La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Lettre de Balzac à Mme Hanska de MARTY & ROUSSEAU

2 pages

Lucile MARTY et Joséphine ROUSSEAU 4e E Passy, le 8 juin 1840 Chère Eve, Je t'écris pour t'annoncer mon emménagement dans une petite maison de

Publié par :
Ajouté le : 13 avril 2015
Lecture(s) : 6
Signaler un abus
Lucile MARTY  et Joséphine ROUSSEAU
4e E
Passy, le 8 juin 1840
 Chère Eve,
 Je t'écris pour t'annoncer mon emménagement dans une petite maison de banlieue dont je suis locataire. Te rends-tu compte ? Je me suis tellement endetté que je ne peux même plus me permettre d'acheter une maison dans Paris. Mon métier d'écrivain, malgré tout le temps qu'il me prend, ne suffit plus à régler mes dettes.
 Les délais fixés par mon éditeur sont déjà dépassés. J'avais promis la remise de mon roman pour le 1er mai. Comme tu peux le constater, je suis en retard d'un peu plus d' un mois. En parallèle de l'écriture de ce dernier roman, je retravaille une fois encore les épreuves d'Eugénie Grandet. De plus, chaque jour de retard que je prend est déduit sur mon prochain paiement. Mes dettes ne font qu'augmenter et je suis de moins en moins payé. Je suis enfermé dans ce cercle vicieux. J'ai inventé une astuce pour relier tous les romans de « La Comédie Humaine », qui consiste à créer des liens entre les différents personnages de différents romans. Et pour me faciliter la tâche, j'ai construit un immense arbre généalogique regroupant les centaines de personnages tout droit sortis de mon imagination. En écrivant cet ensemble de romans, je me considère comme le greffier de mon époque car je décris chaque milieu social sous tous ses angles, même les plus sombres et ceux qui, jusqu'à maintenant, étaient inconnus. D'ailleurs, j'écris de nuit à cause de la famille bruyante qui loge en-dessous de chez moi et qui tient une blanchisserie. Pour rester éveillé chaque nuit, je consomme énormément de café. Pour encore plus de confort, je travaille dans une magnifique robe de chambre en soie. Je suis de plus en plus las de cet infernal train de vie. Je suis à bout de forces, mon corps ne suit plus.
 J'ai hâte que mon talent soit enfin reconnu et que je puisse être recompensé de ces années de dur labeur durant lesquelles je n'ai malheureusement pas pu prendre de vacances pour venir te rejoindre. J'éspère pouvoir régler mes dettes rapidement afin d'économiser pour entreprendre ce voyage qui me tient tant à cœur. Tu me manques tellement. Je t'aime de tout mon cœur fatigué.  Amoureusement.
commons.wikimedia.org Honoré
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin