Cette publication est accessible gratuitement
Lire

CONFESSIONS

De
1 page

Court poème.

Publié par :
Ajouté le : 01 février 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Le rêve de la vie

de le-trimeur

Cahiers oubliés

de harmattan

CONFESSIONS
Mon cœur est comme ce vaste flambeau
Que les croyants de jadis accrochaient
Aux coins des temples, si sacrément beaux !
Il brûle dans un fougueux embrasé,
Dans ma poitrine lasse je le sens se
Consumer. Mais les temps sont révolus,
Ces époques lointaines de fausse vertu
Où les visages qui d'incandescence
Ne s'allument plus, tout anéantis
Et ne savent plus pour quels dieux
Se damner ; qui remarquera comme eux
L'impureté sous tant d'élégance?
Mais j'embrasse ce rêve fugace
Amour feu follet, en ton sein je prie
Et cachée sous un voile d'idolâtrie
La vérité, elle, reste de glace.
Et pour le doux envol d'une colombe,
Ainsi qu'à l'amour qui se consume
Dépôt froid emporté par l'écume,
Ton corps, ma brûlure, sera ma tombe.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin