Cette publication est accessible gratuitement
Lire

L'ombre du chat noir

De
1 page

"La nuit, tous les chats sont gris."

Publié par :
Ajouté le : 01 février 2012
Lecture(s) : 226
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Nenia

de le-pre-aux-clercs

La créature de la forêt

de bayard-jeunesse45720

L’ombre du chat noir
Sous un ciel sans étoiles
Un chat noir, se fond dans la toile
Du paysage orageux, endormi :
La lune se reflète dans son œil gris.
Le paresseux animal dresse la queue
A tous les bruits de la ville, curieux ;
Il guette attentivement du haut de son perchoir.
Soudain, l’ombre d’un passant, fondue dans le noir
Vient troubler l’espace serein de son royaume.
Son bruissement résonne, silhouette monochrome,
Et vient se perdre dans le détour d’une ruelle.
La bête frissonne, retrouve une posture solennelle
Ses yeux brillants percent le malheureux visiteur
Aux aguets, elle se prépare, tend avec ardeur
Sa patte de velours aux lames aiguisées.
L’inconnu s’arrête ; le moment est venu
De la confrontation directe avec ce triste ingénu.
Cependant, tout s’immobilise en un instant
L’animal guette, en tous sens se tord et se tend ;
Un éclair fulmine une lueur dans le ciel automnal :
L’invisible inconnu parait de fait végétal !
La nuit de la bête s’est jouée tour à tour.
A présent, le chat, palpitant tambour,
Revient à sa posture indolente
Et, avec une douceur impertinente,
Des ténèbres reprend son cours.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin