7 400 euros décerné par (70 étudiants) peuvent conduire les 2000. « Le dernier semestre d’études est l’enseignante. Elle met l’accent sur le Pour 46 % des Français, Réalisé en interrogeant tout avec un mobile ou un PC. Face- financement complémentaire.
ou égalitaire. À ce titre, il dépend du l’agglomération d’Alès (Gard). Le projet étudiants à intégrer l’incubateur « low- composé de 180 heures de cours et caractère industriel et numérique de De tels changements ne risquent-ils l’entrepreneuriat offre 1 700 personnes, l’Indice book, finalement, au départ c’est l’in- www.initiative-france.fr
régime social des indépendants (RSI), Met’Alluvion est de récupérer des mé- ces sociétés. de freiner les vocations ? la perspective de carrière entrepreneurial mesure la part vestissement d’un ordinateur. La
qui est deux fois moins onéreux que taux lourds, aujourd’hui laissés à l’état Selon le baromètre du Mouvement Il est certain que la pérennité de ce qui la plus intéressante. C’est l’un des Français concernés par première ressource naturelle d’un
Réseau Entreprendrele régime général de la Sécurité sociale. de déchet dans les carrières alluvion- pour les jeunes et les étudiants entre- est mis en œuvre est primordiale. des résultats de l’Indice l’entrepreneuriat et leur perception pays, c’est sa jeune génération et la
Cependant, la protection sociale naires, afin de les valoriser. « L’idée est preneurs (Moovjee) réalisé par Opi- Sinon, cela génère de l’incertitude et de entrepreneurial français. Ce nouveau de la création d’entreprise. France a le taux de natalité le plus élevé Avec 82 implantations locales,
des non-salariés est moindre que celle née lors d’une mission de R&D demandée Le fondateur de 1083 mise nionWay, 34 % des étudiants et lycéens la complexité. baromètre est présenté ce mercredi L’objectif de ce baromètre d’Europe. Créer une entreprise quand le Réseau Entreprendre propose
des salariés. « En clair, on a ce que à l’école par une entreprise. Elle voulait professionnels souhaitent créer leur au Salon des entrepreneurs est aussi de mieux évaluer on est jeune est peut-être le bon mo- un accompagnement mensuel
l’on paye », résume Frédéric Dupont. que l’on travaille sur les aspects législa- entreprise et 13 % envisagent de le faire Qu’est-ce qui peut être amélioré par l’Agence France entrepreneur, le nombre de créateurs d’entreprise ment : on n’a pas encore de vraies du chef d’entreprise. Le réseau sur le denim à la françaiseEnfin, les règles de fonctionnement tifs et réglementaires, raconte Félix Ar- durant leurs études ou dans la foulée. pour accompagner les créateurs avec Pôle emploi, la Fondation potentiel et de déterminer charges financières, de charges de fa- permet l’obtention de prêts
sont moins souples que celles de la SAS. manet. Mais, une fois cette mission Depuis 2014, pour faciliter l’accomplis- d’entreprise ? d’entreprise MMA des Entrepreneurs les actions et dispositifs qui puissent mille, on a de l’énergie, du temps, de la d’honneur de 15 000 euros
achevée, nous nous sommes dit, après sement de ces vocations, les étudiants À l’automne, le président de la Répu- du Futur et TMO Régions. les aider à passer à l’acte. créativité et… une part d’inconscience ! à 90 000 euros.
La SAS plutôt que la SA accord préalable de cette société, que On connaissait le commerce de proxi- mois pour 110 000 euros de jeans pré- qui veulent tenter l’aventure de l’en- blique a officiellement lancé l’Agence Tout pour réussir. ■ www.reseau-entreprendre.org uChez les créateurs d’entreprise, nous pourrions réfléchir à une réalisation mité. Lui, a inventé le jean de proxi- commandés via le Web, raconte trepreneuriat peuvent bénéficier du
la société par actions simplifiée (SAS) technologique et commerciale. » mité. Quand Thomas Huriez crée, en Thomas Huriez. Ce financement parti- statut d’étudiant-entrepreneur. Ce
staa pris le pas sur la société 2013, sa marque, 1083, c’est pour cipatif a permis de finaliser l’achat des tut est accordé pendant les études ou
anonyme (SA) qui obéit confectionner et vendre des jeans et matières premières, de produire plus juste après l’obtention du diplôme, soit
à un formalisme plus rigide et dont baskets éco-conçus, en un coton bio, que prévu et de créer 17 emplois lorsque l’étudiant est déjà diplômé (ni-Cela fait maintenant
les coûts de fonctionnement sont plus filé, tissé, teint et cousu à moins de en deux ans. » Les clients veau minimum baccalauréat ou équi-“plusieurs années élevés. De même, la SAS peut aussi 1083 kilomètres de ses clients. C’est la aiment son produit atypi- valent). S’il n’y a pas en théorie de
liêtre préférée à la SARL. « Beaucoup de que nous travaillons distance maximale entre les villes les que, qualitatif et accessible mite d’âge, les moins de 28 ans
dirigeants de PME pensent que la SAS plus éloignées de France, Menton et (89 euros). Un système peuvent continuer à bénéficier de laà une pédagogie
n’est pas adaptée aux jeunes projets, Porspoder, en Bretagne. intégré réduit le coût protection sociale des étudiants. entrepreneurialeparfois modestes, souligne Frédéric Son chiffre d’affaires a été multiplié de production. Thomas Hu- Délivré par un comité d’engagement
MICHEL FERLUT, ÉCOLE DES MINES D’ALÈSDupont. Ce n’est plus forcément le cas, par cinq en deux ans, de 200 000 euros riez sous-traite la filature à œuvrant pour le ministère de l’En-”
car les règles régissant les SAS se sont à son premier million. Une perfor- une entreprise vos- seignement supérieur, ce sta- CONTRIBUEZÀLATRANSITION
assouplies. En outre, la SAS permet « Cela fait maintenant plusieurs an- mance rare dans l’habillement en cri- gienne, le tissage à tut permet d’accéder à l’un Choisir
ÉNERGÉTIQUE.de régler de façon nette et adaptable nées que nous travaillons à une pédago- se. Et unique dans le jean. Il vend en un atelier dans la des 29 Pôles étudiants pour
les questions de gouvernance de gie entrepreneuriale », explique le di- ligne et dans 15 points de vente sur- Loire et sa pro- l’innovation, le transfert et leContratÉnergiela société. » Les créateurs de start-up, recteur des études Michel Ferlut. Dès la tout multimarques. duction à un l’entrepreneuriat (Pépite). C’est le moment de choisir le Contrat Énergie renouvelable d’EDF
en particulier, choisissent plutôt première année (bac + 3), les étudiants Pour relever le défi, il a pu compter confectionneur Parmi les services propo- Entreprises, qui vous assure, par le biais de garanties d’origine, qu’une
la SAS, qui permet de mieux clarifier sont, lors d’un séminaire de deux jours, sur des prêts bancaires et diverses marseillais. sés : un accompagnement quantité d’énergie d’origine renouvelable équivalente à 100 % de votrerenouvelable,les détails tout en étant plus protectrice sensibilisés à l’innovation et à la créa- aides. Lauréat d’un concours régional Mais il monte à par un enseignant et un
consommationserainjectéesurleréseauélectrique*.sur le plan social : son dirigeant dépend tion avec l’intervention d’animateurs sur l’innovation dans le bio, il a pu fi- présent, à Ro- référent externe du
Deplus,pourchaqueMWhquevousconsommez,EDFEntreprisess’engageàdu régime général de la Sécurité R&D venus du monde de l’entreprise nancer ses prototypes. Plus récem- mans, dans la Pépite (entrepreneur, c’ests’engager reverser1€enfaveurdudéveloppementdesénergiesrenouvelablesenFrance.sociale. Mais ses charges sur salaire (Total, Legrand, Decathlon, Engie...). ment, il a décroché une subvention de Drôme - où se réseaux
d’accompagnesont plus élevées que s’il dépendait « Là, poursuit Michel Ferlut, ils plan- 30 000 euros de la banque publique fabriquent ses ment et de
financeedfentreprises.frdu RSI. « Pour une rémunération nette chent, sous conditions de confidentialité, Bpifrance pour lancer une étude de fai- tennis -, son ment) ou encore un ac- aussipour
mensuelle de 2 000 euros, explique sur un problème concret qui se pose à ces sabilité pour une nouvelle ligne de pro- atelier textile. cès à un espace de
Stéphan Martinuzzi, il faut compter entreprises. » Une autre initiative de duction à partir de vieux jeans recyclés. Un pari straté- travail partagé pour
faà peu près le même montant en charges. l’École des mines d’Alès est d’avoir Il a aussi joué de prudence et de prag- gique et tou- ciliter les mises en ré- l’environnement. EDF ENTREPRISES INNOVE POUR VOTRE COMPÉTITIVITÉ
Dans le cadre du régime prévu un aménagement possible de la matisme, ne lançant la fabrication de ristique : il le seau et la possibilité de
des non-salariés, les charges scolarité pour les étudiants souhaitant ses premiers pantalons qu’après les fera visiter pour se voir décerner un
disont environ deux fois moins élevées. » développer un projet d’entreprise. Côté avoir prévendus sur Internet. partager sa dé- plôme d’établissement
*Lesgarantiesd’originesontdesdocumentsélectroniquesquiattestentqu’àchaqueMWhd’électricitéconsommé,G. M. école de commerce, HEC Paris a ré- « Nous avions besoin de 10 000 euros, marche. ■ étudiant-entrepreneur L’énergie est notre avenir, économisons-la! unequantitéd’renouvelableéquivalenteestinjectéesurleréseauélectrique.Thomas Huriez. DR A.-S. C.Pour en savoir plus : www.apce.com cemment introduit une sensibilisation à mais nous en avons récolté en deux (D2E). ■
DR
A
JEAN MARC BIAIS/HEC
E. GARAULT/CCI PARIS ÎLE-DE-FRANCE
EDF 552 081 317 RCS PARIS, 75008 Paris.mercredi 3 février 2016 LE FIGARO LE FIGARO mercredi 3 février 2016
4 5D O S S I E R D O S SS II EE RR
SALON DES ENTREPRENEURS « « Un entrepreneur est Souvent les entrepreneurs me disent : 3,7
Les 3 et 4 février, au Palais des congrès de Paris, 50 % quelqu’un qui se jette « Je voudrais faire ceci ou cela mais
le Salon des entrepreneurs déroule conférences et ateliers millions
d’une falaise et construit je dois d’abord remplir le formulaire Cerfa pour créateurs, repreneurs, start-upers, dirigeants sur la révolution d’entreprises sont des créateurs numérique, ubérisation de l’économie, innovation disruptive. un avion sur le chemin machin. » Je leur dis de se concentrer actives en France
d’entreprise se lancent Avec Manuel Valls, Pierre Gattaz, Augustin Paluel-Marmont et 36 % d’entre de la descente sur leur but et tant pis pour le formulaire(Michel & Augustin), Henri Seydoux (Parrot), Quentin Sannié (Devialet). avec moins de 16 000 euros » » elles n’emploient
REID HOFFMAN, FONDATEUR DE LINKEDIN XAVIER NIEL, FONDATEUR DE FREE(Enquête TMO Régions-APCE-EBP) aucun salariéwww.salondesentrepreneurs.com/paris/
FRED PROUSER/REUTERS ÉRIC PIERMONT/AFP
SARL, SAS,
Dominique Restino : « Il faut Carnet entreprise D’ADRESSES faire aimer les entrepreneurs
Adieindividuelle…
L’Association pour le droit qui réussissent »
à l’initiative économique (Adie) DROIT Quel statut choisir pour
accompagne les entrepreneurs sa future entreprise ? Il n’y en a pas
que les banques ne veulent d’idéal. « Chacun a l’avantage France
entrePROPOS RECUEILLIS PAR pas suivre dans leur projet. de ses inconvénients », résume Stéphan preneur, en in-BRUNO JACQUOT Créer une entreprise Elle octroie des prêts Martinuzzi, expert-comptable sistant sur sabjacquot@lefigaro.fr
jusqu’à 10 000 euros. quand on est jeune au cabinet Sogecma. « Il n’y a pas mission dans les
www.adie.orgde règle. Tout dépend du projet territoires fragi- est peut-être le bon
et de l’équipe qui le compose », ENTRETIEN Lui-même créateur d’en- les. Il faut
mainmoment : on n’a pas condense Frédéric Dupont, avocat treprises, Dominique Restino est prési- tenant travailler Agence France
encore de vraies associé du cabinet Lamy-Lexel. dent depuis 2014 de l’Agence France à l’entrepreneu- entrepreneur
entrepreneur (ex-Agence pour la créa- riat pour chacun charges, on a L’Agence France entrepreneur
Micro-entrepreneur : tion d’entreprise). Il est aussi l’initia- pour que chaque (ex-Agence pour la création de l’énergie, du temps, ule plus simple teur du Moovjee, Mouvement pour les créateur puisse d’entreprise, APCE) est une de la créativité et… une Le régime fiscal et social du micro- jeunes et les étudiants entrepreneurs, bénéficier d’un structure d’accompagnement.
entrepreneur (ou autoentrepreneur) qui a pour vocation de sensibiliser les accompagne- part d’inconscience ! L’AFE a pour vocation, »est facile à mettre en place. 18-26 ans, et de l’Institut du mentorat ment qui cor- notamment dans les quartiers DOMNIQUE RESTINO, PRÉSIDENT
« Il permet à quelqu’un qui a entrepreneurial, qui accompagne des responde à la DE L’AGENCE FRANCE ENTREPRENEUR sensibles, d’aider les jeunes
une activité en complément de revenus dirigeants des PME à fort potentiel de fois à son profil, entreprises à passer
d’émettre des factures, explique développement. Il est également co- à son projet, à
le cap des trois ans.
Frédéric Dupont. La structure auteur de Jeunes, créez votre entreprise son lieu de rési- www.apce.org
est souple, peu onéreuse et ne nécessite (Dunod). dence… C’est l’objet du travail que
pas d’accompagnement particulier. » nous avons engagé pour
l’AgenBGE Ce régime est limité, pour les services, La France est-elle un pays favorable ce France entrepreneur avec
à un chiffre d’affaires annuel inférieur à la création d’entreprise ? les différents réseaux de sou- Anciennement appelé Boutique
à 32 900 euros et, pour les activités Je pense clairement que la France est tien qui existent en France. de gestion, le réseau national
commerciales, à 82 200 euros. un pays où on accompagne le plus la L’entrepreneuriat pour BGE aide à la structuration d’une
En 2014, ce régime a été assorti création d’entreprise et offre un chacun cela signifie entreprise de « la clarification
Séminaires, ateliers, incubateurs, aménagements de la scolarité : comme HEC (ci-dessus), de plus en plus d’écoles sensibilisent leurs étudiants à l’innovation et à l’entrepreneuriat.de contraintes nouvelles. environnement favorable. Les entre- qu’il faut aller cher- du projet entrepreneurial »
preneurs peuvent bénéficier de l’ac- cher celles et ceux qui à la recherche de financement,
Entreprise individuelle : compagnement d’un grand nombre de voudraient créer leur en- en passant par le plan d’affaires. upour les TPE réseaux tels que l’Adie, Initiative Fran- treprise mais ne peuvent pas bge.asso.fr
Nombre d’artisans, commerçants ce, les BGE, les chambres consulaires, le faire, notamment sur les terri-Comment l’esprit d’entreprise
et professions libérales optent pour les experts-comptables et bien d’au- toires fragiles faute d’un moindre France Active
le statut d’entrepreneur individuel tres. En France, on aime bien les petits accompagnement.
Réseau national de proximité, simple et qui laisse une grande liberté entrepreneurs. Il faut maintenant faire
France Active accompagne d’action. « Une heure suffit à créer aimer les entrepreneurs qui réussis- L’accent est mis sur la création,
Dominique vient aux étudiants et finance les créateurs ce type d’entreprise contre quinze jours sent. Nous avons encore des efforts à beaucoup moins sur la reprise…
Restino d’entreprises qui créent pour une SARL », explique Stéphan faire pour les aider à se développer. Il y aurait pourtant en France plus de consacre leur propre emploi Martinuzzi. En cas de coup dur, N’oublions pas que, actuellement, 97 % 750 000 entreprises à vendre dans les sa vie et les entreprises de l’économie Les établissements d’enseignement supérieur multiplient les modules incitant la responsabilité de l’entrepreneur est des entreprises emploient moins de dix prochaines années. La reprise est un d’entrepreneur sociale et solidaire. Son aide totale et indéfinie sur son patrimoine 20 salariés et 36 % n’en emploient aucun. enjeu majeur, tout aussi important que à la
se matérialise sous la forme à la création et cherchent à favoriser les projets de leurs élèves. personnel. Sa résidence principale la création d’entreprise. Mais il y a deux transmission.
d’un prêt solidaire ou d’une peut cependant être sanctuarisée. Néanmoins, en 2015, types d’entreprise sur ce « marché » :
garantie d’emprunt bancaire. le nombre de créations les PME et les activités plus petites.
franceactive.orgLa SARL : statut tout terrain l’entrepreneuriat dès la première année tech » ou l’incubateur social de l’école, 20 heures de coaching », détaille Béatri- d’entreprise a fléchi… D’un côté, il y a des candidats à la re- longtemps. Mais il existe aussi une 18-30 ans, c’est une opportunité, une
GUILLAUME MOLLARET £@NewsdusuduDans la SARL - société à avec des cours obligatoires. L’école a « destiné aux projets à fort impact social ce Frézal, responsable de ce program- Oui, le nombre de créations d’entrepri- prise, diplômés, entre 40 et 55 ans, et multitude de TPE qui intéressent moins autre voie de la création d’entreprise.
responsabilité limitée -, les associés ne aussi mis en place « des ateliers organi- et sociétal ». me. Sur les 35 étudiants qui le compo- se a baissé de 4,7 % par rapport à 2014. qui recherchent des PME bien établies. a priori. Ce sont pourtant des joyaux Initiative France
s’engagent pas au-delà de leur apport. ÉDUCATION Elle n’a pas encore d’exis- sés chaque semaine avec des créateurs de Dans le Rhône, l’Insa (Institut natio- sent, certains groupes de projets sont Ce recul est dû surtout à celui du régime C’est un marché très cadré et les « bon- pour l’emploi dans les régions, notam- Ces jeunes entrepreneurs se lancent-ils Réseau national, Initiative France
Ce statut s’adapte à toutes les activités. tence légale mais l’entreprise Met’Allu- start-up venant témoigner de leur nal des sciences appliquées de Lyon) a déjà constitués et, après sélection par des autoentrepreneurs. Ce régime a en nes boîtes » ne restent pas en vente très ment les territoires ruraux. Pour les de manière différente ? accorde des prêts d’honneur
Si aucun capital social minimum vion a déjà obtenu une reconnaissance. expérience », explique Maryline Marin, ouvert voilà deux ans, avec l’université un jury d’industriels, dix projets sont effet été revu et est devenu moins at- Il y a surtout un changement fonda- de 8 500 euros en moyenne.
n’est requis, il convient de l’adapter Créé par deux étudiants de l’École des directrice exécutive du Centre d’entre- Lyon 1, une filière Étudiant Entrepren- retenus. Résultat ? « À ce jour, 41 entre- trayant. Mais je crois que le gouverne- mental, c’est la révolution numérique. Plus de 16 000 entreprises
aux ambitions de l’entreprise. Sur mines d’Alès, le projet mené par Félix preneuriat HEC Paris. En outre, les for- dre au niveau Master 2. Ce programme prises viables ont à leur tête un ancien de ment a bien pris conscience de cet effet Un entrepreneur installé dans l’Allier en bénéficient chaque année. Un baromètre de l’entrepreneuriatle plan social, le dirigeant d’une SARL Armanet et Léo Chandioux a reçu voilà mations HEC Entrepreneurs (100 étu- prend la suite du programme Ingénieur la filière qui, souvent, a des camarades et y travaille, notamment à travers le peut vendre dans le monde entier. Un euro d’aide du réseau
est un travailleur non salarié, quelques semaines un prix de l’audace diants par an) et Digital Entrepreneurs Entreprendre, initié par l’école en l’an de promo pour collaborateurs », précise travail indépendant. Inversement, on peut travailler par- permet de lever 7,50 euros de
sauf s’il est associé minoritaire d’une valeur de 7 400 euros décerné par (70 étudiants) peuvent conduire les 2000. « Le dernier semestre d’études est l’enseignante. Elle met l’accent sur le Pour 46 % des Français, Réalisé en interrogeant tout avec un mobile ou un PC. Face- financement complémentaire.
ou égalitaire. À ce titre, il dépend du l’agglomération d’Alès (Gard). Le projet étudiants à intégrer l’incubateur « low- composé de 180 heures de cours et caractère industriel et numérique de De tels changements ne risquent-ils l’entrepreneuriat offre 1 700 personnes, l’Indice book, finalement, au départ c’est l’in- www.initiative-france.fr
régime social des indépendants (RSI), Met’Alluvion est de récupérer des mé- ces sociétés. de freiner les vocations ? la perspective de carrière entrepreneurial mesure la part vestissement d’un ordinateur. La
qui est deux fois moins onéreux que taux lourds, aujourd’hui laissés à l’état Selon le baromètre du Mouvement Il est certain que la pérennité de ce qui la plus intéressante. C’est l’un des Français concernés par première ressource naturelle d’un
Réseau Entreprendrele régime général de la Sécurité sociale. de déchet dans les carrières alluvion- pour les jeunes et les étudiants entre- est mis en œuvre est primordiale. des résultats de l’Indice l’entrepreneuriat et leur perception pays, c’est sa jeune génération et la
Cependant, la protection sociale naires, afin de les valoriser. « L’idée est preneurs (Moovjee) réalisé par Opi- Sinon, cela génère de l’incertitude et de entrepreneurial français. Ce nouveau de la création d’entreprise. France a le taux de natalité le plus élevé Avec 82 implantations locales,
des non-salariés est moindre que celle née lors d’une mission de R&D demandée Le fondateur de 1083 mise nionWay, 34 % des étudiants et lycéens la complexité. baromètre est présenté ce mercredi L’objectif de ce baromètre d’Europe. Créer une entreprise quand le Réseau Entreprendre propose
des salariés. « En clair, on a ce que à l’école par une entreprise. Elle voulait professionnels souhaitent créer leur au Salon des entrepreneurs est aussi de mieux évaluer on est jeune est peut-être le bon mo- un accompagnement mensuel
l’on paye », résume Frédéric Dupont. que l’on travaille sur les aspects législa- entreprise et 13 % envisagent de le faire Qu’est-ce qui peut être amélioré par l’Agence France entrepreneur, le nombre de créateurs d’entreprise ment : on n’a pas encore de vraies du chef d’entreprise. Le réseau sur le denim à la françaiseEnfin, les règles de fonctionnement tifs et réglementaires, raconte Félix Ar- durant leurs études ou dans la foulée. pour accompagner les créateurs avec Pôle emploi, la Fondation potentiel et de déterminer charges financières, de charges de fa- permet l’obtention de prêts
sont moins souples que celles de la SAS. manet. Mais, une fois cette mission Depuis 2014, pour faciliter l’accomplis- d’entreprise ? d’entreprise MMA des Entrepreneurs les actions et dispositifs qui puissent mille, on a de l’énergie, du temps, de la d’honneur de 15 000 euros
achevée, nous nous sommes dit, après sement de ces vocations, les étudiants À l’automne, le président de la Répu- du Futur et TMO Régions. les aider à passer à l’acte. créativité et… une part d’inconscience ! à 90 000 euros.
La SAS plutôt que la SA accord préalable de cette société, que On connaissait le commerce de proxi- mois pour 110 000 euros de jeans pré- qui veulent tenter l’aventure de l’en- blique a officiellement lancé l’Agence Tout pour réussir. ■ www.reseau-entreprendre.org uChez les créateurs d’entreprise, nous pourrions réfléchir à une réalisation mité. Lui, a inventé le jean de proxi- commandés via le Web, raconte trepreneuriat peuvent bénéficier du
la société par actions simplifiée (SAS) technologique et commerciale. » mité. Quand Thomas Huriez crée, en Thomas Huriez. Ce financement parti- statut d’étudiant-entrepreneur. Ce
staa pris le pas sur la société 2013, sa marque, 1083, c’est pour cipatif a permis de finaliser l’achat des tut est accordé pendant les études ou
anonyme (SA) qui obéit confectionner et vendre des jeans et matières premières, de produire plus juste après l’obtention du diplôme, soit
à un formalisme plus rigide et dont baskets éco-conçus, en un coton bio, que prévu et de créer 17 emplois lorsque l’étudiant est déjà diplômé (ni-Cela fait maintenant
les coûts de fonctionnement sont plus filé, tissé, teint et cousu à moins de en deux ans. » Les clients veau minimum baccalauréat ou équi-“plusieurs années élevés. De même, la SAS peut aussi 1083 kilomètres de ses clients. C’est la aiment son produit atypi- valent). S’il n’y a pas en théorie de
liêtre préférée à la SARL. « Beaucoup de que nous travaillons distance maximale entre les villes les que, qualitatif et accessible mite d’âge, les moins de 28 ans
dirigeants de PME pensent que la SAS plus éloignées de France, Menton et (89 euros). Un système peuvent continuer à bénéficier de laà une pédagogie
n’est pas adaptée aux jeunes projets, Porspoder, en Bretagne. intégré réduit le coût protection sociale des étudiants. entrepreneurialeparfois modestes, souligne Frédéric Son chiffre d’affaires a été multiplié de production. Thomas Hu- Délivré par un comité d’engagement
MICHEL FERLUT, ÉCOLE DES MINES D’ALÈSDupont. Ce n’est plus forcément le cas, par cinq en deux ans, de 200 000 euros riez sous-traite la filature à œuvrant pour le ministère de l’En-”
car les règles régissant les SAS se sont à son premier million. Une perfor- une entreprise vos- seignement supérieur, ce sta- CONTRIBUEZÀLATRANSITION
assouplies. En outre, la SAS permet « Cela fait maintenant plusieurs an- mance rare dans l’habillement en cri- gienne, le tissage à tut permet d’accéder à l’un Choisir
ÉNERGÉTIQUE.de régler de façon nette et adaptable nées que nous travaillons à une pédago- se. Et unique dans le jean. Il vend en un atelier dans la des 29 Pôles étudiants pour
les questions de gouvernance de gie entrepreneuriale », explique le di- ligne et dans 15 points de vente sur- Loire et sa pro- l’innovation, le transfert et leContratÉnergiela société. » Les créateurs de start-up, recteur des études Michel Ferlut. Dès la tout multimarques. duction à un l’entrepreneuriat (Pépite). C’est le moment de choisir le Contrat Énergie renouvelable d’EDF
en particulier, choisissent plutôt première année (bac + 3), les étudiants Pour relever le défi, il a pu compter confectionneur Parmi les services propo- Entreprises, qui vous assure, par le biais de garanties d’origine, qu’une
la SAS, qui permet de mieux clarifier sont, lors d’un séminaire de deux jours, sur des prêts bancaires et diverses marseillais. sés : un accompagnement quantité d’énergie d’origine renouvelable équivalente à 100 % de votrerenouvelable,les détails tout en étant plus protectrice sensibilisés à l’innovation et à la créa- aides. Lauréat d’un concours régional Mais il monte à par un enseignant et un
consommationserainjectéesurleréseauélectrique*.sur le plan social : son dirigeant dépend tion avec l’intervention d’animateurs sur l’innovation dans le bio, il a pu fi- présent, à Ro- référent externe du
Deplus,pourchaqueMWhquevousconsommez,EDFEntreprisess’engageàdu régime général de la Sécurité R&D venus du monde de l’entreprise nancer ses prototypes. Plus récem- mans, dans la Pépite (entrepreneur, c’ests’engager reverser1€enfaveurdudéveloppementdesénergiesrenouvelablesenFrance.sociale. Mais ses charges sur salaire (Total, Legrand, Decathlon, Engie...). ment, il a décroché une subvention de Drôme - où se réseaux
d’accompagnesont plus élevées que s’il dépendait « Là, poursuit Michel Ferlut, ils plan- 30 000 euros de la banque publique fabriquent ses ment et de
financeedfentreprises.frdu RSI. « Pour une rémunération nette chent, sous conditions de confidentialité, Bpifrance pour lancer une étude de fai- tennis -, son ment) ou encore un ac- aussipour
mensuelle de 2 000 euros, explique sur un problème concret qui se pose à ces sabilité pour une nouvelle ligne de pro- atelier textile. cès à un espace de
Stéphan Martinuzzi, il faut compter entreprises. » Une autre initiative de duction à partir de vieux jeans recyclés. Un pari straté- travail partagé pour
faà peu près le même montant en charges. l’École des mines d’Alès est d’avoir Il a aussi joué de prudence et de prag- gique et tou- ciliter les mises en ré- l’environnement. EDF ENTREPRISES INNOVE POUR VOTRE COMPÉTITIVITÉ
Dans le cadre du régime prévu un aménagement possible de la matisme, ne lançant la fabrication de ristique : il le seau et la possibilité de
des non-salariés, les charges scolarité pour les étudiants souhaitant ses premiers pantalons qu’après les fera visiter pour se voir décerner un
disont environ deux fois moins élevées. » développer un projet d’entreprise. Côté avoir prévendus sur Internet. partager sa dé- plôme d’établissement
*Lesgarantiesd’originesontdesdocumentsélectroniquesquiattestentqu’àchaqueMWhd’électricitéconsommé,G. M. école de commerce, HEC Paris a ré- « Nous avions besoin de 10 000 euros, marche. ■ étudiant-entrepreneur L’énergie est notre avenir, économisons-la! unequantitéd’renouvelableéquivalenteestinjectéesurleréseauélectrique.Thomas Huriez. DR A.-S. C.Pour en savoir plus : www.apce.com cemment introduit une sensibilisation à mais nous en avons récolté en deux (D2E). ■
DR
A
JEAN MARC BIAIS/HEC
E. GARAULT/CCI PARIS ÎLE-DE-FRANCE
EDF 552 081 317 RCS PARIS, 75008 Paris.mercredi 3 février 2016 LE FIGARO
6 LA VIE DES ENTREPRISES
Première Les fruits de Provence donnent
embauche :
les pièges la pêche à Charles & Alice
à éviter
Sur le marché des compotes fraîches dominé par Andros, Thierry Goubault
a créé une marque de toutes pièces et misé sur le succès du « sans sucre ajouté ».
cherche alors à se séparer de sa filiale son créneau, plutôt premium, qui
reKEREN LENTSCHNER £@Klentschner TEMPS FORTS française implantée depuis quarante ans présente aujourd’hui 22,3 % du marché
au cœur des vergers de la Drôme. Faute en valeur. « Il est plus facile de gagner
UNE BELLE ENDORMIEAGROALIMENTAIRE C’est une success d’investissements suffisants, Hero Fran- des parts de marché dans un gâteau qui1 En 2007, Thierry Goubault story comme en rêve tout entrepreneur. ce stagne. L’entreprise, sous la direction grandit, explique Thierry Goubault. La
a l’opportunité de racheter Dans l’univers très concurrentiel de la de Thierry Goubault, avait pourtant in- philosophie de la marque est d’innover
grande distribution, Charles & Alice a le transformateur de fruits nové au début des années 2000 en créant autour du fruit. » Il croit aussi au
potenréussi à prendre la place très convoitée de le segment des compotes sans sucre ajou- tiel du marché : les compotes fraîches neCharles Faraud. La PME
challenger, derrière le géant Andros, au té. Son ancien patron met donc la main représentent que 40 % du marché totalest une belle endormie
rayon des compotes fraîches, l’une des sur l’usine d’Hero France en 2010, (contre 60 % au rayon épicerie, dominéqui a du potentiel.
catégories de produits les plus prisées des convaincu qu’il peut donner naissance à par Materne).
GAUTIER KERTUDO, AVOCAT
familles. L’entreprise réalise aujourd’hui un nouveau champion du secteur. Après avoir installé sa notoriété et
CABINET BARTHÉLÉMY AVOCATS UNE DEUXIÈME USINE140 millions d’euros de chiffre d’affaires grappillé des parts de marché au leader
« Un gâteau qui grandit »2 Une nouvelle occasion et détient près de 20 % du marché ainsi qu’aux marques de distributeur,
(contre 59,1 % pour Andros). Pourtant, il se présente en 2010 avec Restait à savoir sous quel angle s’attaquer Charles & Alice a innové l’an passé avec Le droit du travail français
y a encore cinq ans, la marque n’existait à ce marché très convoité. « Comme il ne une nouvelle gamme, les mousses aux impose aux employeurs l’acquisition d’une deuxième
pas. Elle a été créée de toutes pièces en s’agissait pas d’un nom connu, raconte fruits. En 2015, plus d’un foyer sur dix les d’acquérir, dès la première usine, celle de la filiale
2011 par Thierry Goubault, l’actuel PDG Thierry Goubault, nous avons orchestré un a goûtées, soit près de 6 millions d’euros embauche, des réflexes française du groupe
de l’entreprise. Son pari ? Bâtir sa straté- changement de marque et donné naissance de ventes en grande distribution. Une juridiques et administratifs.agroalimentaire suisse Hero.
gie sur un positionnement de niche, les en 2011 à Charles & Alice, du nom des fon- nécessité pour la marque en pleine guerre
compotes sans sucre ajouté. « Quatre ans dateurs de l’entreprise Charles Faraud. des prix entre distributeurs. « Cela permet ■ La démarche la plus évidente
UNE NOUVELLE MARQUEplus tard, la marque a doublé de taille dans Nous avons opté pour un nom chaleureux de générer de la croissance et de retrouver est la déclaration préalable
l’univers des desserts frais et compotes, se 3 En 2011, avec la création qui parlait aux consommateurs et qui in- des marges », commente Thierry Gou- à l’embauche. Son absence
félicite Thierry Goubault. Elle a su satis- carnait l’authenticité. » Deux ans plus bault, qui lorgne aussi la restauration peut déclencher d’éventuelles de la marque Charles & Alice,
faire l’envie de naturalité et de fruits des tard, le management, mené par Thierry commerciale. Le chef d’entreprise est poursuites pour « travail la PME trouve son identité pour
consommateurs. » Goubault, consolide sa participation à désormais en ordre de bataille pour un dissimulé », infraction s’imposer
Ce spécialiste de l’agroalimentaire plus de 20 % du capital. À cette occasion, autre défi, réussir l’export, qui représente pénalement répréhensible. sur son
- qui se consacre au milieu des années le fonds d’investissement Equistone de- moins de 15 % de son chiffre d’affaires. Il La déclaration préalable doit
marché.2000 au redressement d’une entreprise vient actionnaire majoritaire. Au total, se limite aujourd’hui à des contrats de se faire à partir de 8 jours avant
de boulangerie industrielle, BCS - a su ca- une vingtaine de millions d’euros sont in- sous-traitance en Europe et à l’approvi- l’embauche effective et, au plus
pitaliser sur le savoir-faire de deux mar- vestis dans la modernisation des usines. sionnement de marques de distributeur tard, avant l’heure de début
ques ancrées dans le terroir français. Il Pas facile au départ de s’imposer en aux États-Unis. Un moyen pour la mar- de la relation de travail. Elle
croise d’abord la route de l’entreprise grande distribution avec une marque in- que de tester ces marchés avant de se peut être effectuée par Internet.
Charles Faraud en 2007. À l’époque, cette connue. Il faut convaincre les acheteurs lancer. Les compotes Charles & Alice sont Une copie de la déclaration ou
société familiale du Vaucluse, spécialisée du potentiel de la marque et du segment… par ailleurs en test depuis plusieurs mois l’accusé de réception de l’Urssaf
dans la transformation de fruits et dans Plutôt que d’attaquer le leader frontale- en Chine. Mais Thierry Goubault entend devra être remis au salarié.
le marché de la restauration hors ment, Charles & Alice se concentre sur bien y aller prudemment. ■
domicile, est une belle endormie ■ La visite médicale
qui se cherche un repreneur. d’embauche est un passage
Thierry Goubault, qui a dirigé la Thierry Goubault obligé pour l’employeur
filiale française du groupe suisse PDG de Charles qui doit vérifier que son salarié
& Alice, PMEHero de 1997 à 2002, connaît le ne présente pas de
contrede 400 personnespotentiel de ce marché. Il indication médicale à l’exercice
installéerachète la PME et son usine de son futur emploi. Elle doit
dans la Drômede Monteux avec l’aide de intervenir avant l’embauche
et le Vaucluse.Crédit Mutuel-CIC In- ou au plus tard avant la fin
vestissement. Après lui de la période d’essai.
avoir donné un sérieux Le nouvel embauché est tenu
coup de jeune, il fait pas- de se rendre à cette visite.
ser les ventes de 30 à En cas de non-respect de cette
50 millions d’euros en formalité, le salarié pourra
trois ans. Entre-temps, prétendre automatiquement
il noue un partenariat au versement d’une indemnité.
avec trois arboriculteurs Sur le long terme,
de la région Paca pour la s’il reproche à son employeur
plantation de vergers de un manquement général
pommes bio. à son obligation de sécurité,
Comme le hasard fait l’absence de visite médicale
bien les choses, l’entre- sera un argument redoutable
prise suisse Hero en cas de contentieux.
Pour la visite médicale
comme pour la déclaration
préalable, le délai très court
est le piège le plus dangereux.
Les PME se mettent à l’école de Bpifrance ■ En cas de première
embauche, l’employeur
doit également tenir un registre
La banque publique a créé une formation pour les dirigeants d’entreprise en croissance. du personnel qui peut être
électronique et au sein duquel
il inscrira les entrées et sorties
comprendre qu’ils ont tout intérêt à em- de 6 %. Ainsi, l’activité du fabricant Les élèves ont un programme chargé : des salariés. L’absence de
ANNELOT HUIJGEN £@AnnelotHuijgen baucher des personnes parfois meilleures familial de machines agricoles Pichon, des voyages d’études et des séminaires, registre est sanctionnée par une
À VILLEURBANNE (RHÔNE)
qu’eux pour pouvoir voler plus haut », élève de la première promotion, a pro- dont ils ont pu avoir un avant-goût à amende pouvant aller jusqu’à
ajoute le DG de Bpifrance. gressé de 60 % depuis 2012, à 40 millions Villeurbanne. Outre des rendez-vous 750 euros par salarié manquant.
INITIATIVE Les applaudissements et les « Outre des financements adaptés, d’euros. individuels avec de grands groupes
(Airercris étaient nourris le 20 janvier à l’As- aujourd’hui aisément accessibles, les bus, La Poste, Siemens, Orange), ils ont ■ Depuis le 1 janvier,
Séminaires et mariagestroballe, à Villeurbanne. Non pas pour PME ont besoin de conseils précis et per- pu participer à différents ateliers : « Cinq l’employeur a l’obligation
encourager les basketteurs mais des sonnalisés pour exploiter au mieux leur « La présence de Bpifrance à nos côtés pistes pour éclater les compteurs com- de proposer une couverture
chefs d’entreprise, réunis par Bpifrance potentiel de croissance, estime Fanny fonctionne comme un démultiplicateur de merciaux », « Acquérir pour bondir »... complémentaire santé
pour les Rencontres de la niaque. Letier, directrice exécutive de Bpifrance. “niaque” », témoigne Anne Delleur de la Autant de thèmes que l’équipe de Bruno à son nouveau salarié, s’il n’en
« Aujourd’hui, c’est un peu la fête de l’éco- Il n’y a pas que les start-up qui puissent société de maquillage Arcancil, qui intè- Rogowski, qui dirige le pôle conseil de dispose pas déjà, et l’affilier son
le, où les deux premières promotions de croître à deux chiffres. Le chiffre d’affai- gre la deuxième année. « Grâce à l’Accé- Bpifrance, développera lors des cours. nouveau salarié aux institutions
notre Accélérateur PME se retrouvent », res des PME de la première promotion a lérateur, nous allons acquérir des bases Chaque client de Bpifrance peut aussi de retraite complémentaire
sourit Nicolas Dufourcq, DG de la banque crû de 10 % et leurs effectifs de 8,5 %. » théoriques, alors que ma sœur et moi bénéficier de conseils. « De 76 missions obligatoire. Il ne doit pas oublier
publique. Du mordant, elles en ont tou- C’est plus que la moyenne des 450 PME avons toujours tout appris sur le tas », ex- en 2014, nous sommes passés à 207 d’informer l’inspection du
tes, ces 120 PME sélectionnées pour être soutenues par la banque et dont les ven- plique Anne-Marie Petit, PDG de la bis- l’an dernier et nous en prévoyons 400 travail de sa nouvelle embauche
coachées pendant deux ans. Objectif : tes ont augmenté de 5 % et les effectifs cuiterie La Trinitaine. cette année », détaille Bruno Rogowski. par courrier recommandé
qu’elles grandissent et deviennent des Les consultants passent entre huit à dix avec accusé de réception.
ETI (Entreprises de taille intermédiaire). jours dans chaque entreprise, soit un
« Le nombre insuffisant d’ETI comparé à budget d’environ 10 000 euros, dont la ■ Enfin, l’embauche d’un
Un Airbnb pour les locaux industriels d’autres pays européens comme l’Allema- banque prend la moitié en charge. Les salarié étranger non européen
gne et le Royaume-Uni explique en partie consultants jouent même les entremet- impose à l’employeur
la croissance trop atone de l’économie Bpifrance ne manque pas de pistes les industriels sur le modèle teuses en sondant, de préférence le soir de vérifier que le salarié dispose
française », soutient Bpifrance. pour soutenir et promouvoir de la « French Tech » quand l’assistante est partie, des candi- d’une autorisation de travail.
La banque consacre 1,6 million davantage les PME. L’une serait pour les entreprises du numérique. dats potentiels au mariage avec l’un de
d’euros à ce programme. Pour être ad- de créer une formule de Volontariat Cela pourrait être « French Fab ». leurs clients... LoyaltyCompany (outils de ■ D’une manière plus générale,
mises, les PME doivent accepter un dia- international en entreprise (VIE) Et, comme l’a proposé un élève de marketing numériques) détient le record le risque pour l’employeur
gnostic stratégique « 360°». « Est-ce que pour PME à l’image de ce qui existe l’Accélérateur PME, Frédéric Lescure, avec trois unions conclues en trois ans. réside dans le non-respect
j’ai trop de produits, comment puis-je pour les grands groupes. « Rien dirigeant de Socomore (préparation Confortée par les résultats de la pre- du formalisme lié à l’embauche.
mieux parler anglais, comment me lancer de mieux que de passer neuf mois pour les surfaces métalliques), mière année, Bpifrance a prévu de dé- Il doit être attentif au contenu
dans de nouveaux marchés... », dit Nico- dans une PME pour donner envie réfléchit aussi à la mise en place cliner son Accélérateur PME en région du contrat de travail
las Dufourcq. Cette première étape n’est aux diplômés d’y travailler », d’un « Airbnb des locaux industriels car pour le moment les séminaires se et aux spécificités des motifs de
pas toujours facile à franchir. « Les diri- expose Nicolas Dufourcq. Autre idée, pour que les start-up puissent tiennent au siège à Paris. En avril, un recours dans le cadre d’un CDD,
geants de PME n’aiment pas tellement les trouver une marque pour fédérer s’installer chez des PME ». A. H. programme équivalent sera aussi lancé d’un CDI ou encore au contenu
copilotes. Mais notre rôle est de leur faire pour les ETI. ■ du contrat à temps partiel.
CHARLES & ALICE
L’EXPERTISE
DRNI
LE FIGARO mercredi 3 février 2016
LA VIE DES ENTREPRISES 7
chines, la création de mezzanines... EN BREFVictime du succès de Sentosphère,
elle hésite encore entre un deuxiè-Véronique me agrandissement du site existant E35 ÉDITION – construit en 2004 – et un
déméDU SALON FRANCHISEnagement. « J’hésite à cause des
impôts locaux et des charges sociales £ Le salon Franchise Expo Paris
qui peuvent doubler voire tripler d’un se déroulera du 20 au 23 mars, Debroise,
département à l’autre, alors qu’elles porte de Versailles. Il réunit
sont très faibles en Espagne où je des enseignes à la recherche
prospecte également », reconnaît de franchisés et des banques
celle qui se considère comme une susceptibles de financer sur tous autodidacte. les projets des candidats
En attendant, elle peaufine sa à la franchise. En 2015, le salon
force de frappe industrielle pour avait accueilli 35 500 visiteurs
limiter les stocks et préserver ses et réuni 530 exposants.
coûts ainsi que la qualité de ses pro-les fronts
duits dans un environnement très
DES CONSEILS concurrentiel. Elle s’apprête ainsi à
DE VOYAGE POUR racheter une petite société de dé-Sentosphère, son entreprise
coupe spécialisée dans les activités LES ENTREPRISES
manuelles. Elle prévoit aussi d’in-de loisirs créatifs, vient
tégrer la fabrication des boîtes en £ Le site Internet de conseil
carton après avoir racheté les ma- aux voyageurs du ministère de franchir le cap des 10 millions
chines d’un fournisseur. « Mon des Affaires étrangères
objectif est de faire de l’intégration comporte désormais un onglet d’euros de chiffre d’affaires.
verticale pour éviter les ruptures de à destination des entreprises,
charge », précise Véronique De- afin de les aider à mieux
broise, qui s’est autofinancée dès appréhender un contexte
ses débuts. Cela lui permettrait aus- international de plus en plus
C’est dans son laboratoire, situé au si de répondre aux appels du pied hostile. Cet onglet informe
cœur de son usine de Saint-Arnoult de plusieurs distributeurs, français notamment sur les conditions
(Yvelines), que Véronique Debroise comme étrangers, qui l’ont sollici- d’obtention du visa d’affaires,
a donné naissance à son dernier- tée pour leurs marques propres. sur la qualité des réseaux
né, Top Scent, à l’automne dernier. En faisant évoluer ses capacités de télécommunications ainsi
Un jeu de société pour petits et de production, la patronne de que des données économiques
grands autour des odeurs de fruits Sentosphère souhaite surtout accé- et les contacts utiles comme Bio et légumes sur lequel elle mise à lérer son développement hors de les chambres de commerce
fond pour Noël 2016. Ce « nez », qui Véronique Debroise, « nez » et créatrice de jeux olfactifs. SENTOSPHERE l’Hexagone. « Cela nous donne plus françaises sur place.EXPRESS
a fait ses classes chez les plus grands de flexibilité pour adapter nos
pac1981 (IFF, L’Oréal, Givaudan), en a éla- créatifs Sablimage, Aquarellum, extrêmement réduite composée de kagings », souligne Véronique
DeDiplômée de l’institut UNE AIDE À L’EMPLOI boré elle-même les formulations. À Cosmetic Lab... gens très polyvalents. Je n’aurais pas broise, qui réalise 30 % de son
chifdu parfum Isipca. DANS LE NORD-PAS-chaque fois, de retour de ses voya- Avec Top Scent, Véronique De- pu développer mon entreprise si fre d’affaires à l’export. Les
États1989 ges aux quatre coins du monde où broise opère un retour aux sources. je n’avais pas été capable de faire Unis, où elle a créé une filiale en DE-CALAIS-PICARDIE
Création elle puise son inspiration, rien n’y C’est en lançant il y a vingt-cinq dix choses à la fois ! » Elle lance en 2013, figurent aujourd’hui au rang
de Sentosphère. fait : elle s’enferme dans son labo ans son Loto des odeurs qu’elle a moyenne une trentaine de référen- de ses priorités. Le marché des loi- £ Le conseil régional du
Nord2004 pour tester ses idées. créé Sentosphère avec 6 000 euros ces par an. sirs créatifs y est en plein essor. La Pas-de-Calais-Picardie a voté
Construction Enfant, elle plantait déjà herbes en poche. Ce jeu est toujours un des marque est vendue dans les maga- une aide de 40 millions d’euros
d’une usine Priorité à l’exportet fleurs pour en extraire des huiles trois best-sellers de son entreprise, sins indépendants et l’e-commer- à la création d’emplois
à Saint-Arnoult essentielles. Elle peignait avec de la qui a franchi l’an passé le cap Faut-il y voir un mode de manage- ce. « Nous avons une offre complète dans les TPE-PME par la prise
(Yvelines). colle et saupoudrait de la terre de des 10 millions d’euros de chiffre ment purement féminin ? « Les qui touche les enfants de 4 à 15 ans, en charge d’une partie des
2013 différentes couleurs ramassée sur d’affaires (+ 3 %). « J’ai pu dévelop- femmes sont capables de faire dix ce qui est assez rare », se félicite la cotisations patronales. Cette
Création d’une filiale les contreforts des volcans du Costa per ces produits grâce aux connais- choses en même temps, plus facile- créatrice, ravie de l’accueil que lui subvention équivaut à 25 %
aux États-Unis. Rica où elle a passé une partie de sances techniques que j’avais, ment que les hommes qui sont plus ont réservé les distributeurs étran- des charges patronales sur les
2016 son enfance. À 12 ans, elle subtilise confie-t-elle. Je privilégie une ap- méthodiques et approfondissent da- gers lors des derniers salons profes- douze premiers mois suivant
Projet d’extension le tube de lanoline de sa mère et y proche à la fois artistique et scien- vantage », ajoute la dirigeante, qui sionnels. L’intérêt venant d’Asie l’embauche d’un salarié
de l’usine. incorpore de la poudre de crayons tifique dans la création. J’aime tou- reconnaît « donner le tournis à son (Corée du Sud, Chine, Singapour) à temps plein, en CDI ou
de couleurs pour fabriquer ses pre- cher à tout et ne pas être cantonnée à mari ». Ces jours-ci, Véronique pour la marque n’a jamais été aussi en CDD d’une durée de douze
miers gloss. Elle s’inspirera de son une tâche unique. Cela tombe bien, Debroise planche sur des plans important. De nouveaux horizons mois et plus et pour un salaire
enfance pour imaginer ses jeux car je travaille avec une équipe d’usine : sur l’agencement de ma- pour Sentosphère. ■ K. L. maximum de 1,6 fois le smic.
Giovanna Dapelo - Architecte
Mes privilèges Carte Business Gold
Un moyen de paiement sécurisé pour mes dépenses professionnelles
Les outils pour simplifer ma comptabilité et gérer ma trésorerie
Un programme de fdélité qui m’aide à réaliser des économies
Un interlocuteur toujours à mon écoute 24h/24 et 7j/7
Pour en savoir plus sur tous les avantages dédiés aux professionnels
et dirigeants de TPE, rendez-vous sur www.americanexpress.fr/pro
ou contactez le 01 47 77 78 07 du lundi au vendredi de 9h à 19h30.
PrivilègesPro
AmericanExpressCarte-France,Sociétéanonymeaucapitalde77873000€-R.C.S.NanterreB313536898.Siègesocial:4,rueLouis-Blériot–92561Rueil-MalmaisonCedex.
IN
ÉM
F
U
A
E
R
D
EN
Réf. 01/2016 — Crédit photo : Antoine Doyen –
R
P
E
T
R
E
NProfessionnels,
créezvoscampagnesde
communicationenquelquesclics
NOUVEAU www.desclientsdansmonmagasin.com estunesolutionsimple,
efficaceetsansengagementpourmettreenplacedescampagnes
pare-mail,sms,courrieradresséouimprimépublicitaire.
Choisissezlecanaldevotrecampagneetlesdestinataires
Utilisezvotreproprecréationoudesmodèles«prêt-à-l’emploi»
Validez!
Découvrezdirectement
l’offreenflashantcecode.
LaPoste-SAaucapitalde3800000000€-356000000RCSParis-Siègesocial:44boulevarddeVaugirard-75757ParisCedex15-Créditsphoto:iStockphoto.