Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

LA GOUTTE DE LAIT

11 pages

LA GOUTTE DE LAIT

Publié par :
Ajouté le : 11 juillet 2011
Lecture(s) : 209
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

LA GOUTTE DE LAITLe journal des étudiants et étudiantes du Centre de recherche STELAVol. 4, Numéro 2 Avril 2000 Éditorial On m’aurait menti ? ! ? ! ? ! ? ! ? Une petite référence purement française pour une question à fondement québécois. De deux choses l’une, soit, je ne suis pas au pays des caribous, du canot à glace, du Skidoo, et du sirop d’érable, soit toutes les histoires courant sur le long, rigoureux et terrible hiver québécois ne sont que fables servies à des touristes en mal d’aventures polaires et de grands espaces blancs. Bref en un mot comme en cent, je le dis bien net, on m’a volé mon hiver ! ! ! Et oui que voulezvous, moi la neige, le froid, le vent glacial, le SaintLaurent pris dans les glaces, les étendues neigeuses, les poils des narines qui gèlent, j’aime. Et cette année, avec seulement deux mois et demi de neige, je suis déçu, frustré. J’ai encore mille activités hivernales à faire ! Mille manteaux blancs à admirer ! ! ! Et je n’ai pas encore été voir les chutes Montmorency prises dans la glace ! ! Lorsque je demande des explications, le regard ahuri devant la dernière flaque de neige fondante, prétextant pour mon incompréhension mon expérience de l’année précédente où l’hiver fut à l’image même de tout ce que l’hiver au Québec peut évoquer, voire même invoquer, comme image pour moi, on me répond, en m’adressant un regard amusé limite compatissant, que l’année dernière était exceptionnelle et que cette année n’a, après tout, elle, rien d’exceptionnelle. Toutes mes belles blanches images ne sont donc qu’images d’épinales ( ? ! ? ! !) ! Des épines bien dures mais que voulezvous, certains rêvent en rose, moi je rêve en blanc alors, je me lève et je le crie bien fort : RENDEZMOI MON HIVER ! ! ! ! ! ! Benjamin Péant Le rire, les tirebouchons et le sommeil en statistiques ·Les enfants rient en moyenne 250 fois par jour tandis qu’un adulte se dilate la rate 15 fois en 24 heures. Sérieux le monde des adultes! (Femmes Plusjanv.2000) er ·80% des foyers américains brillent par l’absence d’un tirebouchon. De là à en déduire un signe de sobriété… (L’Actualité1 avril 2000). ·Si vous êtes normal (?) vous prenez en moyenne 7 minutes pour vous endormir. (L’Actualité15 avril 2000). MarieFrance Laporte
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin