La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Vocabulaire de l'érotisme en humour 2

De
293 pages
Philippe Warembourg Vocabulaire de l’érotisme humoureux (SEXLIQUE) 1 Préfesses Pour dévier une pensée de Derrida (la déviance étant le principal trait de ce lexique), je trouve difficile à quiconque de régler son écriture érotique sur un lecteur, car la destination n’est jamais assurée. Ce genre de littérature peut sembler inadmissible et irresponsable aux moralisateurs. Mais est-on responsable de ses pulsions sexuelles? Pour ceux qui partagent avec moi le goût de l’interdit et de la transgression, il ne fait pas de doute qu’il incite et excite à admettre et à rechercher l’inadmissible. L’écriture érotique est une promesse de plaisir, un appel à la jouissance, qui détermine un avenir (à venir): Le passage à l’acte sexuel (Viens! Viens!). Les mots érotiques donnent (Donne ! Donne !) des « images » plus suggestives que les photos ou les films les plus «hard ».Les traits érotiques et souvent ici «humoureux »,ont pour but de susciter et de déterminer les rapports à notre propre sexualité au quotidien (les rapports sexuels en couple ou en groupe). Cela participe d’une «quéquête »d’identité « spirisexuelle ».Ce sujet scabreux tente de révéler ce que nous sommes au plus profond de nous-mêmes. Ces motsd’espritérotique font secrètement partie de nous. On peut même dire qu’ils sont quelque part, ce que nous sommes enpuissance, mêmesi c’est parfois un peu délicat à admettre. Ce ne sont bien sûr pas toujours debons mots pour les puristes du genre.
Voir plus Voir moins
Philippe Warembourg
Vocabulaire de l’érotisme
humoureux
(SEXLIQUE)
1
Préfesses
Pour dévier une pensée de Derrida (la déviance étant le principal trait de ce lexique), je trouve difficile à quiconque de régler son écriture érotique sur un lecteur, car la destination n’est jamais assurée. Ce genre de littérature peut sembler inadmissible et irresponsable aux moralisateurs. Mais est-on responsable de ses pulsions sexuelles ? Pour ceux qui partagent avec moi le goût de l’interdit et de la transgression, il ne fait pas de doute qu’il incite et excite à admettre et à rechercher l’inadmissible.
L’écriture érotique est une promesse de plaisir, un appel à la jouissance, qui détermine un avenir (à venir) : Le passage à l’acte sexuel (Viens ! Viens !). Les mots érotiques donnent (Donne ! Donne !) des « images » plus suggestives que les photos ou les films les plus « hard ». Les traits érotiques et souvent ici «humoureux »,ont pour but de susciter et de déterminer les rapports à notre propre sexualité au quotidien (les rapports sexuels en couple ou en groupe). Cela participe d’une « quéquête » d’identité « spirisexuelle ». Ce sujet scabreux tente de révéler ce que nous sommes au plus profond de nous-mêmes. Ces motsd’espritérotique font secrètement partie de nous. On peut même dire qu’ils sont quelque part, ce que nous sommes enpuissance, même si c’est parfois un peu délicat à admettre. Ce ne sont bien sûr pas toujours debons mots pour les puristes du genre. Le but recherché est d’ailleurs qu’il faut en prendre et en laisser. Eh oui ! Il en faut pour tous les goûts et j’avoue avoir un faible pour les goûts les plus douteux. Mais sachez, que ce qu’il y a de plus important dans cesexique,ce sont les blancs entre les lignes (entre les mots cochons, l’imagination comble les trous). Tous ces traits érotiques ne sont en fait que des traces, des restes de cendres, même si certaines sont très chaudes, et les désirs les plus chauds renaissent de ces cendres. Il est ainsi indéniable que ce genre de cendres est un «sexcellent »engrais de germination, afin de trouver des réponses aux questionnements les plus variés en matière d’érotisme. Ceproduitcouché sur le papier est une matière bien vivante et bandante, aussi bien pour les queues que pour les chattes. Les autres, qui trouveraientce prose, pardon, cette prose gonflante, au sens populaire du terme, il ne faut surtout pas qu’ils se sentent obligés de se lataper. Dans le domaine de l’érotisme, il ne faut surtout jamais rien imposer : « Fais ce que tu veux ou fesses que tu veux ». C’est la seule règle à respecter et on l’observe même dans les milieux SM. Mais si vous vous sentez visés par certains de ces traits érotiques, comme vous pourriez l’être (toutes proportions gardées), par les flèches de Cupidon, alors j’aurais atteint mon but, à savoir éveiller en vous l’excitation qui fait le piment de la vie, une excitation physique et intellectuelle.
2
P(ost) S(ex) Pardon pour le détournement, non pas de mineures, mais de penseurs (et pas des penseurs mineurs) et d’avoir bassement utilisé des citations prises hors de leur contexte (dans le con texte)… J’espère que le fait d’en avoir dénaturé l’esprit et que mes déviances seront pardonnées, du moins par les lecteurs (con préhensifs).
3
AbandonnerAutant le faire sur le champérotique,il n’aurait jamais abandonné la partiede jambes en l’airavant que je finisse par m’abandonner.
S’abandonner« Elle s’abandonnait sans lutter. » (Marguerite Yourcenar ‘Comme l’eau qui coule’)
S’abattreOn peut s’abattre sur une femme lors d’ébats amoureux.
Abîme« … Il mourait, il mourait en remerciant, et, à ce moment, il sentit le ventre de Madeleine devenirabîmeet bouillonnement. » (Louis Pauwels ‘L’amour monstre’)
Abonder/AbondageAh !bondageen tous sens. Abondage est un peu fort, (comme nouveau mot de la langue coquine).Voudrais-tu abonder à ma proposition de bondage ?
Abricot fenduSe faire fendre l’abricot.
AbstractionsElles sont ennuyeuses, on ne baise pas des abstractions.
Abstrait« Je baise dans l’abstrait, tout cela ne m’intéresse que du point de vue transcendantal. » (Le foutu Charlus de Proust)
AbuserPersonne n’a abusé de toi hier, mais on a tous abusé du champagne.
4
AcceptationDans l’acception libertine, il s’agit au sens propre, de l’acceptation d’ouvrir l’accès de la chatte à la queue.
S’accorderOn s’accorde bien en duo ! Lui Elle _ mais ça rend mieux en_ Oui, quatuor échangiste ! Et en quintette, si les hommes accordent bien leurs instruments, c’est génial et orgiaque !
Accouplement« _ et l’intégration finale de la Terre dans les accouplements publics… » (Saint-John Perse ‘Vents’)
S’accouplerSans pour autant vivre en couple.
Accroche(in pub is…)pour harponner lecon sommateur.
S’accroître(s’agissant de la bite) S’accroître pour finir… par se recroqueviller.
AccueillantCul accueillant.
S’acculerv. pron. Se ranger dans un coin de manière à n’être pas pris par-derrière (autrement dit pour ne pas se faire enculer). (Vocabulaire français 1837)
Acharnerv. a. exciter… (Vocabulaire français 1837)
Acid à minetteSensation unique à lécher, pour ceux qui n’ont pas envie de goûter à Lucy in the Sky with Diamonds.
Acte d’écritureCéline le compare à une sorte de masturbation.
5
Acte de foiL’acte de foi érotique n’est pas un mouvement vertueux de l’âme, bien au contraire.
Actes indécoratifsDes actes sexuels qui ne cadrent pas dans le décor de la norme, comme la pédérastie, le lesbianisme, le triolisme, l’échangisme, le mélangisme…
Acte sexuel« L’acte sexuel est-il un plaisir cinétique, ou un plaisir catastémique ? » (question posée dans les nouveaux chemins de la connaissance sur France Culture le 27 06 2016) Peu importe ce que l’homme est au fond de lui-même, la jouisseuse le juge sur ses actes sexuels.
Acte sexuel manquéC’est comme quand on fait une chute de cheval, il faut se faire monter le plus « vit » possible.
Acter (sexuellement)
ActifLe feu de la passion (mot dérivé de passif) amoureuse, est le plus actif des éléments. D’après le ‘Vocabulaire français de 1837’.
ActiveTe chevaucher ! Etre active ! Remuer du cul ! Te baiser !
ActivitéL’activité sexuelle est primordiale.
Lord ActonIl niait l’orgasme féminin sous prétexte logique qu’il était établi (au ème 18 siècle), que la femme ne sécrétait pas de sperme.
6
Adamitess. m. pl. hérétiques qui allaient nus comme Adam. (Vocabulaire français 1837)
Addict au sexQuand la pulsion sexuellea dicté sa loi. En qué…quête de théra petit arriver à la réduire. Mais je préconise la thérapie de groupe.
Addiction sexuelleAdition des partenaires sexuels.
AdéquationL’adéquation de la chatte et de la queue au cours du coït.
AdonisBeau jeune chasseur de Byblos, blessé à mort par un sanglier et pleuré par Vénus.
AdrénalineFaire monter l’adrénaline. En injectant à des doses différentes l’hormone de l’adrénale-médulle, nous pouvons produire à volonté _ qu’il s’agisse de la pine d’un type, d’une chienne de femme, toutes les manifestations de l’excitation mâle ou ovarienne. (Inspiré de Ferri-Pisani)
Adultère« Quand les nuées de l’aube flamboyèrent, Marie était dans un lit adultère. » (William Blake) Fait-il allusion à la conception de Jésus ?
Ad vitam aeternamAvec sa queue, on ne possède pas une femme ad vitam aeternam, mais vite a vit erectio.
Aérécuisses aérées sous une robe légère. « … » (Francis Ponge ‘Le parti pris des choses’)
Affamée« Ma chatte était affamée de cette queue. » (Couples)
7
AffranchieElle _ Je ne suis pas ton esclave sexuelle !!! Lui _ Bien sûr que non ! Tu es une affranchie ! Autrement dit, tu as plongé dans l’immoralité !
S’affranchirElle _ Mais bien connaître son maître, c’est s’en affranchir !
AffranchissementL’affranchissement, c’est d’être ton esclave sexuelle.
Afro biteGénéralement grosse queue.
AgacerMais ne pas irriter. Aimer agacer les pointes des mamelons.
AgaceriesElles font monter le désir quand elles sont sexuelles. « s. f. petites manières dont une femme se sert pour plaire. (Vocabulaire français 1837)
Agglutinatifadj. Qui procure la réunion des chairs. (Vocabulaire français 1837) par exemple au cours d’une orgie.
Non agirContrairement au non agir taoïste, le tien est un : laisser faire le mâle.
Agoniserde plaisir (d’où l’orgasme considéré comme une petite mort).
Agriculture des queuesDans l’agriculture, les semences apportent plus tard la croissance, tandis que dans la culture de la queue, c’est l’inverse qui se produit, on commence par la croissance de la queue et elle finit par donner la semence.
Agripperv. a. prendre, saisir avidement. Il est bas. (Vocabulaire français 1837) Par exemple baiser rudement dans une orgie.
8
AgueusiePerte du goût pour la gueuse.
AhanementsIl est des ahanements qui ne mentent pas leur pine.
Aide à l’embaucheL’entreprise libertine propose plutôt une aide à la débauche.
AiguëSous un certain angle, jouissance aiguë = jouissance intense.
Aïe ! coup !Couille molle/Mouille colle/coquille moule/coq mou/quille coule/qui se couche… Mais le mollusque se muscle enfin et répand une odeur musquée.
Aïe ! culLa corde est raide pour le nœud en faille.
Aiguillon de l’amour« … et l’aiguillon de l’amour, que je n’eus que trop d’occasions de voir et de sentir, joignait à la longueur d’un pied, plus de huit pouces de circonférence. » (Sade ‘Justine’)
Aiguillonnerv. a. inciter, exciter. fig. (Vocabulaire français 1837)
Aléal’aléa, c’est d’avoir rencontréla Léadans un club échangiste et que nous nous soyons mis en couple.
Algorithme érotiqueElle _ T’es pas cap de me faire un algorithme érotique !
Lui _ Tu vas l’avoir dans le cul ! : ma queue est supérieure à la somme de mes deux parties intimes !
9
Allèchements. m. attraits, appas. (Vocabulaire français 1837)
AlternatifLe courant passe dans les amours alternatifs.
AimantationQuand on est l’aimant (sexuellement parlant) « L’amour réciproque est le seul qui conditionne l’aimantation totale. » (André Breton)
Aiméon est aimé d’une belle femme, dit le grand Zoroastre, on se tire« Quand toujours d’affaire dans ce monde. » (Voltaire)
Aimercroit aimer quelqu’un et on aime l’image que l’on se fait de cette« On personne. » (Roland Barthes) Les hommes apprennent à aimer la personne qui les attire, alors que les femmes, elles, sont de plus en plus attirées vers la personne qu’elles aiment. « Mieux vaut aimer une femme, qu’être savant, pasteur ou même pape. » « Il est aussi coupable de s’engager à aimer toujours, que de jurer de ne jamais changer de croyance et ce serait aussi stupide de promettre que la même boisson et la même nourriture vous plairont toute la vie. » (Thomas Hardy ‘Jude l’obscur’) « Je t’aime, on me l’a dit. » (Georges Schehadé) « On aime avant tout ce qu’on craint de perdre. » (Proust) « Aimer sans savoir qui. » (Calderon de la Barca) Elle _ Avec toutes ces femmes avec lesquelles tu couches, tu ne peux pas dire que tu m’aimes !!! Lui _ Toi, je t’aime, les autres filles, j’ai juste envie de les baiser ! Elle _ Ne me mens pas ! tu aimes juste baiser ! Lui _ OK ! Faire l’amour avec toi, c’est le plus que je peux faire ! Ne me demande pas de t’aimer ! Mais je suis prêt à t’aimer pour te baiser, surtout en public et à plusieurs ! Elle _ Je suis quant à moi, prête à me faire baiser par toi, en public et par tous ceuxque tu veux, par devant et par-derrière, pour me faire aimer de toi ! N’aimer qu’à aimer physiquement ! Une parole de libertin !
Aimer te faireLaisse-moi te faire ce que je n’aimerais pas que tu me fasses.
AirLe sexe est dans l’air (comme de s’envoyer en l’air).
10
D’airainDes reinsd’airain que je veux baiser.
ème Airbaths« Lord Monboddo, juge écossais du 18 siècle et pionnier des idées modernes, propagea le nudisme, auquel il donna le nom de « airbaths ». (Jos van Ussel)
Alléchée(à lécher, la chatte dégouline de copuline.)
AllécherL’allécher en lui disant qu’on aimeraitla lécher.
Allées et venuesOn n’arrête pas d’en faire avec sa queue en baisant.
Aller chez…J’aime aller chez cette femme, ou plus coquin, j’aimeà lécher cette femme.
Alphabet de l’amourme soucie assez peu de faire épeler l’alphabet de« Je l’amour à de petites niaises. Je préfère les femmes qui lisent couramment. On est plus tôt arrivé à la fin du chapitre, et en toutes choses et surtout en amour, ce qu’il faut considérer, c’est la fin. » (Théophile Gautier)
AlthusserIl a écrit que les concepts ne se trouvent pas dans les lits. C’est peut-être pour être un meilleur philosophe qu’il a tué sa femme (par un acte manqué) en se prenant pour Guillaume Tell.
AmandeSon amande gourmande à la fine odeur de fleur. « … filles neuves à l’An neuf, portant, sous le nylon, l’amande fraîche de leur sexe. » (Saint-John Perse ‘Vents’)
11
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.