Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

AMIENS Novembre-Decembre 2010 pour PDF.indd

2 pages

AMIENS Novembre-Decembre 2010 pour PDF.indd

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Poursuivant son périple en Amérique du Sud, Tokou le baroudeur a choisi de faire un détour par l’Amérique centrale et de vous  emmener au Nicaragua pour approfondir vos connaissances sur le cacao.
Le Nicaragua n’est pas un grand producteur de cacao,Birmingham en 1849 sous le nom de « Chocolat délicieux mais celui-ci jouit d’une excellente réputation depuisà manger ». très longtemps. Des nouveautés gourmandes vont alors se succéder Dans la revue« Les nouvelles annales des voyages,au fil des ans. Le premier chocolat au lait est créé en de la géographie et de l’histoire »,Suisse en 1876. Rodolphe LINDT met au point en 1879 unarticle paru en un 1827 affirmait que la construction d’une route maritimenouveau procédé qui permet de fabriquer des chocolats reliant les deux grands océans, Pacifique et Atlantique,fondants. permettrait aux navires d’atteindre le Nicaragua et ses plantations de cacao.En 1899 le suisse Jean TOBLER lance le Toblérone et Philippe SUCHARD commercialise la tablette Milka. Le cacaoyer est un arbre tropicalqui porte ensemble, toute l’année, des feuilles, des petites fleurs blanchesAu début des années 1900 apparaissent les premières et des fruits, les cabosses, dont sont extraites les fèvesbarres chocolatées. L’Américain Mars lance le Milky Way et de cacao.le Hollandais Nuts sa fameuse barre aux noisettes. Depuis les débuts de la culture du cacaoyerDernière grande innovation dans les années 1930, dupar les Mayas, le cacao a été diversement utilisé et apprécié auchocolat blanc est produit pour la première fois en Suisse cours des millénaires.par Nestlé. Monnaie d’échange, cadeau offert aux dieuxou Abordonsmaintenant quelques notions de vocabulaire, médicament pour les Aztèques, il devient un breuvageet vous serez des dégustateurs de chocolat parfaitement onéreux et prisé à la cour des rois d’Espagne et de Franceavisés : e lorsqu’il y fait son apparition au 16siècle. •les chocolateries sont des boutiques spécialisées dans la fabrication ou la vente de chocolat ; A l’origine, on fabrique une pâte de chocolat• sont appelés chocolatiers ceux qui fabriquent le chocolatà partir des fèves de cacao, et durant plusieurs siècles, ce modeet aussi ceux qui le vendent ; de fabrication demeure inchangé.• lachocolatière est un récipient équipé d’un fouet utilisé pour servir le chocolat chaud. Puis en 1700, à l’aide d’un moulin mécaniquequi permet d’extraire le beurre de cacao, on réussit à obtenirBientôt vous pourrez savourer les chocolats de Noël,du chocolat dur, mais toujours en petite quantité, ce quimais en attendant, vos chefs cuisiniers vous invitent dans le laisse encore inaccessible au peuple.vos restaurants à découvrir les recettes parfois surpre-nantes qu’ils vous ont réservées. La production de la pâte de chocolat va s’intensifier en 1795 grâce à l’invention d’une machine à vapeur utilisée pour broyer les fèves. Il devient alors possible de déguster le chocolat chez les confiseurs, dans les maisons du chocolat et à la table des grands cuisiniers. Cookies aux deux chocolats e Au début du 19siècle, les premières fabriquesIngrédients : de chocolat apparaissent en Europe, puis les125 g de beurre mou - 100 g de sucre en poudre manufactures se multiplient, et les chocolate-100 g de sucre cassonade - 1 œuf - 1 pincée de sel ries industrielles se développent principalement250 g de farine - 80 g de chocolat noir - 80 g de chocolat blanc en France, en Suisse et aux Pays-Bas.1/2 cuillère à café de levure chimique. Dans un saladier, battre le beurre, le sucre en poudre et la Le Néerlandais van Houtenréalise la première cassonade pendant 2 mn. Incorporer l’œuf et la pincée de sel. poudre de chocolat en 1828 grâce à une presse Ajouter les 2 chocolats concassés, la farine et la levure. hydraulique de son invention. Sur une plaque à pâtisserie couverte de papier sulfurisé, déposer la pâte à l’aide d’une cuillère en petits tas espacés. En 1847, le chocolatier anglais Fry & Sonsréussit Les aplatir en disques de 8 cm de diamètre environ. à obtenir une pâte molle que l’on peut verser dans Mettre au four à 180 °C (thermostat 6) des moules. C’est l’avènement de la tablette de chocolat, environ 10 mn. qui est officiellement présentée lors d’une exposition à
À toi de jouer!
LES 7 DIFFÉRENCES Sept différences se sont glissées dans le deuxième dessin. Saurais-tu les retrouver ?
42-44, rue de Bellevue - 92513 Boulogne Billancourt Cedex Tél. : 01 46 99 33 33 - Fax : 01 46 05 55 59 Internet : www.sogeres.fr - E-mail : contact@sogeres.fr
JOYEUX NOËL À TOUS
De la démocratie dans la restauration scolaire
La ville d’Amiens prête une attention toute particulière au bien-être de vos enfants. La santé se construit en partie avec l’alimentation, c’est pourquoi des repas équilibrés, variés et gustatifs leur sont proposés.
Les menus qui sont servis aux écoliers des 58 restaurants scolaires sont ainsi scrupuleusement étudiés. Après un bilan de la période antérieure, les menus à venir sont discutés avec les conseillers techniques et les gérant(e)s des restaurants qui accueillent vos enfants. Ces menus sont ensuite examinés par une commission qui se réunit, tous les 2 mois, chaque fois dans une école différente. Des spécialistes participent à l’élaboration des repas et les moyens mis en œuvre afin d’améliorer la qualité nutritionnelle des repas sont toujours plus nombreux.
La commission est composée de représentants des fédérations de parents d’élèves et des délégués de parents, du directeur d’école, du responsable qualité, de la diététicienne et du directeur de proximité de la ville, de l’infirmière de l’Education nationale, de responsables de la Sogeres et de l’élue en charge de l’enfance, de l’éducation et de la restauration scolaire. Un contrôle qualitatif et quantitatif est assuré par le responsable qualité et la diététicienne de la ville qui déjeunent régulièrement avec les enfants. Les denrées rigoureusement sélectionnées, pour une part issues de l’agriculture biologique, participent à une cuisine de qualité préparée selon des recettes traditionnelles adaptées à la restauration collective. Chaque trimestre, un menu à thème est proposé pour faire découvrir une région, un pays et ainsi des goûts nouveaux.
Chaque jour, les repas sont préparés en cuisine centrale, puis transportés dans les différents établissements, dans le respect de la chaîne du froid, afin de garantir un même équilibre nutritionnel à tous les enfants.
Les parents sont les bienvenus pour partager le déjeuner* avec leur(s) enfant(s).
* Les repas sont proposés, sur commande auprès de la gérante du restaurant, au tarif des repas de votre enfant.
Marion LEPRESLE Adjointe à l’enfance, l’éducation et la restauration scolaire.
N° Vert Petite Enfance : 0 800 811 011
L E SM E N U S
pour la ville de :
Amiens Novembre/Décembre 2010
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin