Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Dan brown lance une super secte extraordinaire

De
12 pages
DAN BROWN LANCE UNE SUPER-SECTE EXTRAORDINAIRE1.Dan Brown lance une super-secte extraordinaireLe romancier du New Hampshire s’est créé un sys-tème de suspense très efficace. Il s’en sert pour chacunde ses romansþ; Anges & Démons est construit point parpoint comme Da Vinci Code. Même ressortþ: unesociété secrète surgie de la nuit des temps. Mêmehérosþ: Robert Langdon, l’universitaire trompe-la-mort(personnage du répertoire hollywoodien), flanqué chaquefois d’une pulpeuse partenaire, tantôt policière fran-çaise, tantôt chercheuse italienne. Et même suspenseþ:un rallye contre la montre, au fil duquel Langdon et sabelle – «þà la sensualité bruteþ» – déchiffrent des rébusésotériques en comptant les cadavres. La fin est évidem-ment en forme de happy end car l’axe du Mal doit êtrevaincu.Dans Da Vinci Code, la société secrète s’intitulait lePrieuré de Sionþ; elle était censée remonter au tempsdes croisades. Dans Anges & Démons, ce sont les Illu-minati. Ils sont censés remonter… bien avant les Illu-minés de Bavière, seuls «þIlluminatiþ» dont l’Histoireporte la trace.21ANGES & DÉMONS, L’ENQUÊTEDan Brown «þa l’air de prendre l’existence et la per-sistance des Illuminati plus au sérieux que ne le faitson personnage lui-même, Robert Langdonþ», constatel’expert italien Massimo Introvigne, spécialiste desphénomènes sectaires et des nouvelles croyances.Anges & Démons invente toute la saga des Illuminati.Au commencement, selon Dan Brown, il n’y a ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

1.
Dan Brown lance une super-secte extraordinaire
Le romancier du New Hampshire s’est créé un sys-tème de suspense très efficace. Il s’en sert pour chacun de ses romans ;Anges & Démonsest construit point par point commeDa Vinci Code: une. Même ressort société secrète surgie de la nuit des temps. Même héros : Robert Langdon, l’universitaire trompe-la-mort (personnage du répertoire hollywoodien), flanqué chaque fois d’une pulpeuse partenaire, tantôt policière fran-çaise, tantôt chercheuse italienne. Et même suspense : un rallye contre la montre, au fil duquel Langdon et sa belle – « à la sensualité brute » – déchiffrent des rébus ésotériques en comptant les cadavres. La fin est évidem-ment en forme dehappy endcar l’axe du Mal doit être vaincu. DansDa Vinci Code,la société secrète s’intitulait le Prieuré de Sion ; elle était censée remonter au temps des croisades. DansAnges & Démons,ce sont les Illu-minati. Ils sont censés remonter… bien avant les Illu-minés de Bavière, seuls « Illuminati » dont l’Histoire porte la trace.
21
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin